Facebook PixelCasperia ! - Hozana

Casperia !

Casperia !

Nous voici au beau milieu de la montagne...seules au monde... enfin pas tout à fait... une vache boit dans un étang... tiens tout un troupeau... un cri...des cris... Un éleveur avec son petit-fils ramène les vaches plus haut ! Ils arrivent à notre hauteur... Bonjour ! Le grand père se présente, Mario, son petit-fils Mattia...et sa femme ! Patricia ! Dès que j'entends son prénom, je sens que c’est bien ! C'est la quatrième Patricia, et toutes elles m’ont aidé !

Après quelques minutes d’échanges, elle nous propose de venir manger chez eux... Julie dit que c'est une belle proposition...moi, je dis oui. Nous montons dans la voiture. Normalement, c’est à 10 minutes. Nous rencontrons des cochons à moitié sauvages sur la route avec leurs petits. Mario s’arrête pour les faire quitter la route ! Leur maison est à côté de Cottanello. Nous rencontrons Marta, la tante de Mattia. Nous mangeons tous ensemble... un repas gargantuesque ! Julie a le ventre plein... plein d’air ! Je pense que c'est le changement alimentaire... depuis qu’elle est avec moi en pauvreté, elle mange beaucoup mieux ! Ces intestins sont chamboulés ! Pouvez-vous prier pour elle !?

Nous faisons une petite sieste, repos, temps calme et repartons. Nous avons toute une famille pour laquelle prier !

Nous ne savons pas trop où nous allons nous arrêter...de loin, je vois un village perché... je pense que c'est là que nous allons demander l’hospitalité ! En fait, depuis ce matin, je ne comprends pas pourquoi je suis sur ce chemin !? Qu’allons-nous vivre ?

Nous grimpons toutes les marches jusqu'à l’église St Jean Baptiste ! Nous demandons le presbytère. Sonnons... personne ! Julie est prête pour une nuit à la belle étoile... Je suis pour persévérer dans les demandes. Nous croisons une dame...son mari et un ami... je dis que nous cherchons l’hospitalité pour une nuit... Ils nous proposent un couvent bénédictin à la sortie du village. Je ne le vois pas sur mon application ! Nous cherchons donc sur internet...d’accord. Nous sommes sur le point de partir et de loin je vois un homme parler devant la porte du presbytère. Demi-tour...le prêtre est là, à la porte. Bonsoir... il nous offre l’hospitalité en nous demandant si nous acceptons des conditions précaires de logements, lavabo, wc, salle paroissiale. Julie est d’accord...moi... un peu triste pour mon dos... Il nous offre de la nourriture pour ce repas du soir, et nous propose une machine à laver ! Ouuuiii! J’en avais demandé une au Seigneur !

Après notre petite toilette de chat, je lui emmène notre linge.

Puis repas, pain de mie, jambon, tomates et fromage pour burger. Pêche et petits biscuits vanille en dessert ! Que demander de plus ! Merci Seigneur pour tout ce que tu fais pour nous !

Nous rendons grâce à Dieu pour tous ces bienfaits et tout ce qu’Il fait pour nous chaque jour !

Pendant le repas, je pense à mon dos...quand même, les gens dans la rue... ils ont un petit banc avec des mousses protectrices dessus... je peux les emprunter pour une nuit ! Julie veut me laisser son matelas gonflable ! Elle qui a dormi dessus pendant 4 nuits alors que j'étais dans un bon lit chez les Sœurs à Assise ! Certainement pas ! Je vais aller demander !

Je reviens avec l’autorisation des propriétaires, des mousses et ils me prêtent en plus une autre mousse plus longue !!!

Merci Seigneur !

Le prêtre Père Sergio nous accueille parce qu’il sait que lorsqu’une personne lui demande l’hospitalité, il doit lui offrir, c’est un chemin qui mène vers la sainteté...et lui, veut gagner le Ciel !

Que Dieu bénisse abondamment toutes les personnes que nous avons rencontré aujourd'hui !

Que Dieu bénisse toute la famille de Patricia et Mario !

Que Dieu bénisse abondamment le Père Sergio !

Que Dieu bénisse Maman Luiga et son mari !

Que Dieu vous bénisse et vous garde tout près de son Cœur !

Merci infiniment pour toutes vos prières ! Elles nous sont précieuses !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Notre Père

4 juin 2019

A Jésus Christ

6 juin 2019

A l'Esprit Saint

6 juin 2019

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader