Facebook PixelLundi 21 octobre 2019, "Maître, dis à mon frère..." - Hozana
Soeurs de la Miséricorde de Sées

Soeurs de la Miséricorde de Sées dans L'Amour est Mission

Publication #21Initialement publiée le 21 octobre 2019

Lundi 21 octobre 2019, "Maître, dis à mon frère..."

     « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » La personne qui
fait cette demande à Jésus n'a pas de nom dans l'Évangile, c'est quelqu'un. Cette imprécision
laisse entendre que sa demande pourrait être aussi la mienne ou celle de n'importe
quel homme. Jésus, à la différence des rabbins de l'époque, refuse de répondre à
cette demande qui concerne les biens temporels. Il est venu pour offrir à l'homme une
richesse bien plus grande: l'héritage de la vie éternelle. Et nous savons que ce sera le fruit
de sa mort et de sa résurrection. Mais Il saisit l'occasion de raconter une parabole pour
rappeler à ceux qui l'écoutent le sens profond de l'existence humaine. Jésus met en garde
contre l'une des trois formes de la concupiscence, l'âpreté au gain, qui fausse le sens de
la vie. L'homme riche de la parabole est tellement asservi à ses biens matériels que leur
possession idolâtrique l'enferme sur lui-même dans une autosatisfaction et jouissance
égoïste. Il ne se rend même plus compte qu'il est tombé dans un isolement mortifère et
déshumanisant, au point de ne plus se soucier ni de Dieu, ni des hommes.


      Jésus est en train de débusquer une maladie de l'âme qui affecte la personne dans ce qui la fonde : la relation à Dieu et aux frères, indissociablement. Par sa vie, le Christ ne cesse de nous rappeler que nous avons été créés pour le don et la communion, en vivant en alliance avec Dieu et en partageant nos richesses avec nos frères en humanité. La différence entre l'homme de la parabole et Abraham, évoqué en première lecture, c'est que le premier se réfugie exclusivement dans des sécurités humaines alors que le second s'abandonne totalement à Dieu qui lui promet l'incroyable: « Celui qui sortira de tes entrailles héritera de toi » et « ta descendance sera aussi nombreuse que les étoiles du ciel »( Gn 15, 4-5). Abraham eut foi en Dieu qui tient ses promesses, en Dieu - Père, donateur de vie, en Dieu qui est à la source et au terme de notre vie. Le bonheur qu'Il nous promet commence à se déployer ici-bas lorsque nous nous efforçons de « Le servir dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours.» ( Lc 1, 75) Il est appelé à s'épanouir en vie éternelle dans la communion bienheureuse.


      À la réflexion de l'homme « repose-toi, mange, bois, jouis de l'existence », nous pouvons opposer cette invitation de Jésus au jeune homme riche : « Une seule chose te manque: va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor au ciel, puis, viens, suis-Moi. » ( Mc 10,21)


     Pour quoi, pour qui vivons-nous? A quelle conversion du coeur l’Évangile de ce jour nous appelle-t-il?


     « Esprit Saint, notre conseiller, achève en nous l’oeuvre commencée par Jésus (...)Que nulle attache terrestre ne nous empêche de faire honneur à notre vocation. Que nul intérêt ne puisse, par lâcheté de notre part, étouffer les exigences de la justice.Que des calculs ne réduisent pas aux étroitesses de nos égoïsmes les espaces immenses de la charité. » ( Pape Jean XXIII)


     Le martyrologe fait mention aujourd’hui de sainte Céline , mère de saint Rémi (début du 5ème siècle) dont la naissance lui fut prédite par un ermite en ces termes: « Le Seigneur a daigné regarder la terre du haut du ciel, afin que toutes les nations du monde publient les merveilles de sa puissance et que les rois tiennent à honneur de le servir: Céline sera mère d’un fils qu’on nommera Rémi; je l’emploierai pour la délivrance de mon peuple. »


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Mercredi 2 octobre 2019 " Le pain des anges devient le pain des hommes"

Publication #2Initialement publiée le 2 octobre 2019

Jeudi 3 octobe 2019, Les ouvriers pour la moisson sont peu nombreux…

Publication #3Initialement publiée le 3 octobre 2019

Vendredi 4 octobre 2019, «Celui qui vous écoute m'écoute»(Lc 10,16)

Publication #4Initialement publiée le 4 octobre 2019

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader