Guérisons

Guérisons

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître.
Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous. 
(Lc 6, 12-19)

 

L’urgence d’agir


Tant qu’il y aura une douleur à partager dans le monde, vous serez là, compagnon de la nuit et du doute, de la veille et des larmes. L’aurore se lèvera pour les autres ; pour vous, elle sera encore prématurée tant qu’il y aura un enfant plongé dans le coma, et des parents effondrés pour qui le temps s’est arrêté au chevet d’un être déjà absent. Vous serez toujours cette femme sans âge, les yeux dévorés de pleurs au carrefour de toutes les passions, prête à toute compassion. Pour vous, il pleut sur la route du soleil, et vous êtes cet aveugle que les voitures éclaboussent au trottoir. Le chemin du bonheur, il faut le traverser bien vite, au risque d’être renversée par les fous de la vie, vous qui n’avez de regard que pour le mourant négligé sur la chaussée, de l’autre côté de la voie qui mène de Jérusalem à Jéricho. Et si l’on vous demande raison de l’espérance qui vous presse à agir de la sorte, vous prenez l’enfant mort qu’on descend de la croix et vous lui ouvrez le tombeau de vos bras, pour que là, tout contre votre sein, il repose et s’éveille et revive en vos entrailles. 

 

Bx Christian de Chergé

 

Christian de Chergé, ordonné prêtre en 1964, est entré à la trappe d’Aiguebelle en 1969. Il a rejoint ensuite l’Algérie et le monastère de Tibhirine en 1974. Assassiné avec six de ses frères en 1996, il a été béatifié le 8 décembre 2018.


 

Pour recevoir un exemplaire gratuit de Magnificat cliquez ici

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT