1er mystère glorieux : La résurrection de Jésus

1er mystère glorieux : La résurrection de Jésus

Cette semaine, nous compléterons notre rosaire en priant le dernier des 4 chapelet et méditant les 5 derniers mystères, les mystères Glorieux !

Commençons aujourd'hui avec le premier mystère glorieux qui est celui de la Résurrection de Jésus. Ce mystère est celui qui porte le fruit de notre Foi.

Prière

Nous pouvons commencer par dire, sur la croix et les 5 grains de l'extrémité du chapelet :

  • 1 Je crois en Dieu 
  • 1 Notre Père
  • 3 Je vous salue Marie
  • 1 Gloire au Père

Méditation du mystère

Saint Paul disait : "Si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est vide et vide aussi notre foi."

« La résurrection n'est pas d'abord un fait à discuter entre historiens. C'est un événement qui échappera toujours aux investigations des historiens. Ce que nous rencontrons dans l'histoire, et qui peut être historiquement vérifiable, ce sont des témoins, qui veulent nous faire partager leur foi, et par la foi, participer à la vie que nous offre le Ressuscité. Les chrétiens ne finiront jamais de méditer l'événement pascal. La résurrection est l'irruption de la vie divine et éternelle dans la condition mortelle de l'humanité. Le Crucifié révèle le drame multiforme de la condition humaine.

Ressuscité, il porte encore les stigmates de sa Passion. Il manifeste le triomphe définitif de la vie sur les forces de la mort. Lui, "le Prince de la vie", invite ses fidèles à laisser là les ténèbres pour la lumière, le vieux ferment pour le levain nouveau, la perversité pour la droiture. Il fonde l'espérance d'une vie qui ne s'éteint pas à l'horizon terrestre. Un certain José Calderon Salazar était un bon messager de Pâques quand il proclamait : "Nous ne sommes pas menacés de mort. Nous sommes menacés de résurrection". Le dernier mot pour le chrétien n'est donc pas la mort, mais la résurrection. »

Texte du père Jean-Paul Sagadou, assomptionniste, 2012

Prière

Sur la première dizaine de notre chapelet, nous récitons :

  • 1 Notre Père 
  • 10 Je vous salue Marie
  • 1 Gloire au Père 

Tout au long de la dizaine, nous pouvons porter dans notre prière :

  • Une intention de prière personnelle (pour nous, pour un proche, pour quelqu'un qui a été confié à notre prière...)
  • ou une intention de prière universelle (pour l'Eglise, le monde, notre pays, les malades, les pêcheurs...)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Apprendre à prier le chapelet - 1 mois