Tout est de lui et par lui et pour lui.

Tout est de lui et par lui et pour lui.

“En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.”


Frères bien aimé, Il y a quelques jours, Jésus faisait part d'une certaine radicalité dans ses propos.


Jésus aujourd'hui, continue de nous mettre devant un niveau d'exigence que nous n'attendions peut être pas.


En effet, Jésus nous invite à choisir entre Lui et notre famille!


Nous pouvons être surpris, et il y a de quoi à première vue.


Pourtant, tout cela est “logique”.


En effet, l'Evangile n'est pas une partie de pêche, au bord d'un lac le week end en famille, ou entre amis.


Non, l'Evangile, est un véritable itinéraire spirituel, un itinéraire qui suppose des combats, et qui dit combats, suppose aussi, choix inévitables, choix qui engagent toute notre vie.


Et avec Jésus, il s'agit de faire les bons choix, toute notre vie en dépend.


Et c'est ce que Jésus vient tout de suite préciser:


“Quel est celui d'entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s'asseoir pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi aller jusqu'au bout ?”


Nous sommes bien en train de bâtir un projet, et qui dit projet, dit “gestion de projet”, “choix stratégiques” ...


Notre vie est un vrai projet, et le Seigneur nous invite à le considérer avec tout le sérieux qui s'impose.


Et le Seigneur est très concret, et nous invite à bien considérer le but à atteindre, le but de toute vie chrétienne, entendez, le Royaume des cieux.


Oui chers amis, gardons sans cesse à l'esprit ce but pour lequel et par lequel, toute notre vie doit se construire. 


Et voici une exigence fondamentale à laquelle nous invite le Seigneur lui-même:


“Ainsi donc, celui d'entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple.”


Se renoncer, avouons le, cela n'est pas tellement dans l'air du temps. Pourtant, cela n'est, ni illusoire, ni démodé, cela est tout simplement, réaliste et nécessaire!



Le Seigneur par là, nous invite à une disponibilité d'esprit et de corps. Et si l'on vous dit souvent  que c'est complètement inadapté au monde actuel, aux exigences de vie et de liberté qui sont celles des hommes et des femmes d'aujourd'hui, il n'en est rien. 


L'homme et la femme d'aujourd'hui, fondamentalement, sont les mêmes qu'hier. Ils ont les mêmes désirs et aspirations profondes, les mêmes tentations et dérives fondamentales aussi.


Ce que propose Jésus, vient tout simplement mettre un peu d'ordre dans notre vie, dans nos désirs désordonnés. Par le renoncement, Jésus nous rend vraiment libres et disponibles.

Libres et disponibles pour la réalisation pleine et entière de son oeuvre en nous.


Libres pour nous épanouir, pour devenir des hommes et des femmes en vérité.


“Frères, n'ayez de dette envers personne, sauf celle de l'amour mutuel, car celui qui aime les autres a pleinement accompli la Loi.”


Le Seigneur nous invite également, à ce merveilleux projet, qui nécessite notre liberté, qui nécessite que nous nous renoncions, que nous sachions aimer, aimer et pardonner, aimer de charité, aimer tout homme que le Seigneur nous donne de rencontrer.


Il nous veut libres, afin  de vivre véritablement, une vie d'enfants de Dieu, une vie sainte, une vie à l'école de l'Evangile:


“Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne convoiteras pas. Ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole :Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L'amour ne fait rien de mal au prochain. Donc, le plein accomplissement de la Loi,c'est l'amour.”


Frères bien aimés, demandons au Seigneur de nous aider à nous renoncer, à comprendre tout ce qu'il y a de beau à vivre cette vie donnée, donnée à Dieu, abandonnée à Lui.


Se donner, parce qu'Il existe quelqu'un de plus Grand que moi, quelqu'un qui est Vie, et Vérité, et Chemin, pour me guider au bonheur, pour me conduire à cette vie bienheureuse des enfants de Dieu.


Il ne s'agit pas d'un rêve, il s'agit d'une réalité qui se construit jour après jour, d'une relation personnelle, d'une rencontre amoureuse, une rencontre comme nulle autre.


Osons cette rencontre, osons croire à l'infini de Dieu, osons croire à cet Amour qui se donne pour moi, et pour tout homme.


Viens Jésus Emmanuel, viens révéler ta présence en tout homme, toute femme, viens révéler ton Amour, ta tendresse.


Viens Seigneur Jésus.


Amen




Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader