1° La Sagesse en elle-même - Hozana

1° La Sagesse en elle-même

Suite de Les Ô de l'Avent (Intégral)

Pour commencer cette Retraite de Noël du P. Eymard, reprenons à partir du 1° Ô de l'Avent :

  • la Sagesse.

1° La Sagesse en elle-même

1. Cette divine sagesse est éternelle (Prov. 8) : Le Seigneur m'a créée, prémices de son œuvre, avant ses œuvres les plus anciennes. Quand les abîmes n'étaient pas, je fus enfantée [Pr 8,22.24].

2. Par elle, la création. Quand il affermit les cieux, j'étais là [Pr 8,27]. Saint Jean : Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut [Jn 1,3].

Donc il a le secret de la création, de la nature, des lois et de la fin de chaque être. C'est le maître de la nature et son législateur. C'est le maître des hommes. Par moi règnent les rois et les législateurs décrètent le droit [Pr 8,15]. Par elle, le gouvernement du monde. Sa Sagesse s'étend à tous les temps et à tous les lieux.

À tous les temps : Christ est le même hier et aujourd'hui, il le sera à jamais [He 13,8].
À tous les lieux : En lui nous avons la vie, le mouvement et l'être [Ac 17,28].

C'est cette Sagesse qui préside par sa providence au gouvernement du monde où rien n'arrive que par son ordre ou sa permission. Mais son gouvernement a deux caractères. Celui de la force, rien ne lui résiste. Il l'a montré aux jours de sa gloire évangélique ; miracles sur les éléments : tempêtes, mer, terre, démons, malades. C'est le maître qui commande. Qui tiendra devant ta face ? [Ps 75,8]. Mais cette divine sagesse en agit autrement sur les volontés humaines : la force les briserait ou les irriterait. Dieu, la Sagesse incréée respecte cette liberté dont il a doté l'homme ; aussi la traite-t-il avec respect, lui propose-t-il sa loi, agit-il sur lui dans la douceur. C'est par sa suavité qu'il l'attire, son cœur qu'il le charme, divin Orphée, roi pacifique plein de douceur. Voici que ton roi vient plein de douceur [Mt 21,5].

S. Pierre-Julien Eymard (PO 4,5)


103486-10-la-sagesse-en-elle-meme

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader