Facebook PixelJour 8 - "Maintenant et à l'heure de notre mort" - Hozana
Auréole

Auréole dans Prions le « Je vous salue Marie » - 9 jours

Publication #8Initialement publiée le 7 décembre 2019

Jour 8 - "Maintenant et à l'heure de notre mort"

Jour 8 - "Maintenant et à l'heure de notre mort"

Le temps du Seigneur n'est pas le nôtre, il se confond dans l'infini.

Reine des martyrs - Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Ô Reine des martyrs, jusqu'au soir de ta vie
Ce glaive douloureux transpercera ton cœur
Déjà tu dois quitter le sol de ta patrie
Pour éviter d'un roi la jalouse fureur.
Jésus sommeille en paix sous les plis de ton voile
Joseph vient te prier de partir à l'instant
Et ton obéissance aussitôt se dévoile
 Tu pars sans nul retard et sans raisonnement.


Sur la terre d'Egypte, il me semble, ô Marie
Que dans la pauvreté ton cœur reste joyeux,
Car Jésus n'est-Il pas la plus belle Patrie,
Que t'importe l'exil, tu possèdes les Cieux ?…
Mais à Jérusalem, une amère tristesse
Comme un vaste océan vient inonder ton cœur
Jésus, pendant trois jours, se cache à ta tendresse
 Alors c'est bien l'exil dans toute sa rigueur !…


Enfin tu l'aperçois et la joie te transporte,
Tu dis au bel Enfant qui charme les docteurs :
« O mon Fils, pourquoi donc agis-tu de la sorte ?
Voilà ton père et moi qui te cherchions en pleurs. »
Et l'Enfant Dieu répond (oh quel profond mystère !)
A la Mère chérie qui tend vers lui ses bras :
« Pourquoi me cherchiez-vous ?… Aux œuvres de mon Père
 Il faut que je m'emploie ; ne le savez-vous pas ? »

Résolution : je prie pour les âmes du purgatoire.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 7 - "Priez pour nous pauvres pêcheurs"

Publication #7Initialement publiée le 6 décembre 2019

Jour 6 - "Sainte Marie, Mère de Dieu"

Publication #6Initialement publiée le 5 décembre 2019

Jour 5 - "Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni"

Publication #5Initialement publiée le 4 décembre 2019

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader