« Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ? »

« Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ? »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive. Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu’il fera une chaleur torride, et cela arrive. Hypocrites ! Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ? Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, pendant que tu es en chemin mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui, afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l’huissier, et que l’huissier ne te jette en prison. Je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. » (Lc 12, 54-59)

 

Manifester la miséricorde de Dieu


Que dirons-nous à l’adversaire quand il cherchera et trouvera en nous beaucoup de ce qui est à lui ? Nous l’avouerons sincèrement : le prince de ce monde a en nous beaucoup de choses qui lui appartiennent ; et pourtant, il ne peut pas nous ravir à l’heure de notre mort, puisque nous sommes devenus les membres de celui sur qui il n’a aucun pouvoir. 

Mais à quoi bon être unis par la foi à notre Rédempteur, si notre conduite nous détache de lui ? Il le dit lui-même : Ce n’est pas en me disant : « Seigneur, Seigneur », qu’on entrera dans le royaume des Cieux (Mt 7, 21). À la rectitude de la foi, il faut donc joindre la rectitude des actes. Lavons chaque jour dans les larmes les fautes que nous avons commises ; que de bonnes œuvres inspirées par l’amour de Dieu et du prochain l’emportent sur nos iniquités passées ; ne refusons jamais à nos frères le bien que nous pouvons leur faire. Car nous ne pouvons devenir les membres de notre Rédempteur qu’en nous attachant à Dieu et en manifestant de la compassion à notre prochain.

Considérons ce que peut la compassion fraternelle, combien les entrailles de miséricorde nous unissent au Dieu tout-puissant. Car nous nous approchons de Celui qui est au-dessus de tout dans la mesure où nous nous abaissons nous-mêmes par notre compassion pour le prochain. Dans le monde matériel, personne n’atteint sans se tendre ce qui est élevé́ ; dans le monde spirituel, il est certain que plus nous nous laissons attirer par la compassion, plus nous approchons en vérité́ des sommets. 

 

St Grégoire le Grand

 

Docteur de l’Église, saint Grégoire le Grand fut pape de 590 à 604 ; il envoya saint Augustin de Cantorbéry évangéliser la Grande-Bretagne.


 

Téléchargez gratuitement l’Application Magnificat sur votre smartphone ou tablette et priez chaque jour avec Magnificat (le premier mois est gratuit) en cliquant ici.

 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT