"Aujourd'hui s'accomplit ce passage de l'Écriture" (Lc 4, 14-22a) - Hozana

"Aujourd'hui s'accomplit ce passage de l'Écriture" (Lc 4, 14-22a)

"Aujourd'hui s'accomplit ce passage de l'Écriture" (Lc 4, 14-22a)

Chant final: "Aujourd'hui Père, glorifie-moi auprès de toi"par les moines de l'abbbaye d' EN CALCAT

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit,
revint en Galilée,
sa renommée se répandit dans toute la région.
Il enseignait dans les synagogues,
et tout le monde faisait son éloge.
Il vint à Nazareth, où il avait été élevé.
Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat,
et il se leva pour faire la lecture.
On lui remit le livre du prophète Isaïe.
Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
L’Esprit du Seigneur est sur moi
parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction.
Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux captifs leur libération,
et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,
remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable
accordée par le Seigneur.
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit.
Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
Alors il se mit à leur dire :
« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture
que vous venez d’entendre. »
Tous lui rendaient témoignage
et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

Combien de tables de fête avez-vous dressées depuis le 24 décembre ? Celle du réveillon, celle du jour de Noël, celle du 31, puis celle du premier, peut-être encore celle de L’Épiphanie… Que de festins et de tables garnis ! Combien de mètres de nappes en papier ou en tissue avez-vous déroulés pour cette fête ?… Et comment vous y êtes-vous pris pour déployer ces nappes roulées ? Sans doute à deux, l’un tenant fermement le début du rouleau et l’autre étirant le tissu… Quelqu’un à tenu fixement le début pendant que l’autre étendait le papier. Un côté fixe, un côté Flex… Il en est exactement de même avec le rouleau de la Parole qu’ouvre Jésus dans l’Évangile. Fermement la loi d’amour de Dieu ne change pas et d’elle s’étire toute la douceur de l’action du Seigneur, le Messie… porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. Qu’à partir de la parole, nous aussi, Église, étirions au cœur du monde tout au long de l’année, la grâce de l’amour de Dieu : la nappe de la table du Seigneur qui rassemble sans distinction et largement toute l’humanité.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader