Facebook Pixel1er jour : le Oui à soi-même. - Hozana
Schoenstatt

Schoenstatt dans 9 jours pour la paix dans le monde /11-19 novembre

Publication #1Initialement publiée le 11 novembre 2016

1er jour : le Oui à soi-même.

1er jour : le Oui à soi-même.

Prière du matin

Marie, notre Mère !

« Laisse-toi désigner comme la Reine du monde,

Fais-nous brûler d’un ardent amour pour toi,

Fais que le monde entier s’enflamme à ton service,

pour que tous les peuples trouvent un sûr chez-soi.

Ton saint cœur est pour le monde havre de paix, 

signe d’élection et porte du ciel. »

 

Réflexion

Qui trouve joie en soi-même trouve aussi joie chez les autres. Nous ne rencontrons l’âme humaine nulle part si proche que dans notre propre cœur. Qui se voit lui-même grand est un homme de paix.

La rencontre avec le Père Kentenich nous a rendus conscients de notre grandeur, il pouvait sans cesse, tranquillement, exprimer la joie qu’il trouvait en nous. Derrière ce comportement, il y avait la propre conscience de soi-même :

« Tu nous as choisis, ô Père,

dans le Christ pour le salut du monde

comme grain de semence, lumière et ferment,

comme instrument pour son Royaume,

avec son Epouse, le grand Signe,

pour battre en brèche l’ascendant du démon. » 

La conscience de soi-même a donc son fondement dans un don de Dieu. Nous nous mettons à son école :

Dieu nous a choisis comme grain de semence, comme lumière, comme ferment, comme instrument.

Et le « Oui » du Père, à nous adressé, est puissant, il est plus fort que notre faute et que notre faiblesse.

Une pensée chère au Père Kentenich : « Que le Christ lutte en nous durant cette époque, avec un esprit combatif et vainqueur. »

La source la plus profonde de la conscience de nous-mêmes est le Seigneur, qui habite notre cœur. Et s’il nous dit « Oui » à nous-mêmes, alors ce « Oui » à nous-mêmes, nous pouvons le dire avec lui.

Nous cessons de nous centrer sur nous-mêmes et nous acquiesçons à la Sainte Vierge, qui dit d’elle-même : « Toutes les générations me diront bienheureuse, car le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom » (Lc 1,49)

Si nous nous disons un Oui à nous-mêmes, si nous nous voyons nous-mêmes dans la lumière de Dieu, alors la magnanimité et la bonté sont, à l’égard des autres, la note fondamentales de notre âme.

 

Suggestion pour la journée 

Je vis aujourd’hui pour la paix

Aujourd’hui je ne cesse de penser : Tu m’as choisi. 

  

Prière du soir

Père du ciel !

Comme chez moi, je reviens chez toi. Tu m’as choisi. Je reviens chez moi et me repose auprès de toi. Et je voudrais te le dire : Tu es merveilleusement mon grand Dieu, mon Père saint.

Je me repose auprès de toi et devant moi se tiennent les visages des personnes de mon entourage ou vues à la télévision. Regarde-les, mon Dieu, et fais leur sentir aussi que tu les aimes. Ainsi ta paix pourra grandir en elles. Fortifie chez tous les hommes la conscience d’être choisis et aimés de toi. Fais don au monde de ta paix et accueille la peine que j’ai prise aujourd’hui pour cela. Amen.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

55 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader