“Il fait entendre les sourds et parler les muets” - Hozana

“Il fait entendre les sourds et parler les muets”

“Il fait entendre les sourds et parler les muets”

Prions avec saints Cyrille et Méthode, co-patrons de l'Europe


« Cyrille et Méthode avaient compris qu'un peuple ne peut considérer avoir reçu pleinement la Révélation avant de l'avoir entendue et lue dans sa langue. Tous deux sont la référence de ce qu'on nomme inculturation, en vertu de laquelle les peuples doivent imprimer dans leur culture propre le message révélé et exprimer la vérité du salut dans leur langue… En cela l'Église voit en eux une source d'inspiration et d'action toujours valable » (Benoît XVI, 17 juillet 2009).


Méditons

« Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée
et alla en plein territoire de la Décapole. »
(Mc 7, 31-37)

De nouveau Jésus se déplace… Tel un berger à la recherche de ses brebis…

Dans ce mouvement, nous pouvons considérer aussi tous les déplacements opérés par Méthode et Cyrille en région slave et leur désir d'apporter l'Evangile dans une langue compréhensible par ces peuples.

Jésus se déplace donc et il s'aventure dans la région de la Décapole. On lui amène un sourd pour qu'il soit guéri. Quelle joie de voir la compassion de ceux qui amènent cette personne sourde auprès de Jésus ! Nous aussi, nous pouvons apporter à Jésus tous ceux qui souffrent d'un manque, d'un handicap, d'une limite qui empêche la relation.

Et nous pouvons supplier Jésus de faire son œuvre de guérison en ces personnes. Jésus répond à cette prière. Il est vrai, plus ou moins rapidement… Mais il répond toujours ; il prend soin de cette personne sourde et il la conduit à l'écart.

Être à l'écart avec Jésus, seul avec lui. Telle est l'invitation de Jésus. Être avec Lui, cet unique nécessaire qui va opérer la guérison, une guérison à l'abri des regards. Une guérison dans l'intime et à l'intime. A l'écart du bruit, de la foule… dans le silence d'un cœur à cœur. Parfois nous sommes longs à accepter de nous mettre à l'écart, de privilégier ce dialogue de salut.

Jésus va toucher cette personne. Il va la recréer au plus profond en touchant son corps, en touchant cette terre qui a besoin d'une re-création… Jésus pose sa main, touche ses oreilles et touche sa langue. Ce n'est pas seulement l'âme que Jésus touche mais aussi le corps ; le corps étant le signe de la guérison de l'âme…

C'est alors que Jésus prie le Père (« les yeux levés au ciel » - Mc 7,34) puis soupire, comme s'il donnait son souffle, le souffle de l'Esprit Saint. C'est tout à la fois le Père, le Fils et le Saint-Esprit qui font œuvre de recréation en cette personne qui, alors, entend et parle. 

« Les sourds entendent… les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle » aussi en terre de Décapole et pas uniquement en Judée, terre des juifs.


Prions

Quelle bonté que celle du Christ qui vient nous rejoindre dans nos tourbillons de vie, nous invite à entrer en conversation avec lui en nous proposant de nous mettre à l'écart afin qu'Il fasse son œuvre de guérison, de bénédiction, de recréation.

  • Prions pour toutes ces personnes qui ont le visage de nos quotidiens et portons-les à Dieu, Père, Fils et Esprit afin qu'Il fasse son œuvre d'amour en elles.
  • Prions aussi pour nous. Laissons-nous rejoindre par le Seigneur qui vient en nos vies. Laissons-le nous approcher, nous toucher là où nous sommes fermés ou inféconds, afin qu'Il nous visite et nous remplisse de son mystère d'Amour.
  • Louons Dieu pour Son œuvre dans notre quotidien :
    – qu'il nous ouvre les yeux pour voir Sa Présence ;
    – qu'Il ouvre nos bouches afin que nous proclamions Sa Gloire ;
    – qu'il nous fasse vivre dans l'humilité afin que nous soyons rendus capables d'adoration silencieuse.
  • Loué soit le Seigneur ! 
  • Cœur sacré de Jésus, j'ai confiance en Toi !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Denis
place La Celle-Saint-Cloud, il y a 2 mois
Seigneur Jésus-Christ, Tu as donné à sainte Jacinthe et à saint François de Fatima, fêtés ce 20 février, la grâce infinie de consoler ton Cœur sacré et le Cœur immaculé de Marie, notre Mère. En union avec Jacinthe qui pria avec tant d'ardeur pour la conversion des pécheurs et le salut des âmes, en union avec François qui montra un si grand amour pour Ta Présence au Saint-Sacrement de l'autel, "Jésus-caché", ainsi qu'il le disait avec tendresse, nous te prions de parfaire notre consécration à Ton Cœur très saint ainsi que notre engagement de prière pour la conversion de nos frères et sœurs pécheurs, pour la sanctification du peuple de France. Amen !
Denis
place La Celle-Saint-Cloud, il y a 2 mois
Seigneur Jésus, nous nous unissons en ce 18 février, fête de sainte Bernadette Soubirous pour tous les catholiques de France, à la prière qui fut la sienne pour obtenir la « précieuse vertu d'humilité » : « Que mon âme était heureuse, ô bonne Mère, quand j'avais le bonheur de vous contempler ! Que j'aime à me rappeler ces doux moments passés sous vos yeux pleins de bonté et de miséricorde pour nous. Oui, tendre Mère, vous vous êtes abaissée jusqu'à terre pour apparaître à une faible enfant et lui communiquer certaines choses, malgré sa grande indignité. Aussi, quel sujet d'humilité n'a-t-elle pas ! Vous, la Reine du ciel et de la terre, avez bien voulu vous servir de ce qu'il y avait de plus faible selon le monde. Ô Marie, donnez à celle qui ose se dire votre enfant cette précieuse vertu d'humilité. Faites, ô tendre Mère, que votre enfant vous imite en tout et pour tout ; en un mot que je sois une enfant selon votre Cœur et Celui de votre cher Fils. Ainsi soit-il. »
Denis
place La Celle-Saint-Cloud, il y a 2 mois
Seigneur Jésus-Christ, Tu as voulu qu'au souffle de l'Esprit Saint, l'inculturation du message chrétien revête les différentes langues parlées sur notre terre. Tu as permis qu'elle revête une multitude de formes. Tu as goûté chaque élan, chaque expression de notre être dans l'amour, qu'il soit tutoiement ou voussoiement. Par-dessus tout, Tu as désiré que cette inculturation soit l'expression d'un cœur à Cœur entre les pécheurs et Toi, et Tu l'as particulièrement manifesté dans notre doux pays de France, dans notre belle langue française. Nous t'en prions, doux et cher Seigneur Jésus-Christ, accueille encore aujourd'hui notre action de grâce pour le don que Tu nous fais de ton Cœur, et pour le désir, pour l'offrande que ce Don sublime inspira à ton serviteur, saint Claude La Colombière, que nous fêtons ce samedi 15 février. Avec lui, qui enseigna et confessa ta Messagère, sainte Marguerite-Marie, et avec toute l'Eglise, nous te prions : « Ô Cœur de mon bien-aimé Jésus, Cœur très digne d’adoration et d’amour, enflammé du désir de réparer et d’expier tant et tant d’injures commises envers Vous, et pour fuir, autant qu’il est en moi, le vice de l’ingratitude, je Vous offre et Vous livre entièrement mon cœur, avec toutes ses affections et moi-même tout entier. « Ô Jésus, le Bien-Aimé de mon cœur, je Vous offre spontanément tout le mérite et toute la valeur satisfactoire que pourront avoir mes prières, mes actes de pénitence, d’humilité, d’obéissance ou de toute autre vertu que je pourrai faire dans tout le cours de ma vie jusqu’à mon dernier soupir, quelque faible et misérable que soit cette oblation. « Combien je voudrais que toutes mes actions fussent faites pour l’Amour et la Gloire du Cœur de Jésus ! « Humblement prosterné devant Vous, ô mon Dieu, je Vous supplie de ne pas dédaigner cette pauvre offrande que je fais à ce divin Cœur par les Mains très pures de Marie, afin qu’Il puisse en disposer à Son gré, et en attribuer le fruit à qui Il voudra. Ainsi soit-il. »
Anna
place Marseille, il y a 2 mois
Cœur sacré de Jésus, j'ai confiance en Toi ! "Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu ! Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine. Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance, le secours toujours offert dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons. Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour. Que ton Évangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux. Amen." (Saint Jean-Paul II)
colette
place Marsillargues, il y a 2 mois
Seigneur aie compassion pour la chine et les dirigeants insensibles à la dignité de tous les pauvres. JMJ AMEN