Facebook Pixel« Apaisement des inquiétudes : ... » - Hozana
Sophie

Sophie dans Approfondir ma relation avec mon Ange gardien

Publication #4Initialement publiée le 30 avril 2020

« Apaisement des inquiétudes : ... »

« Apaisement des inquiétudes : ... »



« Apaisement des inquiétudes : quelques pistes pour m'aider à discerner, à savoir si je m'adresse bien à un Ange adorateur de la Sainte Trinité »

1 Co 13
(en particulier les 1 Co 13, 4 - 7

Discernement

Nous voici au dernier jour de la retraite… Aujourd'hui il s'agit de pointer les éléments qui peuvent nous aider à approfondir notre relation avec notre Ange gardien. Les quelques petits éléments qui nous permettent de vérifier si nous avançons vers la Vie dans la Très Sainte Trinité ou si nous nous égarons.

L'accompagnement spirituel

La première chose, bien que j'aie peu insisté au cours de ces derniers jours, c'est que discerner seul n'est pas bon. Il est important de se faire accompagner. Attention, la prudence est importante pour le choix de l'accompagnement spirituel. Tous nous ne sommes pas formés pour accompagner et aider dans le discernement. C'est donc important que vous trouviez une personne dans votre entourage en qui vous avez confiance et dont vous savez que sa foi est nourrie par une vie de prières et de demandes pour recevoir l'Esprit Saint.

C'est très important : jamais seul.

Je n'ai d'ailleurs pas construit la retraite seule. Le Seigneur m'a donné de parler tout au long de la préparation de la retraite à différents sœurs et frères pour me pointer ce que j'oubliais, ajuster mes explications et surtout au travers des recommandations de mes sœurs et frères – qui savaient et ne savaient pas que je travaillais à la retraite – le Seigneur est venu me dire : « Continue. Ajuste tel propos… ».


Dieu désire plus que tout communiquer avec chacun de nous personnellement, que nous ayons une relation intime individuelle

Lors d'une homélie je ne saurais plus dire quand, mais je pense que c'était dans l'année 2013 pendant les vacances de juillet et août, le message était très clair et je l'ai pris littéralement. Le prêtre nous a dit :

« Tous les jours de votre vie, le Seigneur veut vous parler… Il a quelque chose à vous dire tous les jours. »

J'ai pris cela littéralement et en sortant de l'église – pour une fois ce n'était pas devant le Tabernacle que j'ai fait la prière, c'est vraiment en sortant du lieu de prière.

Intérieurement j'ai fait cette prière : 

« Seigneur Tu affirmes que Tu veux me parler chaque jour. Je le crois, mais Tu me connais, je suis sourde, aveugle, bornée. Alors si Tu désires tant me parler, alors je désire T'entendre. Connaissant mon côté borné, j'ai besoin que Tu me donnes le code, le décodeur pour te comprendre. Je désire T'entendre tous les jours aussi ! Ouvre mon cœur, ouvre les yeux de mon cœur à ton langage, ouvre les oreilles de mon cœur à ton langage. »

Tant que la prière est du cœur, le Seigneur l'entend, peu importe où nous sommes. J'aime à le faire devant le Saint Sacrement, mais ce n'est pas une obligation. Car en avril 2017, un jour que je me rendais à l'école, en chemin, par une très belle matinée, je me suis arrêtée au milieu du trottoir et j'ai levé la tête vers le Ciel et je me suis écriée en moi-même – si j'avais pu j'aurais hurlé au milieu de la rue, j'ai juste pas osé et j'ai pointé le doigt au Ciel : j'ai dit : 

« Seigneur, tes gamins je ne les aime pas ! Je n'arrive pas à les aimer, mais ce sont tes enfants, toi qui es tout Amour, aime-les en moi !!! Tu sais que je suis une cruche vide, sans sentiment, je ne sais pas aimer ! Alors toi l'Amour viens aimer en moi ! »

Et quoi de plus étonnant, ce mois-là, le Seigneur me rappela les messages de son Sacré-Cœur… et en août 2017 : le Seigneur m'invite à entrer dans la Vie de sa Divine Volonté… Lien que je viens de découvrir en vous l'expliquant.

En 2018 je pense, une amie me demande comment est-ce que j'arrive à voir ce que le Seigneur me dit dans mon quotidien… Et je suis restée perplexe, je n'ai pas su lui répondre. La question était valable, je l'ai posée simplement au Seigneur. Comment pouvais-je voir ce que le Seigneur pouvait me dire. Et dans les jours suivants (très peu de jours), le Seigneur me rappela cette prière.

Et au travers de cela, le Seigneur vient nous inspirer une manière de vivre qui est la nôtre, qui nous correspond – pas celle du voisin, d'un membre de notre fratrie…

Il est important de savoir que le Seigneur aime prendre soin de ses enfants, pensons à ce verset (Mt 10, 30) qui dit que « nos cheveux sont tous comptés ».

Le Seigneur nous aime et désire prendre soin de nous en toute chose y compris dans les tous petits détails. Et pour cela, Il a besoin que nous comprenions ce qu'Il nous dit.

L'accompagnement est important… La prière du cœur est importante. La prière d'amour… encore plus.

Protections principales : être en état de grâce, la prière, le jeûne et SURTOUT une bonne dose de la vertu suivante : de la patience


Être en état de grâce

L'état de grâce est donné par le Sacrement de Réconciliation… et le fait de toujours s'efforcer de rester en état de grâce. Travailler par la grâce de Dieu à faire grandir en nous l'amour.


La prière


1) Qui est-ce que je cherche à rencontrer dans ma prière ?

Savoir qui je veux rencontrer dans ma prière est très important, qui est-ce que je cherche… Car c'est l'intention qui importe aux yeux de Dieu… L'intention d'amour pour Lui en toute chose.

Un acte devient une prière s'il est fait dans l'intention de rencontrer l'Amour, de vivre pour l'Amour (je parle ici de la Sainte Trinité car la nature même de la Sainte Trinité est l'Amour)

2) Quelle est l'intention de mon cœur quand je prie ? Qui est-ce que je prie de tout mon cœur, vers qui est-ce que je me tourne ?

Voici l'un des messages de notre Maman du Ciel qu'elle donna à Luisa :

« À notre arrivée à Jérusalem, nous nous sommes rendus directement au Temple où nous nous sommes prosternés, le visage contre terre, en profonde adoration et nous avons longuement prié. Notre prière était si fervente et recueillie qu'elle ouvrit les Cieux, apaisa le Père Céleste et hâta la réconciliation entre lui et les hommes.
Ici, ma fille, je veux te confier une souffrance qui me torture. Beaucoup de personnes se rendent à l'église pour prier mais, malheureusement, leur prière reste sur leurs lèvres parce que leur cœur et leur esprit sont loin de Dieu. Combien vont à l'église par simple habitude ou pour passer le temps ! Ces personnes ferment les Cieux au lieu de les ouvrir. Comme sont nombreuses les irrévérences commises dans la maison de Dieu ! De combien de fléaux le monde serait épargné et combien de châtiments se changeraient en grâces si toutes les âmes faisaient un effort pour suivre notre exemple !
Seule la prière faite par une âme où règne la Divine Volonté agit de façon irrésistible sur le Cœur de Dieu. Elle est puissante au point de le conquérir et d'obtenir de lui les plus grandes grâces. Prends donc bien soin de vivre dans la Divine Volonté et ta Maman, qui t'aime tant, accordera à tes prières le support de sa puissante intercession. ». La Vierge Marie à Luisa Piccarreta – Vingt-cinquième jour B – La Reine du Ciel dans le Royaume de la Volonté Divine par Luisa Piccarreta aux éditions Résiac 2018.

La prière, c'est se mettre sous la protection de l'Esprit Saint. La prière d'amour ouvre le Ciel…

Une prière où je prie pour la mort d'une personne et bien, elle est contraire à tout amour et là je ferme le ciel. Une prière où je cherche à changer l'autre ne fonctionne pas car elle ferme le Ciel aussi.

Ce qui m'aidera, c'est la prière qui m'aide à changer le regard que je porte sur celui qui semble m'agresser – ou qui le fait réellement –, qui me dérange, qui m'ennuie afin de demander au Seigneur l'amour pour aimer l'autre. Et par cette prière, nous obtenons tout de Dieu. Car Dieu voyant notre miséricorde, notre main tendue vers l'autre, fait tomber sur nous une pluie de grâces et sur celui pour qui on s'exerce à la miséricorde aussi. Et nous pourrions être surpris de la conversion que l'autre vit à ce moment-là.

Il est déjà difficile de changer nos propres habitudes, nous ne pouvons pas exiger des autres qu'ils changent quand déjà pour nous c'est très difficile. C'est même contraire à toute logique.

Pour changer nos habitudes, c'est la grâce agissante et purifiante de la Volonté de Dieu en nous qui le fait…


2) L'importance du signe de Croix, du « Notre Père » et du « Je te salue Marie »

Padre Pio disait que pour distinguer si l'être spirituel avec qui il discutait était bien un messager du Ciel, le seul moyen qu'il avait : les obliger à dire un « Notre Père », à tracer avec lui un signe de Croix.

Dire avec foi un « Je te salue Marie » c'est lui demander son aide et elle provoque la fuite du grappin.

Le témoignage d'un autre prêtre me disait que toucher son chapelet utilisé pour la prière de son rosaire l'a protégé aussi.


3) La Bible, la Parole…

Il m'est arrivé de me sentir protégée en touchant la Parole de la Vie avec la main. Il m'est arrivé une fois de me sentir attaquée et j'ai touché ma Bible, tout s'est apaisé tout de suite.

Songeons à ce que Jésus nous enseigne lors de tentations dans le désert : discuter avec le grappin ne sert à rien – Il se tait… C'est flagrant dans le premier tome de Maria Valtorta : « l'évangile tel qu'il m'a été révélé ». Il ne répond pas au grappin. Pendant tout le monologue de l'accusateur, Jésus prie, sans cesse.

Nous perdons toujours quand nous argumentons avec le malin!

Les seuls moments où Jésus parla : (Voir Mt 4, 3 – 10)

Mt 4, 3 - 10

Ce passage nous enseigne que la meilleure défense contre le grappin c'est : la prière silencieuse en l'ignorant et en lui opposant la Parole de la Bible. L'Esprit Saint en nous parlera : c'est Lui notre défenseur. Sinon, restons dans le silence de la prière.


Le jeûne

Le jeûne par amour de l'Eucharistie ou pour se préparer à mieux rencontrer Jésus à chaque Eucharistie (c'est pour cette raison que Marie parle du jeûne du mercredi et du vendredi) et de suivre une Eucharistie le jeudi afin de mieux s'unir à Jésus.

Le jeûne dans l'unique but de rencontrer l'Amour creuse un vide en nous… que Dieu peut remplir.

Jeûner ne veut pas dire que nous ne pouvons pas aimer le pain du jeûne… Demander au Seigneur comment Il désire que nous jeûnions… Et Il nous surprendra toujours avec entre autre la découverte d'une recette de pain que nous pouvons aimer… et donc nous apprenons aussi à aimer un peu plus le Pain de la Vie…


AYONS BIEN CECI EN MÉMOIRE, JE N'AI PU RÉALISER CETTE RETRAITE QU'APRÈS DES ANNÉES DE PRIÈRES, D'UNE RELATION AVEC LES ANGES… RIEN NE VIENT DÈS LE DÉPART, LA PATIENCE EST TRÈS IMPORTANTE

Il m'a fallu patienter près de quatre ans avant d'avoir la révélation du prénom de l'Ange gardien et cette révélation était inscrite dans mon histoire. J'ai d'abord découvert le code et appris à utiliser mon décodeur pour voir les clins Dieu…

Sans comprendre les clins Dieu, les messages que Dieu nous donne au quotidien, comprendre le prénom de notre Ange gardien, comprendre sa mission auprès de moi, puis des autres, comment est-ce que notre relation impacte le monde…

La patience est une grande vertu qui est travaillée 


Qu'est-ce qui habite mon cœur quand il me semble avoir compris que m'est révélé le prénom de mon Ange gardien ?


1) Si l'Amour en mon cœur augmente. Si je constate que la Paix m'habite, que la Joie est présente et que cela s'inscrit dans la durée, que la paix et la joie dans le cœur ne s'effritent pas…

Alors il y a beaucoup de chance que je ne me trompe pas.

La confirmation vient dans les fruits de l'Esprit Saint : l'amour, la paix, la joie, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur.


2) Si la peur, le trouble augmentent, que la paix me quitte. Si un mal-être s'installe en moi. Si je commence à perdre la prière, que je me détache de Jésus, que je m'éloigne de mes temps de prière… 

Alors j'ai été trompée !!! Ce n'est pas mon Ange gardien qui me parlait. Appelez votre Ange gardien, priez avec lui le « Notre Père », souvent, avec foi, pendant plusieurs jours. Demandez à ce que Marie vous couvre de son manteau. Et OUBLIEZ (en le demandant au Saint Esprit) ce que vous avez cru comprendre. La prière dont j'ai parlé hier est une grande aide.

Rappelons-nous que le pouvoir que le grappin a sur nous est en grande partie donné parce que je lui donne mon accord de manière implicite. Oui, il peut me tenter, mais si je l'ignore en regardant toujours vers le Seigneur, il fera son cirque à côté de moi et pourra détruire des biens matériels, si je regarde vers le Seigneur c'est Lui qui le surveille. Rien ne peut m'arriver sans l'accord du Seigneur et croyez-moi, comme le Curé d'Ars nous expliquait par cette histoire :

Quand je suis en état de grâce, je suis au premier étage de la maison, le grappin occupe le rez-de-chaussée, il m'entend me déplacer au premier étage, il peut donc prendre un morceau de bois taper sur le plafond du rez-de-chaussée, faire du bruit et sembler faire trembler le plancher, mais c'est juste ça, du bruit ennuyant qui peut être totalement évacué de ma pensée par la prière et la contemplation du Seigneur.


3) Le Seigneur utilise les évènements de notre vie pour confirmer ou infirmer ce que nous comprenons, il ajuste notre regard. 

La compréhension d'un évènement, de ce que le Seigneur nous inspire peut mettre du temps à être bien compris pour nous. Cela peut ressembler à l'assemblage d'un puzzle…

D'où l'importance d'être attentif(ve) à tous les clins Dieu (selon les codes propres à chaque personne, à notre vibration – dépendant de la perception de la vie, de mon propre vécu, de ma propre vie).

Je vous en ai parlé plusieurs fois ces derniers jours… Les rencontres faites au cours de la préparation de cette retraite vinrent enrichir la retraite, ajuster chaque explication. J'ai appris beaucoup de choses, beaucoup d'autres m'ont été rappelées – des connaissances passées qui prenaient tout à coup sens et s'emboitaient, me revenant en mémoire…

La révélation du prénom de l'Ange gardien s'inscrit véritablement dans notre histoire si elle a lieu sur cette terre.


Le Voile couvrant le monde de l'invisible et la révélation du prénom de l'Ange gardien

« C'est seulement par la conversion au Seigneur que le voile tombe. » 2 Co 3, 16

Souvent trois étapes : le voile est soulevé une première fois brièvement, le voile est soulevé une deuxième fois laissant une impression plus marquée dans l'âme et puis le voile est déchiré à la troisième  fois et la certitude habite l'âme.

Ce n'est pas toujours le cas, le voile peut être déchiré en une fois, comme si cela s'emboitait tout de suite et être inscrit tout de suite dans notre mémoire intellectuelle. 

Mais croyez-moi, notre coeur sait comment appeler notre Ange gardien, cette connaissance est dans notre coeur, car elle se trouve dans notre relation avec la Sainte Trinité. Cela nous est révélé selon nos besoins, pour notre sanctification. 


Cette révélation est un pas de la sanctification de notre âme

Si cette révélation est un pas de la sanctification de notre âme, alors elle s'inscrit dans mon histoire et surtout, le prénom aura un sens profond dans ma vie.

Par exemple, de manière personnelle, j'ai toujours cherché le sens des prénoms des personnes que je rencontrais, car dans ma famille le prénom a un sens, il est le souhait de nos parents pour accomplir l'œuvre de Dieu dans nos vies. Mes deux frères et moi portons des prénoms qui sont en lien avec la vie en la Sainte Trinité. Mes parents nous ont toujours souhaité de vivre de la Vérité cachée en notre prénom.

À plus forte raison, notre Ange gardien qui vit au Ciel, la révélation de son prénom aura tout son sens dans l'histoire de la personne à qui il est révélé. Un sens dans sa vie de chrétien.

Les prénoms Bibliques apportent de grands sens, les prénoms des saints aussi… Mais ne nous limitons pas qu'à cela.

Un fait que je souligne ici : le sens du prénom a pour moi une grande importance car au cours de ma vie j'ai pu constater combien la signification du prénom d'une personne conduit la vie de cette personne. Mais je pense que la signification du prénom est un code personnel…

Prenez cette histoire avec beaucoup d'humour, mais un Ange gardien pourrait se présenter sous le prénom d'Ananas (je parle bien du fruit) car la personne qui reçoit le prénom a peut être reçu un don de nourriture de l'ananas à un moment où elle avait faim et cet ananas lui a paru tellement savoureux, tellement goûteux. L'Ange gardien étant là pour nous mener vers la source de la Vie… Je dis bien, j'ai exagéré le trait en racontant cela. C'est juste pour faire comprendre que la signification du prénom s'inscrit dans l'histoire évoquée de la personne… Le nom des Anges étant imprononçable dans le langage humain, cela n'empêche pas qu'avec nos pauvres mots humains, les Anges expriment le sens de leur prénom…

Tout concourt au bien de l'âme, la révélation du prénom que je viens de recevoir, s'inscrit-elle dans un rapprochement de ma vie avec la Sainte Trinité ?



Missions de l'Ange gardien


La mission principale de l'Ange gardien

La mission principale de l'Ange gardien est de veiller sur nous, de nous apprendre les chemins pour le salut de notre âme, afin qu'ensemble nous jouissions de la Vie Éternelle dans l'Adoration de la Sainte Trinité.

L'Ange gardien a reçu de Dieu l'ordre de prendre toutes les mesures nécessaires pour arriver à notre Salut et à la gloire que Dieu a prévue pour nous… Et si une épreuve nous permet de grandir sur ce chemin, il nous accompagnera dans l'épreuve et si un danger nous arrive et risque de nous perdre sur le chemin, comme notre relation est proche, il pourra directement intervenir dans notre vie et écarter le danger.


L'Ange gardien attend de nous que nous l'envoyions en mission

Rappelons-nous ceci :

« Je suis près de toi pour te servir. Utilise-moi. Tu peux m'envoyer avec une mission précise auprès de l'Ange gardien de toute personne. Jean XXIII envoyait souvent son Ange gardien en mission, à l'exemple de Pie XI.
J'éprouve une grande joie à te servir, comme à te voir croître intérieurement. Ton âme a un prix infini au regard de Dieu. » Message du 02 janvier dans le livre 365 jours avec mon Ange gardien.

Ceci nous invite donc à plein de possibilités…

Il veut nous aider, son désir profond est de tout faire pour nous aider à avancer dans notre vie pour atteindre l'état de gloire que le Seigneur a prévu pour nous au Ciel, nous pouvons donc nous adresser directement à lui et l'envoyer en mission.

Secourir un ami en détresse mais que nous ne pouvons nous-même accompagner physiquement. (Par exemple en ces temps de confinement, nous pouvons envoyer notre Ange gardien veiller physiquement sur une personne que nous savons en grande détresse, mais que nous ne pouvons pas nous même aider par notre présence physique.)

Si j'apprends la mort d'une personne, je peux envoyer mon Ange gardien accompagner la personne chère à mon cœur AU MOMENT DE SA MORT, même si la nouvelle me parvient par après. L'Ange gardien peut intervenir, il n'est pas soumis au temps comme nous.

Nous apprenons qu'une personne que nous aimons a vécu quelque chose de très difficile dans sa vie dans le passé pour nous, nous pouvons envoyer notre Ange gardien consoler cette personne au moment de ce passé difficile. Cela plaît à Dieu, car c'est de la compassion, de l'amour pour mon prochain… En Dieu, dans l'Amour cela est possible. Et en faisant cette prière, qui sait combien de bien la personne a reçu…


Enrichir notre âme des biens de la Vie Éternelle

N'oublions pas le message de Marie : à quoi peuvent bien servir les biens matériels si leur âme est pourrie ?

Quand nous nous tournons dans la prière vers notre Ange gardien, réfléchissons à ce que nous lui demandons… Si cela ne concourt pas au bien de notre âme, il y a beaucoup de chance que lui vivant dans le Royaume des Cieux ajuste notre prière à notre bien pour l'âme !

Il m'est arrivé d'avoir eu cette question : « Je désire demander à mon Ange gardien de gagner au loto… » J'ai failli répondre avec toute ma franchise : « Frappe à une autre porte, tu n'auras pas ce que tu demandes, ce n'est pas vraiment un bien qui concourt au bien-être de ton âme. Ton Ange gardien ne risque pas d'intercéder pour cela. »

Je me suis abstenue, car je ne sais pas ce qui habitait le cœur de mon frère qui me demandait cela et peut-être était-ce un moyen pour lui de ne pas me dire qu'il avait envie de prier pour une raison qui le touche tellement qu'il ne savait pas me la dire… J'ai donc répondu en ce sens : « Tu peux simplement demander au travers de la prière à ton Ange gardien tout bien qui concourt au bien-être de ton âme, et cela te sera accordé. Bien que parfois, il faut frapper avec insistance pour être exaucé. » La compréhension de ma réponse dépendra de son ouverture de cœur… et cela c'est l'histoire de mon frère et de son Ange gardien et à plus forte raison cela regarde mon frère et le Seigneur.


Pensons-y lorsque nous parlons d'une sœur et d'un frère qui n'est pas là 

Quand nous parlons dans nos discussions avec nos sœurs et frères et que nous discutons d'un(e) autre… Quel est mon discours à propos de celui(celle) qui est absent(e) ? Est-ce que j'en dis du bien ou du mal ? Parce que si l'absent est absent, n'oublions pas que notre propre Ange gardien nous entend et que l'Ange gardien de la personne absente lui entend tout ce que nous disons.

Et si mon Ange gardien est mon défenseur devant la Sainte Trinité, l'Ange gardien de ma sœur ou de mon frère est lui  mon accusateur quand j'ai dit du mal de son(sa) protégé(e).

Cette découverte, réflexion me fut donnée par mon Ange gardien afin de m'aider. Je trouvais que j'étais parfois – souvent médisante dans mes propos. Et cette réflexion de mon Ange gardien, murmurée au cœur m'a aidée à penser et à dire du bien des autres !


Je vous remets tous sous la protection des Anges et en particulier sous la protection de ceux qui veillent sur la communauté et qui sont là pour nous aider si nous leur demandons. N'oublions pas ceci : sur une paroisse un Ange veille, je pense que sur les groupes de prière aussi, un Ange veille. 


Je terminerai donc sur ces mots : que la Paix de Dieu habite vos cœurs, car un cœur qui est habité par la Paix est habité par Dieu. Dans votre cœur et dans le cœur de tous les membres de votre famille.




Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

« Les Anges sont des messagers »

Publication #3Initialement publiée le 29 avril 2020

« Les demeures du Royaume » (Jn 14, 2)

Publication #2Initialement publiée le 28 avril 2020

17 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader