2ème mystère lumineux : Les noces de Cana

2ème mystère lumineux : Les noces de Cana

Le fruit du second mystère lumineux, les noces de Cana, est l'intercession de Marie. Nous confions souvent à Marie nos prières. Benoît XVI nous explique comment, à travers ce mystère, Marie nous indique la façon de prier son fils, en nous en remettant à lui en toute confiance.

Médiation du mystère

« Dans le passage évangélique (Jn 2 - les noces de Cana) Marie adresse à son Fils une demande en faveur de ses amis qui se trouvent en difficulté. A première vue, cela peut apparaître une conversation tout à fait humaine entre Mère et Fils ; et, en effet, c'est également un dialogue rempli de profonde humanité. Toutefois, Marie ne s'adresse pas simplement à Jésus comme à un homme, en comptant sur son initiative et sa disponibilité à porter secours. Elle confie une nécessité humaine à son pouvoir - à un pouvoir qui va au-delà de l'habileté et de la capacité humaine. Et ainsi, dans le dialogue avec Jésus, nous la voyons réellement comme une Mère qui demande, qui intercède. (… ) 

Marie remet tout au jugement du Seigneur. 
A Nazareth, elle a remis sa volonté, la plongeant dans celle de Dieu : "Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole!" (Lc 1, 38). Telle est son attitude permanente de fond. Ainsi, elle nous enseigne à prier : ne pas vouloir affirmer face à Dieu notre volonté et nos désirs, aussi importants et raisonnables qu'ils puissent nous sembler; mais les présenter devant Lui et le laisser décider de ce qu'il veut faire. De Marie, nous apprenons la bonté prête à aider, mais également l'humilité et la générosité d'accepter la volonté de Dieu, en ayant confiance en Lui, certains que sa réponse, quelle qu'elle soit, sera notre bien, mon bien véritable. (…)

Sainte Mère de Dieu, prie pour nous, comme à Cana, tu as prié pour les époux!
Guide-nous vers Jésus - toujours à nouveau! »

Extrait de l'homélie de Benoit XVI à Alttoting (Allemagne), 11 septembre 2006

Prière 

Sur la deuxième dizaine de notre chapelet, nous récitons :

  • 1 Notre Père 
  • 10 Je vous salue Marie
  • 1 Gloire au Père 

Tout au long de la dizaine, nous pouvons porter dans notre prière une intention de prière personnelle, ou universelle.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

19 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Apprendre à prier le chapelet - 1 mois