En particulier - Hozana

En particulier

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Extrait de l'évangile du jour (Mc 4, 33-34) ;

"Par de nombreuses paraboles semblables,
Jésus leur annonçait la Parole,
dans la mesure où ils étaient capables de l'entendre.
Il ne leur disait rien sans parabole,
mais il expliquait tout à ses disciples en particulier. "


Seigneur Jésus, hier, tu nous disais que tout serait révélé et manifesté dans la clarté.

Aujourd'hui, par la parabole du semeur et de la graine de moutarde, tu nous enseignes l'humilité. Semblables à cette toute petite graine de moutarde qui finit par dépasser toutes les plantes, ou à cette semence qui, quoi qu'il arrive, parce que ta Volonté Divine, grandit et donne du fruit, nous devons, nous tes serviteurs, nous laisser grandir dans ta Providence.

C'est ici un acte de confiance, et donc de Foi, mais surtout d'abandon. S'abandonner à toi, c'est simplement accepter de t'écouter et de te suivre.

Tu nous montres avec quel soin tu t'adresses à l'autre, dans la mesure où il est capable de t'entendre.  Les paraboles que tu nous donnes, Dieu de vérité, sont la meilleure catéchèse qu'il soit. Toi, le Verbe incarné, tu es vraiment la Parole vivante, et à ceux qui veulent bien entendre, tu révèles.

Plus encore, tu expliques tout à tes disciples en particulier, c'est à dire à chacun d'entre eux, personnellement.

Les disciples, ce sont nous, non seulement les Chrétiens, divisés contre ta volonté, mais aussi tous les hommes de bonne volonté. Ô Christ, tu es le Dieu de Tous et de l'Univers, mais aussi le Dieu de chacun. Et tu n'as de cesse de venir nous chercher, comme tu es venu me trouver, moi, pauvre pêcheur, pour te ramener à toi dans ta divine bonté.

Par tes mystiques, tu te révèles, par les songes, par les rêves comme Don Bosco, par ta voix, par ta Sainte Mère, notre maman du ciel, à Lourdes, à Fatima, à Guadaloupe, à Medjugorje, et dans d'innombrables autres endroits. Nous avons, alors, la joie de goûter à ces monitions, qui complètent ton évangile et nous donnent des vérités sur le monde présent. C'est souvent aux plus pauvres, aux plus humbles, que tu as parlé.

Par tes théologiens, tes exégètes, tes docteurs, tu nous permets de mieux comprendre la richesse incommensurable des écritures.

Par tes pasteurs, tu nous guides dans notre vie, dans notre monde.

J'étais perdu Seigneur, et tu es venu me chercher. Tu es venu m'expliquer.

J'avais peur Seigneur, et tu m'as consolé. Je pensais que tout était fini, et tu m'as redonné l'espérance. Je suis malade, et tu viens chaque jour me guérir.

Le disciple que tu aimais, Jean, conclue ainsi son évangile : "Il y a encore beaucoup d'autres choses que Jésus a faites ; et s'il fallait écrire chacune d'elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l'on écrirait. " (Jn, 21, 25)

Après toi, Jésus Sauveur, les prophètes ont laissé place aux Saints, connus et inconnus. Par leur exemple ils apportent une pierre de plus à l'édifice de ton Royaume, au grand livre de la Parole de Vie.


Pardonne-nous, Seigneur, pour toutes les fois où l'on doute, où l'on ne te croit pas, où l'on est incrédule.


Gloire à toi, Dieu trois fois Saint, pour tous tes dons. Que les anges continuent de chanter ta louange.


Seigneur, donne nous des Pasteurs pour nous conduire.

Seigneur, donne nous des docteurs pour nous enseigner.

Seigneur, donne nous des mystiques pour qui nous démontrent que tu es Vivant.


Par toi, Dieu le Père, créateur de toute chose, avec toi, Dieu le Fils, Verbe Vivant, en toi, Dieu le Saint-Esprit, qui ne cesse de souffler ses dons, toi, Dieu Un, unique et unitaire, Père, Fils et Esprit-Saint, Trinité insondable depuis le commencement, maintenant, et pour toujours,


Amen, Alleluia !


Franck, frère en Christ

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader