Facebook PixelVivre la joie de Pâques avec les Eglises orientales d'Éthiopie et d'Érythrée - Hozana
L'Œuvre d'Orient

L'Œuvre d'Orient dans Vivez la semaine Sainte avec les Chrétiens d'Orient

Publication #9Initialement publiée le 12 avril 2020

Vivre la joie de Pâques avec les Eglises orientales d'Éthiopie et d'Érythrée

Vivre la joie de Pâques avec les Eglises orientales d'Éthiopie et d'Érythrée

Ta lumière éclaire la route, dans la nuit ton peuple s'avance, libre, vainqueur ! Voici maintenant la Victoire, voici pour Israël le grand passage, voici la longue marche vers la terre de liberté !                   Ta lumière éclaire la route, dans la nuit ton peuple s'avance, libre, vainqueur ! Voici maintenant la Victoire, voici la liberté pour tous les peuples, le Christ ressuscité triomphe de la mort.                            Ô nuit qui nous rend la lumière, Ô nuit qui vit dans sa Gloire le Christ Seigneur ! Amour infini de notre Père, suprême témoignage de tendresse, pour libérer l'esclave, tu as livré le Fils !                 Bienheureuse faute de l'homme, qui valut au monde en détresse le seul Sauveur !                           Victoire qui rassemble ciel et terre, victoire où Dieu se donne un nouveau peuple, victoire de l'Amour, victoire de la Vie. Ô Père, accueille la flamme, qui vers toi s'élève en offrande, feu de nos cœurs !        Que brille devant toi cette lumière ! Demain se lèvera l'aube nouvelle d'un monde rajeuni dans la Pâque de ton Fils ! Et que règnent la Paix, la Justice et l'Amour, et que passent tous les hommes de cette terre à ta grande maison, par Jésus Christ ! (extrait de l'Exultet)

La grande fête de Fasika, avec les chrétiens orientaux de la corne d'Afrique

Il y a trois grandes fêtes religieuses en Ethiopie : Noël, l'Epiphanie et Pâques (Fasika). Après plusieurs dizaines de jours d'un jeûne très rigoureux, les préparatifs de Fasika ont une importance primordiale dans la vie des communautés. A la sortie de la Vigile Pascale, aux alentours de 3 heures du matin, il est de tradition que les chrétiens annoncent la Résurrection du Christ sur le trajet qui les mènent chez eux. Suite à cela, la première rupture du jeûne a lieu dans la nuit. Le dimanche de Pâques, la solennité prends la forme de grandes fêtes publiques et interconfessionnelles. Les fidèles sont revêtus de blanc, pour signifier tant la joie de Pâques que le renouvellement des promesses de leurs baptêmes. Le clergé ressort quant à lui les plus beaux ornements pour la procession. Des dizaines de milliers de chrétiens défilent dans les villes, particulièrement à Addis-Abeba et Lalibela.

Qui sont les chrétiens orientaux éthiopiens et érythréens ?

Connue comme étant l'un des premiers pays à avoir adopté la foi chrétienne, l'Ethiopie compte près de 60 millions de chrétiens, dont une minorité de catholiques. L'Eglise catholique éthiopienne puise son origine dans les mêmes fondements que l'Eglise orthodoxe éthiopienne : la tradition copte d'Alexandrie. L'Église d'Éthiopie suit ainsi l'Église d'Égypte (copte) dans la séparation après le concile de Chalcédoine en 451. Ce n'est qu'en 1839 qu'est fondée l'Eglise catholique éthiopienne, de rite alexandrin et utilisant le guèze comme langue liturgique. Cette Église comprend actuellement 900 000 fidèles. Son chef est Son Éminence le Cardinal Berhaneyesus Souraphiel qui réside à Addis-Abeba.

Originellement sous l'autorité de l'Église éthiopienne, l'Église métropolitaine d'Érythrée a été érigée le 19 janvier 2015, sous la direction de S. E Menghesteab Tesfamariam, archevêque d'Asmara. Elle rassemble près de 160 000 fidèles. Elle est la première Église orientale sui juris (Église autonome dans la communion catholique) érigée au début du XXIe siècle.

« Dans la nuit ton peuple s'avance, libre, vainqueur ! »

Les circonstances si particulières de ce Carême donnent une teneur particulière à ce jour de fête. Dans nos épreuves, Pâques nous redonne l'espérance d'une aube nouvelle pour toute la terre. Quoi de plus significatif en ces temps difficiles que de célébrer la victoire de la Vie sur la mort ? Le Christ ressuscité donne consolation aux affligés, et joie à tous ceux qui l'ont attendu. Pendant ces 40 jours de jeûne, de prière, d'aumône, notre espérance à vouloir nous rapprocher du Seigneur a été mise à rude épreuve. Mais l'éclat de sa gloire illumine désormais nos vies, rendant plus que jamais agissantes les promesses de notre baptême. Les textes de la Vigile et du matin de Pâques nous invite à nous réjouir, en tout temps et en tout lieu. C'est le témoignage-même de nos frères orientaux. Malgré les persécutions et les guerres, la fête de Pâques est célébrée dans une joie durable, car elle est un lien entre la terre et le ciel.

En cette solennité, prions les uns pour les autres, pour tous les chrétiens qui vivent la Résurrection dans des conditions inhabituelles.

Par la prière et la rencontre, nous rendons grâce pour ce que notre Église doit à l'Orient : les premières évangélisations, la tradition monastique, les Pères de l'Église... et leur témoignage qui revivifie notre foi.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Samedi Saint : priez avec les grecs-melkites catholiques

Publication #8Initialement publiée le 11 avril 2020

Vivez le vendredi Saint avec les syriaques catholiques

Publication #7Initialement publiée le 10 avril 2020

Vivez le Jeudi Saint avec les chrétiens orientaux indiens

Publication #6Initialement publiée le 9 avril 2020

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader