Facebook Pixel13 septembre... - Hozana

13 septembre...

13 septembre...

Bonjour Seigneur ! Bonjour Julie !

J'ai dormi 3 heures... Il est 6h45... Laudes et messe

Le Seigneur me parle... chaque mot touche et vibre en profondeur !

Fête de St Jean Chrysostome !

Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 1,1-2.12-14.

Paul, Apôtre du Christ Jésus par ordre de Dieu notre Sauveur et du Christ Jésus notre espérance,

à Timothée, mon véritable enfant dans la foi. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur.

Je suis plein de gratitude envers celui qui me donne la force, le Christ Jésus notre Seigneur, car il m’a estimé digne de confiance lorsqu’il m’a chargé du ministère,

moi qui étais autrefois blasphémateur, persécuteur, violent. Mais il m’a été fait miséricorde, car j’avais agi par ignorance, n’ayant pas encore la foi ;

la grâce de notre Seigneur a été encore plus abondante, avec elle la foi, et avec l’amour qui est dans le Christ Jésus.

Psaume 16(15),1-2a.5.7-8.11.

Garde-moi, mon Dieu : j'ai fait de toi mon refuge. J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !

Seigneur, mon partage et ma coupe : de toi dépend mon sort. »

Je bénis le Seigneur qui me conseille : même la nuit mon cœur m'avertit.

Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; il est à ma droite : je suis inébranlable.

Tu m'apprends le chemin de la vie : devant ta face, débordement de joie !

À ta droite, éternité de délices !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,39-42.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples en parabole : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ?

Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître.

Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ?

Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

Merci Seigneur ! L’homélie du prêtre est comme s’il avait été là hier soir !

Petit déjeuner et je me prépare pour partir... pour chercher un autre lieu ! Je veux retourner à St Louis des Français, rencontrer cette personne, qui accueille les pèlerins. Puis demander une confession.

Nous sommes reçues...et je reçois une petite remontrance maternelle de la part de la dame..." À Rome, on cherche d’abord à se loger avant de penser à la messe ! Et Dieu ne vous en voudra pas si vous n’y allez pas ce jour !" ....euh... comment vous expliquez ... je préfère ne pas expliquer ce que je suis en train de vivre ! Et personnellement, si nous avons la possibilité d’aller à la messe chaque jour et que nous préférons faire autre chose, je ne peux pas vous dire ce qu’en pense le Seigneur Jésus....mort pour nous...on verra ça quand on passera de l'autre côté...en espérant que nos familles restées sur terre, prient pour nous !

Merci beaucoup... merci Madame ! Merci Monsieur...d’ailleurs ce monsieur cherche un appartement à louer sur Rome avec deux chambres...bref nous prions pour ces deux personnes. Ce monsieur s’appelle Serge. Il reçoit un appel... audience avec le Pape... Quand il raccroche... nous aussi en vous entendant répondre, nous aimerions rencontrer le Pape...d’accord... mercredi prochain ! Merci Serge, soyez sûr d’être exaucé pour votre demande ! Je demande à Jésus et St Joseph de ne pas lui donner l’appartement la veille de son obligation de déménager !

Je vais ensuite à l’église St Louis des Français. Je demande au prêtre africain pour me confesser et pour tamponner ma créanciale. Il est ivoirien... connaît San Pedro, l’Évêque ! La Côte d'Ivoire ne me quitte pas ! Père Camille !

Ouf, confession ! Comme pénitence : le prêtre me demande d’aller devant le tabernacle et de rester en silence pour écouter le Seigneur ... Je dois laisser Dieu me guidait ! C'est Lui qui décide !

Nous allons dans la ville, nous sonnons auprès des couvents... plusieurs églises... nous cherchons l’hospitalité, notamment pour moi, pour ce soir. Nous allons dans un lieu français, nous demandons un responsable, c’est le recteur qui arrive. Julie le regarde... Père Paul !? Julie ! Ils se connaissent ! Cela fait deux semaines qu’il est arrivé ! Il a été témoin de la conversion " foudroyante" de Julie, en Bretagne... parcours Alpha ! Nous sommes invitées pour discuter, un café... Nous y passons deux bonnes heures. Il invite Julie a re passé le voir. Pour autant, il ne peut pas nous loger à cause du cadre " institutionnel"...les règles, les lois... " Ne juge pas et tu ne seras pas jugée..." Résonne dans ma tête. Mon inquiétude monte, il est 16h30... Et toujours rien... nous n’avons pas prié comme il faut... Nous allons chez les Capucins...pas possible, chez les Frères Mineurs avec St François de Paule, pas possible... Julie !!! Je dois prier maintenant ! Dire le chapelet, prier pour la Miséricorde... être de nouveau centrée sur le Seigneur ! J'ai les larmes qui arrivent ! J'ai l’impression d’avoir passé ma journée à m’éparpiller et le résultat est néant ! Pardon Seigneur ! Nous prions aussi pour toutes les personnes que nous rencontrons, au fur et à mesure, des dizaines et des dizaines... Je décide d’accepter de retourner à l auberge initiale où je me suis fait " virée"... ! Désolée, vous lisez un journal d’une petite " rebelle" qui préfère la messe, Jésus, plutôt que les règles créés par l’homme...!

Donc nous retraversons toute la ville. Presque arrivées, nous sommes interpellées par une dame.... échanges...de très beaux échanges...Rita... elle nous offre 20€ ! Oh Rita, merci !

Devant le portail fermé de l’auberge, je ne suis pas fière, et c'est extrêmement difficile pour moi, mais, j'entre et je demande. Deux hommes arrivent en vélo, pèlerins. J’aimerai voir le prêtre. Je ne l'ai pas reconnu ce matin !!! Donc, je n'ai pas pu m’expliquer avec lui... L’hospitalier me regarde hésitant... il craint que son " collègue" responsable n’accepte pas. Le prêtre n’est pas là... la Sœur ? Oui, je la cherche... je ne suis jamais vraiment accueillie ici... toujours seule...bref elle accepte de m’écouter et de faire l’intermédiaire entre moi et le prêtre...c’est d’accord. Le Père appelle Giuseppe, le responsable qui m'a virée. Il est encore en colère et demande à la Sœur que je ne fasse pas de bénédicité pour le repas avec mes mains et tout et tout car les gens ne sont pas tous croyants...et qu’il faut respecter les autres...c’est lui qui fait la prière !

Personnellement je sais que hier il n’allait pas la faire, je suis " obligée" de signifier à la Sœur que c'est étonnant de faire un lavement des pieds avec Jésus et de " craindre" de dire le bénédicité pour le repas...?! Chercher l’erreur ! En tout cas, moi je ne comprends pas !

Je n'insiste pas, je suis acceptée pour une nuit de plus... une journée de " perdue"... Suis-je arrivée à Rome ? ...Non ! Physiquement, j'y suis... spirituellement, je ne suis pas arrivée !

Nous rencontrons Marielle, suisse francophone et Thomas et Peter ceux en vélo.

Je suis un peu fatiguée de cette journée, trois heures de sommeil... pour revenir au point initial... il est 21h30, je quitte le repas, douche, prières... je me couche à 23h. Je suis à fleur de peau... Julie m’annonce que la Sœur nous demande d’être à la messe.... Quoi ? Ils n'ont toujours pas compris que la messe était importante pour moi !!! Je n'en peux plus ! Euh... pour remercier le prêtre... Julie, je dois rester seule un peu, je ne dois plus parler car je suis très explosive et je n'ai pas besoin de me montrer dans cet état ! Ma soirée se finit en prières... J’essaie de me calmer. Chaque chose en son temps ! Un pas après l’autre !... Nuit de 7h de sommeil...

Que Dieu vous bénisse et vous garde !

Qu’Il tourne son visage vers vous et vous fasse miséricorde,

Que Dieu vous bénisse et vous donne Sa Paix !

Seigneur, viens bénir toutes les personnes que nous avons rencontré aujourd'hui !

Seigneur, viens bénir toutes les personnes qui prient pour Julie et moi !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Notre Père

4 juin 2019

A Jésus Christ

6 juin 2019

A l'Esprit Saint

6 juin 2019

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader