Facebook PixelGrand Rosaire du samedi 21 septembre pour l'Église: Mystères Douloureux - Hozana

Grand Rosaire du samedi 21 septembre pour l'Église: Mystères Douloureux

Grand Rosaire du samedi 21 septembre pour l'Église: Mystères Douloureux


Pour le grand Rosaire de ce samedi 21 septembre, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Douloureux.

 

Si vous souhaitez méditer la version longue des Mystères Douloureux, cliquez ici :

https://hozana.org/t/DLsnb

 

 

Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!

 


Mystères Douloureux

 

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

2. La Flagellation

3. Le Couronnement d’épines

4. Le Portement de Croix

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

 

 

Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait d’une allocution de saint Pie X (Allocution Vi son grato, Ven. Fratello, 13 décembre 1908) :

« De nos jours plus que jamais, la force principale des mauvais, c’est la lâcheté et la faiblesse des bons, et tout le nerf de la guerre de Satan réside dans la mollesse des chrétiens. »

 

Saint Pie X, de son vrai nom Giuseppe Melchiorre Sarto (1835-1914) : né dans une famille italienne de condition modeste, il est ordonné prêtre en 1858, puis devient évêque (1884), Patriarche de Venise et Cardinal (1893), et enfin Pape (1903-1914). Il souhaitait « Tout restaurer dans le Christ ». Il sut maintenir l’intégrité et l’intégralité de la doctrine tout en contribuant au renouvellement de la catéchèse et de la liturgie. Fils aimant de la Vierge Marie, il disait : « Donnez-moi une armée qui récite le chapelet et je ferai la conquête du monde ».

 

 

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

 

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46
  • Méditation : Saint Pio de Pietrelcina, dit « Padre Pio » (1887-1968) : italien. Frère mineur Capucin, prêtre et confesseur. Sa vie entière, émaillée de nombreux miracles, est un modèle de sainteté : lui-même reçut les stigmates. Il jouissait de son vivant d’une grande réputation de sainteté, avait une grande dévotion pour la Très Sainte Vierge Marie, et plaçait le Saint Rosaire au cœur de sa vie de prière. Saint Patron des confesseurs, des adolescents et des volontaires de la défense civile.

 

  

Lettre du Padre Pio au Père Agostino, 23 août 1916 :

« Une foule d’âmes assoiffées de Jésus me tombe dessus au point que je m’en arrache les cheveux. Devant une moisson si abondante, d’un côté je m’en réjouis dans le Seigneur, car je vois les rangs des âmes élues grossir sans cesse et Jésus être plus aimé; d’un autre côté, je me sens harassé sous un tel poids et presque découragé, pour plusieurs raisons faciles à comprendre. »

  • Prière :

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l’intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et de saint Padre Pio, de guider et soutenir Vos prêtres confesseurs. Seigneur, nous Vous en supplions, protégez le secret de la confession actuellement si menacé par de nombreux États !

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les prêtres confesseurs. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


2. La Flagellation

 

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1
  • Méditation : Saint Jean-Marie Baptiste Vianney, appelé « Le saint curé d’Ars » : (1786-1859). Curé français. Célèbre pour sa vie de pénitence et ses mortifications, confesseur exceptionnel, curé zélé et plein de charité, il jouissait déjà de son vivant d’une grande réputation de sainteté. Saint Patron de tous les curés de l’univers. 

 

Propos du saint curé d’Ars à un curé à propos de la conversion des pécheurs de sa paroisse :

« Vous avez prié, vous avez gémi, vous avez pleuré ; mais avez-vous jeûné, avez-vous veillé, avez-vous couché sur la dure, vous êtes-vous donné la discipline ? Tant que vous n’en serez pas venu là, ne croyez pas avoir tout fait. »

  • Prière :

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l’intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et du saint curé d’Ars, d’aider les personnes qui Vous sont consacrées à se détacher de tous les péchés de la chair. Seigneur, nous Vous en supplions, faites cesser la propagande homosexuelle et pédophile à l’intérieur de l’Église ! Faites également, Seigneur, que la nouvelle génération de prêtres voit tout le sens, la noblesse et la fécondité du célibat dans la prêtrise, et protégez le célibat des prêtres !

Cœur Immaculé de Marie, nous nous confions en particulier les victimes d’abus sexuels dans l’Église. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


3. Le couronnement d’épines

 

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6
  • Méditation : Bienheureux Clemens August von Galen (1878-1946) : allemand. Prêtre, évêque de Münster (1933-1946) et Cardinal (1946). Surnommé « Le Lion de Mûnster », il fut un opposant au régime nazi. Il a notamment dénoncé durant le régime hitlérien la persécution de l’Église, le sort réservé aux juifs et les euthanasies pratiquées sur les individus considérés comme des rebuts de la société à éliminer.

 

Extrait du sermon prononcé par Monseigneur Von Galen le dimanche 3 août 1941 dans l’église Saint Lambert à Münster :

« Il y a un soupçon général, confinant à la certitude,  selon lequel ces nombreux décès inattendus de malades mentaux ne se produisent pas naturellement, mais sont intentionnellement provoqués, en accord avec la doctrine selon laquelle il est légitime de détruire une soi-disant " vie sans valeur" - en d'autres termes de tuer des hommes et des femmes innocents, si on pense que leurs vies sont sans  valeur future au peuple et à l'état. Une doctrine terrible qui cherche à justifier le meurtre des personnes innocentes, qui légitimise le massacre violent des personnes handicapées qui ne sont plus capables de travailler, des estropiés, des incurables, des personnes âgées et des infirmes! »

  • Prière :

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l’intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et du bienheureux Clemens August Von Galen, d’aider toutes les personnes qui Vous sont consacrées à se détacher des valeurs de ce monde. Fortifiez-les afin qu’elles n’hésitent pas à avancer à contre-courant, notamment en ce qui concerne le combat contre la culture de mort. Seigneur, ayez pitié des pécheurs qui persécutent Votre Église !

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les religieux maltraités par les médias, et la conversion des pécheurs qui persécutent l’Église de l’extérieur. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


4. Le Portement de Croix

 

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17
  • Méditation : Bienheureux Jerzy Popieluszko, martyr de la foi (1947-1984) : Prêtre polonais, aumônier du syndicat Solidarnosc et opposant célèbre au régime communiste dans son pays. Il condamnait régulièrement la pratique de l’avortement et célébrait dans sa paroisse des messes dites « Messes pour la Patrie ». Capturé, torturé puis assassiné sur les ordres du régime communiste en place, son martyre a renforcé l’unité et la foi du peuple polonais, suscitant beaucoup de conversions et vocations sacerdotales.

 

Jerzy Popieluszko, Les litanies de Notre-Dame de Częstochowa (extrait) :

« Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont arrêtés dans la nuit, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui sont emprisonnés, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui souffrent du froid, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui ont peur, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux que l'on a soumis à des interrogatoires, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère des innocents que l'on a condamnés, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui disent la vérité, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux que l'on ne peut corrompre, priez pour nous. 

Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui résistent au mal et à la tyrannie, priez pour nous. » 

  • Prière :

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l’intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie et du bienheureux Jerzy Popieluszko, de soutenir et fortifier Votre Église dans ses épreuves. Faites que les tribulations qu'elle traverse l'aident à se purifier! Nous Vous en supplions, Seigneur, jetez en particulier un regard de miséricorde sur tous Vos religieux persécutés, et ayez pitié des nations qui haïssent Votre Église et la persécutent !

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions toutes les personnes consacrées persécutées, et la conversion des nations qui les persécutent. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

 

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37
  • Méditation : Monseigneur Ignatius Kung Pin Mei (1901-2000) : chinois. Prêtre, évêque de Shangaï (1950-2000) et Cardinal en 1979. Persécuté par le régime communiste chinois pour ses « activités contre-révolutionnaires », il est emprisonné en 1955, et ce durant trente ans. Après avoir été relâché, il est resté en résidence surveillée jusqu’en 1988.

 

Ignatius Kung Pin Mei, Prière pour les prêtres :

« Dieu tout-puissant et éternel, par les mérites de votre Fils Jésus et à cause de votre amour à son égard, ayez pitié des prêtres de la sainte Église. Malgré leur sublime dignité, ils sont faibles et semblables aux autres créatures. Daignez, en votre miséricorde infinie, leur donner le feu du saint amour et enflammer leur cœur. Veuillez les secourir ; ne les laissez pas tomber ni déchoir de leur vocation. Ô Jésus, nous vous en conjurons, ayez pitié des prêtres de votre Église ; de ceux qui vous servent fidèlement, prennent soin de votre troupeau et vous glorifient. Ayez pitié des prêtres qui sont persécutés, en prison, abandonnés, accablés de souffrances. Ayez pitié des prêtres qui sont tièdes et de ceux qui vacillent dans leur foi. Ayez pitié des prêtres malades ou moribonds. Ayez pitié des prêtres qui sont dans le purgatoire. Seigneur Jésus, nous vous en supplions, exaucez nos prières, ayez pitié des prêtres : ils sont vôtres, daignez les éclairer, les fortifier, les consoler. Ô Jésus, nous vous confions les prêtres du monde entier, mais veillez, d’un soin particulier, sur ces prêtres qui m’ont baptisé et absous ; sur ceux qui, pour moi, ont offert le saint sacrifice et ont consacré l’hostie pour nourrir mon âme. Je vous confie les prêtres qui ont dissipé mes doutes, relevé mes faiblesses, dirigé mes efforts, consolé mes douleurs ; pour eux tous, en souvenir de ces bienfaits, j’implore votre secours et votre miséricorde. Ainsi soit-il.» 

  • Prière :

Seigneur Jésus, nous Vous prions, par l’intercession de Votre Très Sainte Mère la Vierge Marie, de veiller sur les prêtres qui nous ont aidés à grandir dans la foi, ainsi que sur ceux qui sont malades, âgés ou mourants, et de soulager leurs souffrances. Seigneur, ayez pitié des religieux qui persécutent Votre Église de l’intérieur !

Cœur Immaculé de Marie, nous vous confions en particulier les prêtres souffrants et ceux que nous avons connus durant notre vie. Nous vous confions également la conversion de tous les religieux qui persécutent l’Église de l’intérieur. Priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 

 

À la fin de cette série de Mystères, disons avec foi cette courte prière à saint Joseph, Patron et protecteur de l’Église : « Glorieux Saint Joseph, vous qui êtes le protecteur de l’Église, protégez notre Sainte Église ; protégez tous les religieux et consacrés, et priez pour les vocations religieuses et la sanctification des prêtres ! »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader