Facebook PixelNous avons porté la famille qui nous a précédé (31 mars) - Hozana

Nous avons porté la famille qui nous a précédé (31 mars)

Extrait du Livre d'Or d'une Boîte à Prière...

« Accueillir la boîte à prière dans notre famille a été l'occasion, non seulement de reparler à nos enfants de la vocation mais aussi de bousculer un peu nos rituels de la prière familiale du soir… Nous avons été heureux de participer à cette chaîne de prières pour les vocations »

« Nous avons été honorés de recevoir dans notre famille la boîte à prière pour les vocations. Nous avons essayé de porter dans nos prières tous les enfants qui feront la France de demain pour qu'ils trouvent la vraie vocation, celle que Dieu leur a réservée, tout spécialement pour les enfants de notre paroisse, de notre diocèse, de notre pays. Nous avons porté la famille qui nous a précédé dans cette mission.
Merci et en union de prière avec celles qui suivront. »


Parole de Dieu.

Jean 8, 31-30

En ce temps-là,
Jésus disait aux Pharisiens :
« Je m'en vais ;
vous me chercherez,
et vous mourrez dans votre péché.
Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller. »
Les Juifs disaient :
« Veut-il donc se donner la mort,
puisqu'il dit :
“Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller” ? »
Il leur répondit :
« Vous, vous êtes d'en bas ;
moi, je suis d'en haut.
Vous, vous êtes de ce monde ;
moi, je ne suis pas de ce monde.
C'est pourquoi je vous ai dit
que vous mourrez dans vos péchés.
En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS,
vous mourrez dans vos péchés. »
Alors, ils lui demandaient :
« Toi, qui es-tu ? »
Jésus leur répondit :
« Je n'ai pas cessé de vous le dire.
À votre sujet, j'ai beaucoup à dire
et à juger.
D'ailleurs Celui qui m'a envoyé dit la vérité,
et ce que j'ai entendu de lui,
je le dis pour le monde. »
Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père.
Jésus leur déclara :
« Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme,
alors vous comprendrez que moi, JE SUIS,
et que je ne fais rien de moi-même ;
ce que je dis là,
je le dis comme le Père me l'a enseigné.
Celui qui m'a envoyé est avec moi ;
il ne m'a pas laissé seul,
parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. »
Sur ces paroles de Jésus,
beaucoup crurent en lui.

– Acclamons la Parole de Dieu.



Prière du malade.

Seigneur, bien que malade, je sais que j'ai
un grand prix à tes yeux ! Merci pour ceux
dont la vocation est de soigner les corps et de consoler. Bénis-les, Seigneur !

Aujourd'hui je veux m'offrir à Toi pour les
vocations, en union avec Marie, ta mère, avec qui je suis au Cénacle et au
Calvaire.

Perfectionne la préparation des fiancés,
remplis le séminaire et les noviciats des communautés ! Parce que j'ai besoin
de voir des couples qui s'aiment, j'ai besoin de prêtres pour me donner les
sacrements, j'ai besoin des consacrés pour me visiter et me sentir porté par leurs
prières.

Père bien-aimé, au nom de Ton Fils
souffrant, exauce-moi ! J'ai foi en Toi.

Amen.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader