La foi commune dans le mystère du Christ - Hozana

La foi commune dans le mystère du Christ

La foi commune dans le mystère du Christ

Il y a 25 ans, le 11 novembre 1994, le pape Jean-Paul II et le catholicos de l'Eglise assyrienne d'Orient Mar Dinkha IV signaient à Rome une déclaration christologique commune par laquelle ils reconnaissaient que leurs Eglises étaient désormais unies dans la confession d'une même foi au Fils de Dieu. alors que nous nous apprêtons à célébrer le mystère de l'Incarnation, nous publions de larges extraits de ce texte d'une grande précision théologique et d'une grande portée.

"Héritiers et gardiens de la foi reçue des Apôtres, telle que nos Pères communs l'ont formulée dans le Symbole de Nicée, nous confessons un seul Seigneur Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père de toute éternité et qui, lorsque les temps furent accomplis, est descendu du ciel et s'est fait homme pour notre salut. Le Verbe de Dieu, deuxième personne de la Sainte-Trinité, s'est incarné par la puissance du Saint-Esprit en assumant de la Sainte Vierge Marie une chair animée d'une âme raisonnable, qu'il s'est unie indissociablement dès l'instant de sa conception.

Notre Seigneur Jésus Christ est donc vrai Dieu et vrai homme, parfait dans sa divinité et parfait dans son humanité, consubstantiel au Père et consubstantiel à nous en tout, hormis le péché. Sa divinité et son humanité sont unies en une personne, sans confusion ni changement, sans division ni séparation. En lui a été préservée la différence des natures de la divinité et de l'humanité, avec toutes leurs propriétés, facultés et opérations. Mais loin de constituer «un autre et un autre», la divinité et l'humanité sont unies dans la personne du même et unique Fils de Dieu et Seigneur Jésus Christ, objet d'une unique adoration.

Le Christ n'est donc pas un «homme ordinaire» que Dieu aurait adopté pour y résider et pour l'inspirer comme chez les justes et les prophètes. Mais le même Verbe de Dieu, engendré par le Père avant tous les siècles, sans commencement selon sa divinité, dans les derniers temps est né d'une mère, sans père, selon son humanité. L'humanité à laquelle la bienheureuse Vierge Marie a donné naissance a été depuis toujours celle du Fils de Dieu lui-même. C'est la raison pour laquelle l'Église assyrienne de l'Orient prie la Vierge Marie en tant que «Mère du Christ notre Dieu et Sauveur». À la lumière de cette même foi, la tradition catholique s'adresse à la Vierge Marie comme «Mère de Dieu» et également comme «Mère du Christ». Les uns et les autres nous reconnaissons la légitimité et l'exactitude de ces expressions de la même foi et nous respectons la préférence de chaque Église dans sa vie liturgique et sa piété.

Telle est l'unique foi que nous professons dans le mystère du Christ. Les controverses du passé ont conduit à des anathèmes, portant sur des personnes et sur des formules. L'Esprit du Seigneur nous donne aujourd'hui de mieux comprendre que les divisions ainsi provoquées reposaient en bonne partie sur des malentendus.

Cependant, quelles qu'aient été nos divergences christologiques, nous pouvons aujourd'hui nous retrouver unis dans la confession d'une même foi au Fils de Dieu qui s'est fait homme pour que les hommes puissent devenir enfants de Dieu par sa grâce. Nous voulons désormais témoigner ensemble de cette foi en celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie, en l'annonçant de manière appropriée à nos contemporains, afin que le monde croie à l'Évangile du salut."

Dans l'action de grâce pour cette déclaration commune, nous vous souhaitons une bonne ultime préparation à la Nativité du Seigneur. Puissiez-vous vivre cette fête dans une grande joie, entourés de ceux que vous aimez ! Que l'Enfant-Dieu vous apporte toutes grâces de paix et de joie !


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Claude
place Saint-Génies-de-Comolas, il y a 2 mois
Je vous salue Marie Pleine de grâce le Seigneur Dieu tout puissant est avec vous vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est bénie. Par sa douloureuse passion et son précieux sang, convertissez les pécheurs,sauvez les agonisants, libérez les âmes du purgatoires,Sanctifiez les Prêtres, religieux et religieuses Catholiques, Orthodoxes grecs, Orthodoxes russes , Protestants et Anglicans - Que toute la Grande Famille Chrétienne s'accorde à Célébrer Pâques à une date UNIQUE - Sainte marie mère de Dieu Priez pour nous, exaucez nous - pauvres pécheurs maintenant et à l'heure de notre mort , jusqu'à notre résurrection au Paradis -----------