Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu - 19 nov 2019 - Hozana

Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu - 19 nov 2019

Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu - 19 nov 2019

Évangile selon saint Luc 19, 1-10

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d'impôts, et c'était quelqu'un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd'hui il faut que j'aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s'adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j'ai fait du tort à quelqu'un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d'Abraham. En effet, le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Écouter cette méditation

Prière

Jésus, tu es mon Sauveur, moi aussi je désire mieux te connaître, te faire confiance, te laisser être maître de ma vie. Je t'ouvre mon cœur, viens y demeurer.

Demande

Jésus, donne-moi un cœur de pauvre et la grâce d'expérimenter la vraie joie, la joie authentique que personne ne peut m'enlever, celle de t'avoir dans mon cœur, dans ma vie.

Réflexion

1. Tout d'abord, cherchons à découvrir qui est Zachée et où il vit. Zachée est un habitant de Jéricho. Dans la Bible, cette ville signifie le péché, l'esclavage. En effet, dans l'Ancien Testament il est mentionné dans le livre de Josué (cf. Js 6, 1-21) que Jéricho est la dernière ville que doit conquérir le peuple d'Israël après les quarante années de traversée dans le désert avant l'arrivée en Terre promise. Les habitants de Jéricho étaient des idolâtres ; le peuple d'Israël ne va pas faire émeute, il va faire le tour de la ville avec l'arche de l'Alliance et la muraille va s'effondrer. Pour le peuple, passer par Jéricho c'est comme retourner en Égypte ; il ne faut pas y rester.

Comme Jésus qui ne fait que passer par Jéricho pour amener la foule, Zachée et ses apôtres vers la Jérusalem céleste, il nous faut quitter notre esclavage et suivre Jésus qui nous mène vers son Père. Zachée était haï par les autres habitants de la ville à cause de son poste ; il profitait de sa situation pour s'enrichir.

2. « Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. »

Zachée cherche à voir qui est ce Jésus, Fils de David ; il est en action et plein de curiosité. Suis-je toujours en recherche de Jésus ? Sur ma foi, sur la prière ? Suis-je prêt à tout, comme Zachée, pour mieux connaître le Christ : lire davantage la Bible, prendre plus de temps pour la prière. Ce désir de voir, de mieux connaître Jésus doit nous habiter, nous travailler, nous faire sortir de nous-mêmes. La foule qui n'appréciait pas Zachée voulait l'empêcher de voir Jésus. Il y aura toujours des personnes qui seront dans l'opposition, qui nous empêcheront de parvenir au Christ. Donc, comme Zachée, il faut persévérer. Notre persévérance montrera notre attachement au Christ, Zachée décide de renoncer à lui-même, il ne cherche plus à être riche ou à bien se vêtir mais il cherche Jésus. Sommes-nous prêts à chercher à voir Jésus passer dans notre propre Jéricho, dans notre propre péché ; Jésus veut venir me sauver.

3. « Zachée, descends vite : aujourd'hui il faut que j'aille demeurer dans ta maison. »

Jésus connaît Zachée (qui veut dire : le Seigneur se souvient), il l'appelle par son nom. Ainsi, en nous identifiant à lui, nous comprenons que jamais Jésus ne nous oublie même si nous sombrons dans le péché et que nous sommes loin de lui. Jésus nous garde toujours en son cœur. Lorsque nous péchons, que nous avons des désirs de supériorité, que nous sommes couverts de moqueries, il n'y a que la grâce qui puisse nous relever, nous sauver. Jésus demande à Zachée de descendre, il lui demande de s'abaisser, de se faire pauvre afin qu'il découvre cette joie des enfants de Dieu, la vraie joie des saints. Alors Zachée s'est rapidement converti, il a accueilli Jésus avec joie. Il ne s'occupe plus de la foule qui est terrible et qui voit encore en lui un pécheur ; il devient comme le Christ : miséricordieux. Il prend soin des pauvres et se corrige. Il sait qu'il n'est pas parfait mais il désire se mettre à l'école du Christ. Il est devenu un homme véritablement libre.

Dialogue avec le Christ

Jésus, aide-moi à me détacher de tout ce qui m'empêche de te voir, à me faire pauvre de cœur et ainsi je deviendrai comme toi, je pourrai me donner aux autres, non pour moi-même mais pour toi seul.

Résolution

Faire et demander une sainte confession.

Adèle Landowski, membre de Regnum Christi
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l'Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6