Facebook PixelMartyr de St Jean Baptiste...et Assise ! - Hozana

Martyr de St Jean Baptiste...et Assise !

Martyr de St Jean Baptiste...et Assise !

Bonjour Seigneur ! Bonjour Hélène et Franco !...et David ! Je déjeune avec Hélène, elle me lit un passage de St Augustin dans l’office des lectures par rapport au martyr de St Jean Baptiste. Nous avons envie de partager encore, mais elle a du travail et moi, je dois reprendre la route. Elle va me suivre sur le site Hozana. Merci Seigneur pour cette belle rencontre, merci Seigneur pour Franco qui a formulé l’importance d’être en groupe fraternel dans l’Église, en Église. Oui, il est nécessaire que je trouve ma place dans notre Église et que je puisse servir Dieu à travers Elle. Que l’Esprit Saint m’éclaire ! Et me guide !

Au revoir...

Je pars... je prie pour Lorenzo, pour Don Andrea et tous les membres de la famille de Franco et Hélène.

Je suis sur le chemin et j'entre dans l’église Ange Saint Raphaël, je salue Jésus, Marie, l'Ange Raphaël... je chante et je continue... Toutes les autres églises où je voulais entrer sont fermées ! Église St Philippe Neri, Église St François, Église St Roch et St Sébastien... Et les petites...bref, les cloches sonnent...10h30... je suis à hauteur de la cathédrale, la messe est à 11h. Peut-être que c’était dans une autre église...donc j'attends, prie, me repose un peu.

Messe, Martyr de St Jean Baptiste

Antienne d’ouverture

Seigneur, devant les rois, j'ai parlé de ton alliance sans craindre la honte. J'ai répété tes commandements, car vraiment je les aime.

Prière

Tu as voulu, Seigneur, que saint Jean-Baptiste soit le précurseur de ton Fils dans sa naissance et dans sa mort ; il a donné sa vie pour la justice et la vérité : accorde-nous de savoir comme lui nous dépenser avec courage au service de ta Parole. Par Jésus-Christ

Lecture du prophète Jérémie 1,17-19

En ces jours-là, la parole du Seigneur me fut adressée : "Toi, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi, tu diras contre mon peuple tout ce que je t'ordonnerai. Ne tremble pas devant eux, sinon c'est moi qui te ferai trembler devant eux. Moi, je fais de toi aujourd'hui une ville fortifiée, une colonne de fer, un rempart de bronze, pour faire face à tout le pays, aux rois de Juda et à ses princes, à ses prêtres et à tout le peuple du pays. Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer, - oracle du Seigneur."

Psaume 70

Seigneur, ma bouche annonce ta justice.

Alléluia alléluia. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux ! Alléluia

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc 6, 17-29

En ce temps-là,

  Hérode avait donné l’ordre d’arrêter Jean le Baptiste et de l’enchaîner dans la prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe, que lui-même avait prise pour épouse.

  En effet, Jean lui disait : « Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère. »

  Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mourir. Mais elle n’y arrivait pas

parce que Hérode avait peur de Jean : il savait que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l’avait entendu, il était très embarrassé ; cependant il l’écoutait avec plaisir.

          Or, une occasion favorable se présenta quand, le jour de son anniversaire, Hérode fit un dîner pour ses dignitaires, pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.

  La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa. Elle plut à Hérode et à ses convives.

Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. »

  Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. »

  Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu’est-ce que je vais demander ? »

Hérodiade répondit : « La tête de Jean, celui qui baptise. »

  Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande :

« Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »

  Le roi fut vivement contrarié ; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus.

  Aussitôt il envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean.

Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison. Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

          Ayant appris cela, les disciples de Jean vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.

          – Acclamons la Parole de Dieu.

Prière sur les offrandes

Par l'offrande que nous te présentons, Seigneur, accorde-nous cette droiture de vie que Jean-Baptiste a prêché à travers le désert, et dont il a témoigné jusqu'au martyr. Par Jésus...

Antienne de la communion

Jean Baptiste disait à ses disciples : "Il faut que Jésus grandisse et que moi je diminue."

Communion... pour la deuxième fois en Italie, le prêtre refuse de me donner la communion à genoux. Il me demande de me lever... après trois signes de la main, et avec l’insistance du laïc à côté, je me lève. Je retourne à ma place et mes larmes coulent ! Seigneur, aie pitié de moi ! Seigneur, je te demande pardon parce que je dois mieux me préparer à cette éventualité, et que si cela se reproduit, et cela va se reproduire, je dois t invoquer dans mon cœur, je ne dois pas vivre cela sans Toi, mais avec Toi ! Que ce soit Toi qui décides de comment me faire vivre la chose !

Prière après la communion

Nous t'en prions, Seigneur notre Dieu ; que la célébration du martyr de Jean-Baptiste nous permette d’admirer dans les sacrements reçus les merveilles dont ils sont le signe, et mieux encore, de goûter leur action en nous. Par Jésus...

Je reste à genoux jusqu'à la fin de la messe parce que mon cœur est bouleversé...

Lorsque c’est fini, j'ai peur mais je veux voir le prêtre pour lui demander pourquoi je ne peux pas communier à genoux... il n’est plus disponible, en confession... je reçois le " timbre" de la paroisse...

Oh Seigneur, prends pitié de moi parce que je suis loin d'être dans la joie de vivre ce genre de... comment peut-on dire cela ? En tout cas, je vais continuer à me mettre à genoux pour communier, pas par confrontation mais parce que je sens dans mon cœur que c'est Jésus que je reçois ! Jésus ! Jésus ! Jésus Vivant ! Imaginez un instant que vous voyez Jésus ! Que feriez-vous ? Vous fuiriez ? Vous pleureriez ? Vous lui sauteriez dans les bras ? Vous lui embrasseriez les pieds ? Vous crieriez de joie ? Que feriez-vous ? Et maintenant, que voyiez-vous lors de l'Eucharistie ?

Moi, je vois Jésus... et je me prosterne... et je ne me sens pas fanatique...et personne ne m'a demandé d’agir comme cela, et je n'ai jamais été dans des lieux chrétiens bizarres... j'ai reçu beaucoup de grâces de la part du Seigneur et je ne peux que lui rendre grâce... petitement !

Je suis encore retournée dans mon cœur... j'avais vu un homme mendier à l'entrée de la cathédrale, j'ai envie de partager avec lui mes sous et manger un morceau... il n’est plus là...cela a profité à Kieve, nigérian... un sandwich pour lui, pour moi, et du partage. Le même discours, camion, le bateau, la mer, la situation politique trop risquée, ici la possibilité de rester en vie... Je crois fermement au message de Jésus dans ces pays-là et il n'y a que les chrétiens qui feront la différence. St Jean Baptiste, je vous confie l’Afrique ! Et tous mes frères et sœurs en Christ qui souffrent, sont persécutés en ton Nom ! Viens Jésus, donne-nous la force de témoigner de Ton Amour et de Ta Résurrection ! Fortifie-nous, fortifie-moi sur l’Espérance de la Vie Éternelle !

Je quitte enfin Perugia... enfin ! J'ai 20 km à faire... et toujours le cœur un peu lourd...

J'ai envie de faire pipi...oui, oui application toilette public... Ah si seulement vous pouviez partager mes temps de marche...! Une ceinture de sac à dos que je serre au fur et à mesure sinon j'ai les épaules en feu... et donc une vessie sur le point d’exploser ! J’exagère ! Bon, je trouve un petit endroit, juste au moment où je me sens prête, une voiture arrive pour se garer devant moi ! Nooon ! Je repars... un cimetière, ça c'est bien les cimetières... souvent il y a des toilettes... publiques et... gratuites. Je demande...oui, oui. L’homme m’apporte du savon, du papier pour les mains ! Il veut m’offrir une boisson au distributeur et de quoi manger ! Massimo ! Merci Seigneur pour ma rencontre avec Massimo parce que c'est vrai, j'avais besoin de faire urgemment pipi, mais j'avais aussi besoin de ce regard plein de bienveillance et d’amour simple, fraternel, sans jugement, gratuit ! J’en ai les larmes aux yeux...ha comme j'aime ce genre de personne, avec sur leur peau, un passé qui parle pour eux, et un cœur qui palpite dans leur main ! Seigneur, bénissez Massimo, Sainte Vierge Marie, venez le prendre dans vos bras maternels ! Merci Massimo...au revoir... Et je me mets de suite à prier pour lui.

Maintenant que mon esprit est " plus" disponible... je dis mon chapelet, mystères Lumineux, sous le regard de St Jean Baptiste...

J'ai l’impression que cette journée ne va jamais finir...! Que c’est loin... que c'est dur... que j'ai peur de l'accueil... que je dois me préparer à tout... que je ne peux pas trop espérer... je prie...

Je croise une dame, avec son vélo, elle fait une pause cigarette assise devant un petit oratoire dédié à Notre Dame de Fatima...! Je me signe, la salue et continue ma prière. Je me dis ensuite que j'aurais pu... dû m’arrêter pour parler avec elle... elle aussi à l'air toute seule. Heureusement, le Seigneur m’a entendu, juste avant la montée finale pour Assise, plusieurs hommes font du sport, ils font des sprint dans la montée. La dame, qui m'a dépassé quelques minutes plus tôt, est là, pour regarder...filmer... je m’arrête et je lui dis que je ne parle pas italien. C'est très bien, elle non plus ! Yvette, hollandaise, en vacances quelques temps vers Assisi pour l’énergie de St François. Elle aime Ste Marie Madeleine... je lui parle de Castiglione del Lago et de Ste Baume et St Maximin Sainte Baume... je lui montre la vidéo que j'ai faite là-bas. Une pensée pour Florence et son mari Laurent ! Elle m’explique sa situation personnelle et moi la mienne. Et voilà, qu’elle veut m’offrir de l’argent ! 20€! Elle n’est pas riche mais cela lui fait plaisir ! Elle m’est d’un grand réconfort ! Et cela m’encourage aussi à continuer à donner gratuitement, comme je reçois gratuitement ! Tout cela est toujours très étonnant pour moi ! Je suis tellement touchée que je lui offre une petite médaille miraculeuse. Que Maman Marie fasse des miracles pour elle, en particulier, qu’elle reçoive la grâce prévenante et qu’elle découvre tout l’Amour de Dieu pour elle ! Que Dieu la bénisse et la garde !

Derniers pas... couvent français de Ste Colette. Ding Dong ! Après discussion et rencontre, la Sœur Colette accepte de me prendre quelques jours avec les bénévoles. Je pourrais me reposer, prier et aider au travail le matin.

Vous aussi vous allez pouvoir vous reposer de prier pour moi quelques jours !

Je ne sais pas si je vous donnerai des nouvelles pendant ces 3 prochains jours, je verrai. En tout cas, merci pour vos précieuses prières ! Merci Seigneur d’avoir permis que j'arrive jusqu'à Assisi ! Merci St François et Ste Claire ! Merci Ste Colette !

Que Dieu bénisse toutes les personnes que j'ai rencontré aujourd'hui ! En particulier toute la famille d’Hélène et Franco, Massimo et Yvette !

Viens bénir Seigneur ton serviteur, afin qu'il reçoive de toi tout Ton Amour et toute ta bénédiction !

Merci Seigneur pour Sœur Colette et pour Marta qui m’ont accueilli.

Merci St Jean Baptiste... j'ai eu la chambre portant son nom !!! Et ma serviette ... Espérance ! C'est les petits clins d'œil du Seigneur !

Vivement demain que je puisse prier l’après-midi dans les lieux de St François et de Ste Claire !

Pauvreté, simplicité... Amour !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Notre Père

4 juin 2019

A Jésus Christ

6 juin 2019

A l'Esprit Saint

6 juin 2019

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader