“L'Esprit Saint viendra sur toi…” (Lc 1, 26-37) - Hozana

“L'Esprit Saint viendra sur toi…” (Lc 1, 26-37)

“L'Esprit Saint viendra sur toi…” (Lc 1, 26-37)

“… et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre…”

“… Car rien n'est impossible à Dieu” 

Étonnante annonciation qui insiste sur la séparation entre le monde visible et invisible… et pourtant la grâce surnaturelle passe malgré le mur de la séparation nettement marqué dans cette peinture.

Cette grâce céleste, rendue possible par l'action de Dieu et par l'humilité de la servante, recouvre Marie d'une lumière de gloire... Marie, notre Mère, de qui nous recevons des trésors de grâce, par qui nous sommes élevés, rendus capables de Dieu. 

Oui, l'impossible a eu lieu. La Vierge va enfanter et nous nous apprêtons à fêter la naissance du Roi des rois… à fêter, avec Sa venue dans notre chair, notre propre naissance à l'éternité. Prenons le temps de faire silence, de contempler l'extraordinaire invisible qui se donne à voir en cette œuvre d'art. 

Contemplons

Contemplons l'ange qui s'agenouille devant Marie, jeune fille de Nazareth, en signe de vénération.

L'ange Gabriel… Il lui offre un lys, symbole de la sainteté donnée par Dieu. Il n'ose regarder La femme choisie entre toutes les femmes.

Cette femme choisie par Dieu… il lui montre un respect infini, surnaturel, n'osant lever les yeux vers Celle que le Créateur a modelée. Peut-être s'en juge-t-il tout simplement indigne. 

L'ange s'agenouillant devant la créature. Quel mystère d'amour !

Il remplit toutefois son office et se fait messager de la promesse annoncée par les prophètes. La grâce recouvre de Sa lumière, et donc de son Ombre, la fille de Sion… disponible… offerte à la Parole… Annonciation livrée à nos regards. Le voile a été levé, retiré pour nous permettre de poser notre regard intérieur sur cette scène éternelle. Infiniment.

Oui, aucune créature visible et invisible ne peut empêcher la scène de se jouer. La grâce de Dieu est totale et est suspendue au oui de Marie qui n'aspire qu'à y répondre…

Prions

En ces jours saints qui nous préparent à la venue de Notre Seigneur en notre chair (la nôtre aussi),

demandons à la Vierge Marie de préparer nos âmes,

de libérer nos âmes de tout ce qui empêcherait Dieu de faire son œuvre en nous,

de façonner notre oui,

afin que le Tout Puissant fasse en nos cœurs son œuvre de Salut, son œuvre de restauration, de sanctification, 

et qu'Il nous donne de goûter à la Joie éternelle !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader