J3 - Mère de Ipalnemohuani –Celui qui donne vie– du Créateur des êtres nouveaux - Hozana

J3 - Mère de Ipalnemohuani –Celui qui donne vie– du Créateur des êtres nouveaux

J3 - Mère de Ipalnemohuani –Celui qui donne vie– du Créateur des êtres nouveaux

"Ecoute mon fils..."

Juan-Diego a été soumis à une première épreuve... très douloureuse à son coeur pur et transparent. Car au palais de l'évêque, on n'a pas cru à sa parole et son message. Il perd pied devant la Dame qu'il aurait tant aimé servir, et là il est injustement écrasé par la honte et la conscience de son indignité. Comme Jésus, il prend sur lui le poids du mensonge auquel il n'a pas participé.

Il ne connaît pas encore très bien Celle qui l'a appelé...
Il ne sait pas encore que cette Vierge Toute Sainte, la Mère du Créateur des êtres nouveaux, est venue "faire toutes choses nouvelles" (Ap 21,5)....

Ecoutons la suite du "Nican Mopohua" (récit des apparitions)

"La Vierge toute sainte, à jamais vénérable répondit : 

Ecoute mon fils, mon petit dernier,
sache-le bien et sois sûr en ton coeur
que je ne manque pas de serviteurs, de messagers,
à qui je puisse offrir la charge de porter ma pensée, ma parole,
afin que s'accomplisse ma volonté.

Mais il est nécessaire, oui vraiment, que ce soit toi qui ailles et qui parle,
et que grâce à ton aide se réalisent mon désir, ma volonté, par ton intercession.
Aussi je t'en prie ô toi mon fils, mon petit dernier, et grandement j'insiste
pour que demain tu ailles chez l'Evêque une autre fois.

En mon nom fais-lui savoir, fais-lui entendre ma volonté
et mon désir que se réalise et soit bâti mon Temple.
Et dis-lui à nouveau que
celle qui t'envoie c'est moi, la Mère de Téotl Dieu, 
la toute Vierge à jamais Sancta Maria.

Juan-Diego lui répondit : 

"Ma Patronne, ma Dame, ma Demoiselle, que je n'afflige point ton visage et ton coeur. Quant à moi mon coeur tout entier est déjà disposé à partir ; en vérité j'irai dire ta pensée, ta parole, je n'y manquerai point. Et le chemin ne me peinera pas. (...) 

Je te quitte maintenant, Toi ma petite dernière Fille, ma Demoiselle,
ma Patronne, ma Dame, prends un peu de repos"."


101500-mere-de-ipalnemohuani-celui-qui-donne-vie-du-createur-des-etres-nouveauxMarie confirme Juan-Diego dans sa mission : seul lui peut l'accomplir

Prions Marie Mère de Ipalnemohuani, Celui qui donne Vie

Marie notre Mère, tu as été envoyée par Dieu qui donne Vie.
Tu fais sentir à Juan-Diego à quel point sa vie a du prix à tes yeux

Nul autre que lui n'aurait pu porter Ta parole et accomplir Ta volonté ! 

C'est bien à nous aussi que s'adresse ce message : aussi pauvre et abîmé que nous soyons, nous sommes précieux aux yeux de Dieu et à Tes yeux ! Chaque existence humaine a une valeur inestimable, indispensable et irremplaçable pour ouvrir un avenir à l'humanité : Marie, nous te confions, ainsi qu'à Saint Joseph, nos parents grâce à qui nous sommes venus au monde.
Qu'ils soient bénis ! Veille sur eux.

Sancta Maria de Guadalupe, Marie notre Mère, Juan-Diego a vu au premier coup d'oeil que tu es une Maman. Tu es enceinte de Ton Fils le Soleil de Justice. 

Prends en pitié les "petits derniers" de notre monde :
les enfants nés ou à naître,
ainsi que leur père et leur mère.

Prends en pitié ces Images de Dieu-Trinité que sont les couples
qui ont reçu le sacrement de Mariage :
ils sont les prophètes appelés à incarner et témoigner de
l'amour indépassable de Jésus pour son Eglise

Sancta Maria de Guadalupe, donne à tous de connaître la félicité la plus haute
en mettant au monde des enfants selon le plan d'amour 
du Créateur des êtres nouveaux, 
de Dieu qui donne Vie.


Auprès de Ton Image Marie, nous prions une dizaine de chapelet :

1 Notre-Père
10 "Je vous salue Marie" en incluant ces mots :

"Je vous salue Marie pleine de grâce, Mère du Créateur des êtres nouveaux, vous êtes bénie entre toutes les femmes..."

1 Gloire au Père

Enfin nous chantons cette hymne de l' Ave Regina Caelorum pour Marie de Guadalupe, afin qu'elle aussi puisse "prendre un peu de repos" selon le voeu de Saint Juan-Diego. 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie A
 il y a 1 an
Sancta Maria de guadalupe je te confie ma mère ,je t'en prie intercède pour elle afin de la soulager de ses douleurs et de tout ces maux.Merci Seigneur Jésus! Amen
Brigitte Desfontaines
place Gourbeyre, il y a 1 an
Je te confie ô Mère admirable mon fils Ridgy accorde lui ta grâce dansl réussite de ses projets 🙏
Karla
place París, il y a 1 an
Amen🙏❤️
Annick
place Brazzaville, il y a 1 an
Je te confie ô Mère admirable Ludovick et Naddy accordé leur la grâce de là maternité