Facebook Pixel22 décembre - Discerner avec Dieu - Hozana
Augustin

Augustin dans Encordés avec Pierre et Charles pour l'avent

Publication #98Initialement publiée le 22 décembre 2019

22 décembre - Discerner avec Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d'Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.

Les chemins du Seigneur peuvent sembler mystérieux : suite au discernement de Joseph qui semble juste et pertinent (renvoyer Marie en secret), le Seigneur lui demande de faire le contraire. Joseph accepte cette mission qui vient le bousculer dans ses projets initiaux. Parfois, il est possible que suite à un discernement mené, nous ayons à suivre une autre voix que celle dictée par la raison (éclairée). Restons à l'écoute de l'Esprit Saint pour suivre les chemins du Seigneur, même si cela nous bouscule.

Le mot du pape : Christus Vivit 209 extrait

Dans cette recherche, il faut privilégier le langage de la proximité, la langue de l'amour désintéressé, relationnel et existentiel qui touche le cœur, atteint la vie, éveille l'espérance et les désirs. Il est nécessaire de s'approcher des jeunes avec la grammaire de l'amour, non pas par prosélytisme. La langue que les jeunes comprennent est celle de ceux qui donnent leur vie, de celui qui est là pour eux et avec eux, et de ceux qui, malgré leurs limites et leurs faiblesses, essaient de vivre leur foi de manière cohérente.

Lorsque nous agissons, quelle est notre motivation? Est-ce pour remplir un devoir ou bien pour répondre à un appel? Même s'il est bon de remplir notre devoir d'état, seule une action posée par amour fait rentrer dans l'espérance, que sa finalité soit atteinte ou non. Cela peut être un bon moyen de discerner à posteriori à propos de nos activités

Le chant du jour : Ô viens Jésus, Ô viens Emmanuel

https://www.youtube.com/watch?v=sMVcp13WfdQ

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

21 décembre - Reconnaître et accueillir le Christ

Publication #97Initialement publiée le 21 décembre 2019

20 décembre - L'Annonciation

Publication #96Initialement publiée le 20 décembre 2019

19 décembre - Un coeur pour écouter

Publication #95Initialement publiée le 19 décembre 2019

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader