Facebook PixelUne fête sortie des entrailles de la Miséricorde Divine - Hozana
Grâce

Grâce dans Vivons la Miséricorde de Dieu !

Publication #1Initialement publiée le 10 avril 2020

Une fête sortie des entrailles de la Miséricorde Divine

Une fête sortie des entrailles de la Miséricorde Divine

Prière d'introduction :

Au nom du Père

et du Fils

et du Saint-Esprit,

Amen.

Ô Amour le plus pur, régnez dans toute votre plénitude dans mon cœur et aidez-moi à remplir très fidèlement votre Sainte Volonté.

Méditation : (Extrait du Petit Journal de sainte Faustine)

« Je désire qu'il y ait une fête de la Miséricorde. Je veux que cette image que tu peindras avec un pinceau, soit solennellement bénie le premier dimanche après Pâques : ce dimanche doit être la Fête de la Miséricorde. »

 « Demande à Mon fidèle serviteur, de proclamer en ce jour, Ma grande miséricorde au monde entier. Qui s'approchera, ce jour-là, de la Source de vie obtiendra la rémission de ses fautes et de leurs châtiments. »

« Cette Fête est issue des entrailles de Ma Miséricorde et elle est confirmée dans les profondeurs de Mon amour infini, toute âme qui croit et a confiance en Ma Miséricorde, l'obtiendra. »

Exhortation :

La fête de la Miséricorde a été institué par le pape saint Jean-Paul II le 30 avril 2002 en même temps que sainte Faustine était proclamée sainte de l'Église Catholique.

Dans le journal de sainte Faustine, on remarque à quel point cette fête tient à cœur à Notre Seigneur. Comme si la fontaine de Sa Miséricorde débordait et qu'il mourrait d'envie de la verser sur les créatures pécheresses qui ont en tant besoin. Jésus a comblé Lui-même ce jour d'indulgences.

Par cette fête, Jésus nous montre à quel point Son amour est sans limites. Parfois, c'est nous-mêmes, pauvres humains, qui sommes rancuniers et nous imaginons que cette même rancune Dieu l'a. Il est infiniment miséricordieux envers celui qui met sa confiance en Lui, même si de notre côté nous sommes faibles et chutons à plusieurs reprises.


Résolution :

Dès aujourd'hui, je prendrai le temps pour constater les fois où je manque de confiance en Dieu (et j'en demanderai pardon à Jésus).

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader