Facebook Pixel"À l'instant même, la lèpre le quitta" (Lc 5, 12-16) - Hozana

"À l'instant même, la lèpre le quitta" (Lc 5, 12-16)

"À l'instant même, la lèpre le quitta" (Lc 5, 12-16)

Chant final: "'Seigneur je viens à toi" de Claude Bernard et Michel WACKENHEIM

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Jésus était dans une ville
quand survint un homme couvert de lèpre ;
voyant Jésus, il tomba face contre terre
et le supplia :
« Seigneur, si tu le veux,
tu peux me purifier. »
Jésus étendit la main et le toucha en disant :
« Je le veux, sois purifié. »
À l’instant même, la lèpre le quitta.
Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne :
« Va plutôt te montrer au prêtre
et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ;
ce sera pour tous un témoignage. »
De plus en plus, on parlait de Jésus.
De grandes foules accouraient pour l’entendre
et se faire guérir de leurs maladies.
Mais lui se retirait dans les endroits déserts,
et il priait.

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

Face contre terre était le lépreux ! Geste de honte, geste de pauvre, seul geste qui reste à celui que l’on méprise… Mais… également geste divin ! Ce fut le geste divin qui mit provoqua la sortie d’Égypte. Parce que Dieu s’était penché vers la terre, il avait vu et entendu le cri de la misère de son peuple… Dieu se penche vers l’humanité pour entendre son cri… Dieu face contre terre ! Le sens même de l’Incarnation de Jésus se trouve résumé dans ce geste. Toute sa vie durant, Jésus se penchera vers les mille et une misères de ceux qui s’approcheront de lui… Jusqu’à la croix où dominant la foule hurlante, Jésus encore penchera sa tête vers l’humanité… Décidément, dieu ne pourra jamais s’en empêcher, il ne détournera jamais son visage de la misère de l’humanité. Face contre terre, le geste du méprisé devenu le geste divin par excellence, transformé par sa présence. Que personne ne se sente indigne de cet amour… que tous ceux qui pour une raison ou pour une autre passent d’une face contre terre à une face vers les cieux !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader