Facebook PixelJeudi Saint : "vous devez vous laver les pieds les uns aux autres" - Hozana
FRANCISCAINS DE TERRE SAINTE

FRANCISCAINS DE TERRE SAINTE dans La Semaine Sainte sur les Lieux Saints

Publication #5Initialement publiée le 9 avril 2020

Jeudi Saint : "vous devez vous laver les pieds les uns aux autres"

Jeudi Saint : "vous devez vous laver les pieds les uns aux autres"

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 13,1-15

Avant la fête de la Pâque, sachant que l'heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'au bout. Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l'Iscariote, l'intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu'il est sorti de Dieu et qu'il s'en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu'il se noue à la ceinture ; puis il verse de l'eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu'il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C'est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n'auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n'a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c'est pourquoi il disait : « Vous n'êtes pas tous purs. » Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m'appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C'est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j'ai fait pour vous. »

Méditation franciscaine

Ce Jeudi, dans la ville sainte, est un jour dense qui commence par une longue célébration au Saint-Sépulcre de huit heures du matin jusqu'à midi ! Une célébration toute particulière où les chants se mêlent à l'encens pour le lavement des pieds devant le Tombeau de Jésus. Un autre signe important de cette célébration est la bénédiction des huiles sacrées pour les malades, les catéchumènes et les prêtres. Cette célébration se déroule dans un bel environnement de prière puisque les portes de la Basilique sont exceptionnellement closes.

L'après-midi, vers 15h, nous partons en procession jusqu'au Cénacle. Grâce au Statu Quo*, notre cortège peut pénétrer sur le lieu-même où s'est déroulé l'évangile. C'est ici, au début du XIVème siècle, que les franciscains s'établirent. À l'arrivée des pèlerins en Terre Sainte, le Custode leur lavait rituellement les pieds. Méditons ce geste : “Jésus se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu'il avait à la ceinture”. Jésus a donné l'exemple à tous ceux qui se disent chrétiens : “Si moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.” Notons que le Seigneur ne dit pas "si vous le voulez, lavez leurs les pieds", il exige : "vous devez vous laver les pieds les uns aux autres"! Et pas seulement une fois mais continuellement !

À l'époque, cette tâche était réservée aux esclaves. Par ce geste, Jésus nous met tous sur un pied d'égalité, il n'y a plus de privilèges puisque lui-même s'abaisse à un travail d'esclave. Depuis ce moment et en ce lieu, le sacerdoce et le soin du prochain sont à jamais liés. Le même Jésus qui institue l'Eucharistie exige le lavement des pieds. Ces deux services se recoupent et se complètent l'un l'autre.

Chers frères et sœurs, en ce Jeudi saint j'aimerais vous demander de prier un “Notre Père” pour les prêtres, pour votre curé, votre évêque, notre Pape. Aujourd'hui, nous sommes invités à renouveler nos promesses sacerdotales. Par votre prière, demandez au Seigneur d'envoyer des ouvriers au service de sa Sainte Eucharistie et que ceux qui ont déjà “un linge à la ceinture” sachent répondre avec générosité à son appel. Aidez-nous à devenir des ministres de l'Eucharistie et des esclaves prêts à laver les pieds de nos frères en imitant, chaque jour davantage, Jésus Christ, notre seul exemple.

Fr. Eliazar Arteaga Chavero, franciscain de Terre Sainte

* texte qui régit les questions relatives à la gestion et à l'accès des Lieux Saints pour les chrétiens

2000 ans après, au Cénacle pour le lavement des piedsPrions pour les prêtres et les vocations en Orient

"Seigneur notre Dieu, Tu as choisi l'Orient pour envoyer ton Fils unique et accomplir l'économie du salut. C'est une jeune fille orientale, la Vierge Marie, que tu as choisi pour qu'elle porte et enfante ton Fils unique. C'est en Orient qu'Il a grandi, qu'Il a travaillé, qu'il a choisi ses apôtres et ses disciples. C'est en Orient qu''Il a transmis ta volonté et tes enseignements, qu'Il a fait des miracles et des prodiges. C'est en Orient qu'Il s'est livré. C'est en Orient qu'Il a choisi de souffrir, de mourir et de ressusciter. C'est en Orient qu'Il est monté au ciel et a siégé à ta droite. Nous te prions d'accorder les forces nécessaires à tes enfants en Orient pour qu'ils soient affermis dans la foi et dans l'espérance de tes saints apôtres. Amen" Saint Ephrem le Syrien (IVe siècle)

Aller plus loin avec Terre Sainte Magazine

Le Cénacle est l'un des Lieux Saints les plus importants de Jérusalem, mais c'est aussi un endroit contesté. Le Jeudi Saint est l'une des rares occasions où les chrétiens peuvent se rassembler dans la prière mais ils ne peuvent y célébrer l'eucharistie. Découvrez l'histoire de ce Lieu sur le site d'actualités www.terresainte.net et inscrivez-vous à sa newsletter hebdomadaire !

113291-jeudi-saint

Abonnez-vous à Terre Sainte Magazine et restez en lien toute l'année avec la Terre Sainte !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Mardi Saint : quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui

Publication #3Initialement publiée le 7 avril 2020

Lundi Saint : Marie avait pris une livre d'un parfum de très grande valeur

Publication #2Initialement publiée le 6 avril 2020

14 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader