Facebook Pixel14 septembre, Sainte Croix Glorieuse ! - Hozana

14 septembre, Sainte Croix Glorieuse !

14 septembre, Sainte Croix Glorieuse !

Bonjour Seigneur ! Bonjour Julie !

Messe

Livre des Nombres 21,4b-9.

En ces jours-là, en chemin à travers le désert, le peuple perdit courage.

Il récrimina contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n’y a ni pain ni eau ? Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »

Alors le Seigneur envoya contre le peuple des serpents à la morsure brûlante, et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.

Le peuple vint vers Moïse et dit : « Nous avons péché, en récriminant contre le Seigneur et contre toi. Intercède auprès du Seigneur pour qu’il éloigne de nous les serpents. » Moïse intercéda pour le peuple, et le Seigneur dit à Moïse : « Fais-toi un serpent brûlant, et dresse-le au sommet d’un mât : tous ceux qui auront été mordus, qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »

Moïse fit un serpent de bronze et le dressa au sommet du mât. Quand un homme était mordu par un serpent, et qu’il regardait vers le serpent de bronze, il restait en vie !

Psaume 78(77),3-4ac.34-35.36-37.38ab.39.

Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté ;

nous le redirons à l'âge qui vient, les titres de gloire du Seigneur.

Quand Dieu les frappait, ils le cherchaient, ils revenaient et se tournaient vers lui :

ils se souvenaient que Dieu est leur rocher, et le Dieu Très-Haut, leur rédempteur.

Mais de leur bouche ils le trompaient, de leur langue ils lui mentaient.

Leur cœur n'était pas constant envers lui ; ils n'étaient pas fidèles à son alliance.

Et lui, miséricordieux, au lieu de détruire, il pardonnait.

Il se rappelait : ils ne sont que chair, un souffle qui s'en va sans retour.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 3,13-17.

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :

« Nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme.

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.

Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.

Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

Merci Seigneur ! Merci aussi pour les vœux perpétuels d’une des Sœurs et l’une d’elles fête ses 25 ans de vie consacrée.

Petit déjeuner... enfin après la collation, je croise le Père Paul... il me dit de ne pas m’inquiéter... je le remercie et m’excuse pour le dérangement... nous laisserons 20€, ceux de Rita pour la donation.

Nous finissons nos sacs... je prends l’initiative de m’excuser auprès de Giuseppe. Pourquoi ? Parce que je crois que la colère est profondément bouleversante et je m’excuse qu’il ait été en colère contre moi. Nous avons à vivre notre fraternité et à incarner la Paix du Christ, en Église et en dehors, dans notre quotidien. Il est très touché...et me propose de me faire une poche avec de quoi manger !!! La grâce du pardon...!

Julie me masse un pied...l’autre attendra plus tard... Car nous devons partir... il est 9h15... décidément nous avons un problème avec les règles... normalement c'est 9h ! Nous préférons ne pas continuer à nous faire remarquer !

Ce matin, c’est la Basilique Saint Pierre !!!

Je veux prier !!! En fait, après moultes barrières de police et quelques soucis avec nos affaires... couteaux etc... nous sommes devant mais il y a une audience privée et c'est fermé ! Chaque jour, nous avançons à pas de fourmis ! Étonnant encore... nous allons y arriver... mais pas aujourd'hui !

Le Pape François passe devant nous, je prie pour que ces bénédictions retombent sur certaines personnes qui m'ont accueillies, qui prient pour moi sans rien me demander et qui ne m’ont jamais vu ! Que Dieu vous bénisse et qu’Il vous exauce !

Nous " sortons"... dans un espace libre ! Et je vois arriver de loin... Harry ! Cet hollandais prof de français de 76 ans... J’ouvre mes bras ! Bienvenue ! Bonne arrivée ! Bravo !

Nous échangeons un peu, il veut chercher son diplôme de chemin... Il rentre demain au Pays Bas. Nous allons continuer de prier pour lui et son fils. Puis c'est le tour de Stanislas, un monsieur Normand, qui a péleriné de Florence à Rome, chemin franciscain et chemin Labre. Nous parlons de lui et de notre pauvreté. Nous cassons la croûte ensemble... Nous avec notre poche offerte par Giuseppe et lui avec ses restes. Il aimerait bien créer une variante de chemin pèlerin pour sa région et ville car il y a une cathédrale à Sées et un chemin vers le Mont Saint Michel passe à côté !

L’église Ste Marie des Monts abrite le corps de St Benoît Joseph Labre... j'ai des envies fortes d’y aller !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader