"Des jours viendront où l'Époux leur sera enlevé ..." (Mt 9,14- 15) - Hozana

"Des jours viendront où l'Époux leur sera enlevé ..." (Mt 9,14- 15)

"Des jours viendront où l'Époux leur sera enlevé ..." (Mt 9,14- 15)

Chant final : "Dans le désert" par le choeur des moniales de la Coudre à Laval

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de Jésus
en disant :
« Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons,
tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »
Jésus leur répondit :
« Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil
pendant le temps où l’Époux est avec eux ?
Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ;
alors ils jeûneront. »

Source : AELF

Méditation du Père Emmanuel Payen

Le jeûne est une recommandation faite à tous les chrétiens, surtout pendant le Carême et particulièrement les vendredis, c’est-à-dire aujourd’hui.

Le jeûne se conjugue avec la prière et le partage. Ces trois démarches sont animées par l’Amour de Dieu et l’amour des frères.

La pratique du jeûne existe dans presque toutes les religions.

Il s’agit de se priver volontairement de nourriture, de quelque chose qui coûte, pour donner l’équivalent à celui qui est dans le besoin. Le but n’est pas de se priver pour maigrir ou vivre un programme « minceur », mais bien plutôt de se priver pour partager, mettre en œuvre une sorte de justice de redistribution.

Plus encore, si le christianisme, religion en esprit et en vérité, a repris à son compte la pratique du jeûne après le départ de Jésus, c’est pour vivre son absence comme un appel

à aimer davantage, à servir les autres toujours mieux, à signifier le vide provoqué par l’absence apparente de Jésus qui creuse au cœur de tout croyant.

La privation de biens matériels stimule en nous le désir de faire en tout la volonté de Dieu.

Les renoncements, les efforts de Carême sont alors choisis et vécus pour vivre une vraie solidarité active avec les plus pauvres que nous- mêmes et ils sont nombreux…

Le jeûne inspiré par la prière nous rapproche de Jésus et nous fait vivre une communion sans frontière avec notre grande famille des hommes de notre planète.

Le jeûne devient alors un acte d’amour de la création tout entière, l’acte écologique dont le monde a besoin.

Merci, Seigneur, de me montrer ce que je dois décider et faire pour jeûner en vérité.

Merci, Seigneur, de me donner la force de passer de l’individualisme au partage, à la solidarité.

Que ton Esprit Saint ma donne la persévérance pour tenir mes engagements avec le seul souci de servir.

Amen.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader