Marthe et Marie

Marthe et Marie

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. » (Lc 10, 38-42)

 

Servir et écouter

Les vocations de Marthe et de Marie sont deux vocations différentes et complémentaires, mues par une même intention : reconnaitre l’unicité de celui qui frappé à notre porte (cf. Ap 3, 20). Les deux femmes ne sont donc pas chacune une antithèse de l’autre, comme on l’a trop souvent souligné. Servir et écouter sont des actions conjointes, et non pas opposées, au sein de la mission que Jésus confie à l’Église pour le salut du monde. La présence de Jésus demande que l’on se mette en chemin pour entrer dans le cœur de chaque homme par l’écoute de la Parole et le service fraternel, par l’annonce de la Pâque et par le banquet eucharistique, lieu de la réconciliation, qui crée communion et unité. Tout cela advient dans la maison de Béthanie où la mort de l’ami Lazare est l’occasion de purifier et de fortifier son écoute, son service et sa foi dans la mort et la résurrection de Jésus, Ami et Seigneur.

Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples/OPM

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT