Facebook Pixel40 jours de compassion et de solidarité avec les victimes en ce temps d'épreuve - Hozana

40 jours de compassion et de solidarité avec les victimes en ce temps d'épreuve

Contexte

De nos jours, c'est pratiquement un secret de polichinelle que de dire que de nombreuses populations sont fréquemment victimes de terribles attaques terroristes, d'enlèvements doublés de viols, d'attentats et de razzias sanctionnées par des massacres. Des voix s'élèvent de par le monde, les uns, pour dénoncer ces scandales et condamner avec la dernière rigueur ces actes inhumains et inqualifiables, les autres, pour exprimer leur plus grande compassion et leur soutien aux victimes des événements et à leurs proches.

De nombreux appels sont également lancés à tous les citoyens du monde, pour les inviter à rester unis et solidaires, face au grand drame qui frappe des victimes impuissantes, emportées par les massacres perpétrées impunément au quotidien. Dans ce contexte, on est souvent nu face à la souffrance. On est démuni. Parfois, on ne peut pratiquement rien faire. Et c'est terrible.

A mon avis, les exhortations et appels à la solidarité nous rappellent à nos combats pour un changement de cœur et de vie, d'abord, par la prière, comme nous nous y sommes engagés et le faisons déjà, au sein de notre communauté, mais nous invitent surtout, à être présents aux côtés des victimes et de leurs proches, avec une certaine profondeur. Pour ce faire, je propose que la période de carême de cette année 2020, soit pour nous, membres de la communauté, l'occasion de vivre 40 jours de compassion et de solidarité avec les victimes et leurs proches en ce temps d'épreuve. 

La compassion et la solidarité ne sont pas de vains mots. Elles sont nécessaires dans la vie de chaque personne. Par conséquent, durant ces 40 jours de jeûne et de prière, nous allons vivre des temps forts à travers deux (2) actes, en fonction des circonstances et des inspirations de l'Esprit Saint

Premier acte  Passer de solitaires à solidaires. Nous sommes faits pour vivre ensemble. Il s'agira pour les membres de la communauté de se porter solidaires de toutes les initiatives de soutien aux victimes. Savoir approcher avec respect ceux qui souffrent, pour les accompagner par nos prières et les amener dans la mesure du possible, à éviter de tomber dans des systèmes de victimisation et de culpabilisation, qui sont trop lourdes à vivre. Durant les 40 jours de carême, nous allons demander la grâce pour les victimes et leurs proches, de ne pas juger, ni maudire, mais plutôt de pardonner afin de se trouver dans la compassion pour elles-mêmes et envers les personnes qui ont commis ces actes indignes.

Deuxième acte : Passer de l'indignation à l'engagement. Ce temps de carême sera une opportunité pour les  membres de la communauté, de passer de l'indignation à l'engagement devant les injustices criantes et les barbaries autour de nous et dans le monde. Il n'y pas de vie chrétienne sans engagement aux valeurs morales et socio-culturelles. Il serait donc important de continuer à prier pour les victimes de manière insistante et persistante, mais également, et quand on le peut, d'être là pour soutenir de façon pacifique ceux qui réclament justice au nom de valeurs humaines qu'on retrouve dans l'Évangile, comme le respect de chacun, le pardon, l'honnêteté, l'amour du prochain et un traitement juste pour tout le monde, surtout pour les plus fragiles.

Programme des 40 jours de compassion et de solidarité : Concrètement, les priants recevront deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, 

  • Une intention de prière à réciter, plus Un Pater, Trois Ave Maria et Un Gloria en l'honneur de la Très Sainte Trinité ;
  • Une parole de Dieu à méditer ;
  • Une piste de méditation pour soutenir notre marche dans la journée ;
  • Une proposition d'un acte à poser ou d'une initiative prendre dans la journée.  

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader