Facebook Pixel Ne jugez pas - Hozana

Ne jugez pas

74844-ne-jugez-pas

Mère Térésa une nouvelle amie pour mieux aimer Jésus

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 6,39-42.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples en parabole : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ?
Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître.
Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ?
Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

Vendredi 9 septembre : Ne jugez pas

 
 

Jésus nous met en garde contre cette démangeaison qui nous fait toujours regarder notre prochain pour le juger.

Nous sommes comme le bonhomme d’Esope, le fabuliste, qui mettait ses défauts dans la besace placée sur son dos et les défauts du prochain dans celle placée devant lui.

"Pourquoi vois-tu le fétu qui est dans l’oeil de ton frère,
et ne remarques-tu par la poutre qui est dans ton oeil à toi ?...
Ou
comment peux-tu faire dire à ton frère :
"Mon frère, laisse-moi enlever le fétu qui est dans ton oeil,
tandis que tu ne regardes pas la poutre qui est dans ton oeil !
Hypocrite, enlève d’abord la poutre de ton oeil,
et alors tu verras à enlever le fétu qui est dans l’oeil de ton frère".

Jésus nous demande donc une grande liberté d’esprit en face des cancans, des rumeurs et des jugements.

Il nous invite à créer un monde où nous saurons ignorer les défauts de nos frères !

Monde merveilleux où nous ne jugerons pas, où nous ne condamnerons pas, où nous nous pardonnerons et où nos mains seront ouvertes à tous.

Nous croyons rêver !...

"Et ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés, et ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés ; absolvez, et vous serez absous.

Donnez, et l’on vous donnera ; une bonne mesure, serrée, tassée, débordante, sera versée dans votre main ; car on se servira envers vous de la mesure dont vous vous servez"

Et si l’on essayait ?...

Père Gabriel

pere_David180-4640c

       oraweb

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

31 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader