2è O : O Adonaï - Hozana

2è O : O Adonaï

103494-l-amour-de-dieu-1er-principe-de-notre-saintete


Suite de Les Ô de l'Avent (Intégral)

Retraite de Noël du P. Eymard


2è O : O Adonaï

Ô Adonaï, chef de la maison d'Israël, qui êtes apparu à Moïse dans la flamme du buisson ardent et lui avez donné votre loi sur le Sinaï : venez nous racheter par la puissance de votre bras !”
O Adonaï dux domus Israel, qui Moysi in igne flammæ rubi apparuisti et ei in Sina legem dedisti : veni ad redimendum nos in brachio extento (Judith 16, Par. 17, Act. 7, Ex. 6).

L'Église salue le Messie par le beau titre de Sauveur. Nous avons péché, nous gémissons dans l'esclavage, nous appelons notre libérateur : Venez nous racheter, et pour toucher son cœur nous lui rappelons ses titres, chef de la maison d'Israël, le maître de Moïse, le législateur du Sinaï.

Ce qu'il fit pour le peuple de la loi, nous le demandons pour nous, peuples de la grâce, héritiers des promesses divines, le terme des figures lévitiques, le vrai peuple de Dieu. La délivrance du peuple hébreu est la figure de la nôtre. La grande antienne nous la trace à grands traits.

I. O Adonaï et dux domus Israel.
Adonaï : Seigneur
Israel : Jacob
Domus, sa famille : 12 enfants. Égypte : 70 personnes, après 200 ans : trois millions, 600.000 combattants.

1. Jacob en Égypte
Jésus en Égypte

2. Jacob, 12 enfants, 12 tribus
Jésus, 12 apôtres, 12 fondateurs d'empires chrétiens.

3. 70 personnes avec Joseph et son épouse : 72
72 disciples de Jésus.
Multiplication des 2. On publie votre foi dans le monde entier [Rm 1,8].

4. Persécution du peuple hébreu, idem du peuple chrétien, qui remplissait tout l'empire disait Tertullien à l'empereur.
La persécution féconde encore plus le peuple hébreu, idem le peuple chrétien. Le sang du martyr est de la semence de chrétiens. Les vertus deviennent plus fortes. Le peuple crie à Dieu le martyr, la conversion [illisible].

II. Dieu apparaît à Moïse dans le buisson ardent.
1. – Ce buisson ardent, c'est Dieu, charité.
– Il ne se consume pas. La charité de Dieu est inépuisable.
– C'est de là que Moïse reçoit sa mission, sa puissance.

2. Cénacle.
Feu divin qui éclate, se divise sur chaque apôtre. Celui de Moïse est stable.
Feu de la Pentecôte, ne s'éteint plus. Il donne aux apôtres la puissance de leur mission.
Puissance, non comme celle de Moïse – 10 plaies – mais puissance de vie.

III. Législateur du Sinaï.
– Mer Rouge, triomphe sur les ennemis égyptiens.
– Sinaï, loi divine écrite sur les tables de pierre.
– Vie du désert : colonne – tabernacle – ennemis voisins – 40 ans.

Nous, délivrance par Jésus-Christ.
– Nous, captifs sous l'esclavage du péché. Quiconque commet le péché [1Jn 3,4].
– Passage de la mer Rouge, baptisés dans le sang de Jésus-Christ.
– Ennemis submergés. Nous sommes sur le rivage de la victoire, en chemin vers la terre promise.

Hébreux n'arrivent pas de suite à la terre promise ; désert, combats. Ainsi chrétiens baptisés entrent dans la vie de combats, d'épreuves. Nous n'apprécierions pas assez la Patrie sans combats.

Par le passage de la mer Rouge du peuple, les ennemis sont morts, mais seulement ceux qui les suivaient par derrière. Aussi nos péchés par le baptême. Mais aux Hébreux, 7 nations hostiles en tête ; et nous, 7 péchés capitaux.

Loi du Sinaï ; loi du Cénacle.
1° Loi de majesté et de cruauté ; 2° loi de douceur et d'amour.
1° Loi sur la pierre ; 2° loi dans les cœurs.
1° Loi des esclaves ; [2°] loi des enfants.

Vie du désert.
1° Désert sec et aride. Vous êtes morts [Col 3,3] – Pour moi, le monde est crucifié [Ga 6,14].
2° Voyage pénible. Le chemin qui mène à la vie est resserré [Mt 7,14].
3° Voyage long, 40 ans. Désir de la Patrie, détachement du temps.

S. Pierre-Julien Eymard (PO 4,9)






Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Jehanne Sandrine
place Île-de-France, il y a 1 mois
Tout ce passage Ô Adonaï est comme un poème : concision, justesse et beauté. "II. Dieu apparaît à Moïse dans le buisson ardent. 1. – Ce buisson ardent, c'est Dieu, charité. – Il ne se consume pas. La charité de Dieu est inépuisable. – C'est de là que Moïse reçoit sa mission, sa puissance. 2. Cénacle. Feu divin qui éclate, se divise sur chaque apôtre. Celui de Moïse est stable. Feu de la Pentecôte, ne s'éteint plus. Il donne aux apôtres la puissance de leur mission. Puissance, non comme celle de Moïse – 10 plaies – mais puissance de vie." Saint Pierre-Julien Eymard — Prophète de l'Eucharistie
Nicole
 il y a 1 mois
Très beau commentaire amen
Marie therese
place Carcès, il y a 1 mois
Amen !!!
Marlène
place Petit-Canal, il y a 1 mois
Mon Seigneur et mon Dieu, je veux T'adorer de tout mon cœur! Si Tu le veux, Tu peux nous guérir! Gloire et Louange à Toi!