Neuvaine avec le Bienheureux Charles de Foucauld (jour4)

Avec le Bienheureux Charles de Foucauld, allons à l'écart pour rencontrer le Seigneur.

Méditation

…Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la Grâce de Dieu ; c'est là qu'on se vide, qu'on chasse de soi tout ce qui n'est pas Dieu et qu'on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul. […]. Plus tard l'âme produira de fruits exactement dans la mesure où l'homme intérieur ce sera formé en elle […]. On ne donne que ce qu'on a et c'est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, dans ce recueillement profond de l'âme qui oublie tout le créé pour vivre seule en union avec Dieu, que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à Lui.

(Lettre au Père Jérôme, Trappiste de Staouëli, 19 mai 1898, Denise et Robert Barrat, Charles de Foucauld et la fraternité, p. 103)

Parole de Dieu

Or la réputation de Jésus se répandait de plus en plus à son sujet, et des foules nombreuses s'assemblaient pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se tenait retiré dans le désert et priait. (Lc 5, 15-16)

Grâce à demander

Notre âme aussi est une maison de prière : la prière doit sans interruption s'élever d'elle vers le ciel, comme une fumée d'encens : et combien de fois hélas ! les distractions, les pensées terrestres, les pensées qui ne sont pas pour la plus grande gloire de Dieu, les pensées mauvaises même l'occupent, la remplissent de bruit, de trouble et de souillures et en font une caverne de voleurs…
Efforçons-nous de toute notre puissance de faire que notre esprit soit toujours occupé de Dieu ou de ce qu'il nous charge de faire pour son service, et même qu'en faisant ce dont il nous charge, nous jetions sans cesse un regard vers lui, sans jamais détacher de lui le cœur en aucune façon[…]. Quand on aime, on ne perd pas de vue ce qu'on aime…

(Méditations sur l'Evangile au sujet des principales vertus, Mathieu 21,13, L'Esprit de Jésus, p. 83-84)

Plus Jésus est entouré, plus il se retire pour prier. Plus Jésus est entouré par la foule et plus il se montre le grand thaumaturge qui annonce la résurrection des morts et plus il se retire dans les solitudes pour y prier. C'est vraiment l ‘exemple de l'action et de la contemplation.

(Un chemin pour la prière, Père Marie-Joseph le Guillou, p. 10)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Pour les personnes touchées par la pornographie