J1 - La venue du Seigneur - Hozana

J1 - La venue du Seigneur

J1 - La venue du Seigneur

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, Amen.

Évangile selon Saint Matthieu (17 : 10-13)

Les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d'abord ? » Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre tout en place. Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu'ils ont voulu. Le Fils de l'homme, lui aussi, va souffrir par eux ». Alors les disciples comprirent qu'il leur parlait de Jean le Baptiste.

Méditons avec Benoit XVI

Par son oui, Marie « est devenue demeure du Seigneur, véritable (...) porte à travers laquelle le Seigneur est entré sur la terre. »  

Marie appartenait à cette partie du peuple d'Israël qui, à l'époque de Jésus, attendait de tout son cœur la venue du Sauveur. Et à partir des paroles, des gestes rapportés par l'Évangile nous pouvons voir comment Elle vivait réellement plongée dans les paroles des Prophètes, elle était tout entière en attente de la venue du Seigneur. Toutefois, Elle ne pouvait pas imaginer comment cette venue se serait réalisée. Peut-être attendait-elle une venue dans la gloire. C'est pourquoi fut d'autant plus surprenant pour elle le moment où l'Archange Gabriel entra dans sa maison et lui dit que le Seigneur, le Sauveur, voulait prendre chair en Elle, d'elle, voulait réaliser sa venue à travers Elle. Nous pouvons imaginer l'émotion de la Vierge. Marie, avec un grand acte de foi, d'obéissance, dit oui : « Me voici, je suis la servante du Seigneur ». Ainsi, Elle est devenue « demeure » du Seigneur, véritable « temple » dans le monde et « porte » à travers laquelle le Seigneur est entré sur la terre. (Homélie du 26 novembre 2005).

 
Mais cette venue nous concerne-t-elle ? Oui, car bien qu'elle soit singulière (« la » venue du Seigneur il y a 2000 ans et son retour à la fin des temps), le Seigneur désire aussi venir à travers chacun d'entre nous. Il frappe à la porte de notre cœur et nous dit : es-tu disposé à me donner ta chair, ton temps, ta vie ?

Telle est la voix du Seigneur, qui veut entrer également dans notre époque, il veut entrer dans l'histoire humaine à travers nous. Il cherche également une demeure vivante, notre vie personnelle. Voilà la venue du Seigneur. C'est ce que nous voulons à nouveau apprendre pendant le temps de l'Avent : que le Seigneur peut venir également à travers nous. (Homélie du 26 novembre 2005).

Dieu est ainsi : il ne s'impose pas, il n'entre jamais par la force mais, comme un enfant, il demande a être accueilli. Dans un certain sens, Dieu aussi se présente en ayant besoin d'attention ; il attend que nous lui ouvrions notre Cœur et que nous prenions soin de lui. (Discours du 30 décembre 2005).

 
Prions avec le Magnificat

Terminons notre prière par le Magnificat (en cliquant sur "Je prie").

Complétons par un Notre Père, un Je vous Salue Marie, un Gloria... et aussi, si vous le souhaitez, votre Prière du Cœur, une dizaine de chapelet, un chapelet, plus...

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

20 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Annick
place Brazzaville, il y a 1 an
Seigneur en ce temps de l'Avent je me rend toute disponible pour que tu puisse venir naître en moi
Jacqueline
 il y a 1 an
Chers frères et soeurs merci d'être en coeur à coeur avec notre Maman Céleste, qu'elle nous donne Son Coeur pour que nos coeurs s'ouvrent et vivent cette neuvaine avec un coeur simple et aimant, un coeur qui dise OUI à la volonté du Père.
Malou
place Le Robert, il y a 1 an
Bon début de Neuvaine à tous En très grande union de prière Amen 🙏
Marie A
 il y a 1 an
En cette période de l' 'avent, Jésus je te confie ma famille.ramène la joie dans nos coeurs, apprend nous à accepter ta volonté. Benis ma famille et toute les familles dont la tristesse accable. Amen