Facebook PixelUn Enfant qui va naitre et bousculer notre tranquilité - Hozana
Secours Catholique

Secours Catholique dans Vivre l'Avent 2019 avec les personnes en précarité

Publication #6Initialement publiée le 18 décembre 2019

Un Enfant qui va naitre et bousculer notre tranquilité

MEDITATION DE Jean Rodhain

Dans le soleil de plus en plus rare de ce décembre, voici un  Enfant qui va naître bientôt : cet Enfant-là ne tranquillisera personne.

Hérode, ce Prince, pour dormir tranquille supprimera cet Enfant qui le gêne. Mais Hérode travaille en série : et ces Innocents, il les massacre.

Cet Enfant qui va naître ne tranquillisera pas les siens : il inquiète ses parents par une absence à l'heure même où sa présence inquiète en leur Temple les Docteurs.

Cet enfant qui va naître ne laissera tranquilles les vendeurs du Temple, ni le prêtre, ni le lévite se détournant du blessé abandonné. Il inquiétera tour à tour le Gouverneur et la foule et Judas avant ses deniers et Pierre après sa chute, et tant d'autres, en secret, qui ne sont pas nommés.

Ici, les magasins déjà s'illuminent Pour sa naissance, et sur le calendrier sa date en rouge annonce la douce nuit du 25 décembre. Bougies allumées. Cantiques. Gâteaux. Dans les journaux de mode, articles évangéliques avec signature célèbre. Le décor est en place. Pour cet Enfant-là qui va naître, on prépare le sapin doré. Mais Il a déjà choisi un autre bois et d'autres clous. Car cet Enfant-là nous regarde avec une insistance qui dépasse le décor et se passe des décors.

Car il va naître et paraître cet Enfant dans cette nuit d'un monde tranquille et endormi. Ceux qui préparent leurs lourdes bombes et leurs petites batailles, cet Enfant-là les regarde. Ceux qui endorment les pays aussi. Et ceux qui conservent trop de blé. Et ceux qui gardent trop de terres. Et ceux qui veulent être tranquilles.

Ce n'est pas un enfant comme les autres que Celui qui va naître et paraître dans cette nuit du monde tranquille endormi : Enfant de vérité. Le vrai. Parole de vérité. Le Verbe. Le Verbe fait chair.

Ce n'est pas un regard d'enfant seulement qui nous perce chacun à ce point, et cherche les pauvres et les pacifiques. « Paix aux hommes de bonne volonté. » Je le sais. Je le crois, en ce Noël  cet Enfant-là, c'est la présence, la véritable et douce présence du Seigneur Lui-Même.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Soyons prophètes de l'aujourd'hui !

Publication #5Initialement publiée le 15 décembre 2019

Jean Rodhain : la réconciliation de Noel

Publication #4Initialement publiée le 11 décembre 2019

Le loup habitera avec l'agneau

Publication #3Initialement publiée le 8 décembre 2019

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader