Au coeur du Mystère

Chers compagnons de prière,

Aujourd'hui décentrons-nous de nous-mêmes et tournons toute notre âme et tout notre cœur vers le cœur de Dieu qui nous appelle à L'aimer.

En méditant les mots de prières de saint Alphonse-Marie de Liguori, ouvrons nos esprits à la conscience de notre situation de créatures séparées de Dieu et aspirant, par la trace profonde qu'Il a laissée dans nos cœurs, à revenir à son amour

« Ô Jésus, je veux Vous aimer, car c'est aussi pour moi que Vous avez souffert, que Vous avez pleuré, que Vous avez porté la Croix ; punissez-moi, je l'ai mérité. Mais ne me punissez pas en me retirant votre Grâce ; sans elle comment pourrais-je Vous aimer ? Je veux Vous aimer comme est tenu de Vous aimer un pécheur qui, après avoir été comblé de faveurs spéciales et de mille marques de bonté, Vous a indignement tourné le dos. Et pourquoi ? Pour des plaisirs d'un instant et des satisfactions empoisonnées. Pardonnez-moi, ô Jésus, pardonnez-moi, car je me repens de ce que j'ai fait contre Vous. Puissé-je l'effacer de mon sang ! Mais sachez bien que je ne me contente pas d'un simple pardon, je veux la Grâce de Vous aimer beaucoup, car je veux Vous dédommager des peines que je Vous ai faites. Une âme innocente Vous aime comme une âme innocente, en Vous remerciant de l'avoir préservée de la mort du péché. Mais moi je dois Vous aimer en pécheur, c'est-à-dire en rebelle qui a été condamné à l'enfer autant de fois qu'il a commis de péchés mortels, et qui autant de fois a été gracié ; non seulement gracié, mais comblé de faveurs, environné de secours, pressé par mille invitations touchantes de devenir un saint. Ô Jésus, Rédempteur du monde et plusieurs fois Rédempteur de mon âme, c'en est fait, je Vous aime. Vous m'avez trop aimé, je me rends. Faites-moi prisonnier de votre Amour, afin que jusqu'à mon dernier soupir je Vous aime autant que je Vous ai offensé. Ainsi-soit-il. »

Entrons dans l'amour que Dieu nous donne à Lui donner en priant les litanies de l'Amour de Dieu


93696-au-coeur-du-mystere


Litanies de l'Amour de Dieu

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.


Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.


Dieu du ciel, notre Père, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, sauveur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu Esprit saint, notre Sanctificateur, ayez pitié de nous.

Dieu, qui êtes l'amour infini, ayez pitié de nous.

Dieu qui nous avez aimés de toute éternité, ayez pitié de nous.

Dieu qui nous avez ordonné de vous aimer, ayez pitié de nous.

Dieu qui nous avez aimés jusqu'à nous donner votre Fils, ayez pitié de nous.


C'est de tout notre cœur, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est de toute notre âme, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est de tout notre esprit, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est de toutes nos forces et de nos facultés, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est plus que tous les biens et que tous les honneurs, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est plus que tous les plaisirs et que toutes les joies de ce monde, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est plus que nos connaissances et nos amis, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est plus que nos proches et nous-mêmes, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est plus que tous les hommes et tous les anges, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est plus que tout ce qui existe sur la terre et dans le ciel, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est uniquement pour vous seul, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est parce que vous êtes le souverain bien, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est parce que vous êtes infiniment parfait, que nous vous aimons, ô mon Dieu.

C'est parce que vous êtes digne d'un amour infini, que nous vous aimons, ô mon Dieu.


Ne nous eussiez-vous pas promis le ciel, nous vous aimerions toujours, ô mon Dieu.

Ne nous eussiez-vous pas menacés de l'enfer, nous vous aimerions toujours, ô mon Dieu.

Nous enverriez-vous des croix, des épreuves, des tribulations, nous vous aimerions toujours, ô mon Dieu.


Dans la pauvreté comme dans l'abondance, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu.

Dans le bonheur, comme dans l'infortune, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu,

Dans les honneurs comme dans les mépris, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu,

Dans la joie comme dans la tristesse, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu.

Dans la santé comme dans la maladie, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu.

Dans la vie comme à la mort, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu.

Dans le temps comme dans l'éternité, nous vous aimerons toujours, ô mon Dieu.


Puisse notre amour ressembler à celui des chérubins et des séraphins.

Puisse notre amour être fortifié par celui de tous vos élus qui sont dans le ciel.

Puissions-nous vous aimer d'un amour aussi pur que celui dont la sainte Vierge, votre mère, vous a aimé, c'est notre désir, ô mon Dieu.

Puisse notre amour être enflammé de l'amour infini par lequel vous nous aimez et vous nous aimerez pendant toute l'éternité ! C'est notre désir, ô mon Dieu.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre saint amour, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre saint amour, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre saint amour, ayez pitié de nous.


PRIONS

Ô mon Dieu, qui possédez dans un degré infini tout ce qu'il peut y avoir d'aimable et de parfait, et qui êtes la perfection même, détruisez et arrachez de nos cœurs tout sentiment et toute affection qui seraient contraires à l'amour que nous vous devons ; enflammez-nous d'un amour si pur et si ardent, que nous n'aimions rien que vous, qu'en vous et pour vous ; par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il.

ORAISON

Laissons se déployer en notre âme l'aspiration profonde à aimer Dieu en vérité.

Entrons dans les mots de prière de Padre Pio, et cheminons vers un coeur à coeur avec Jésus où nous pourrons ressentir que Jésus seul peut nous donner l'amour auquel Dieu nous appelle, et qu'Il nous le donnera dans le don de nous-mêmes que nous tâcherons de lui faire.

« Oui, Jésus je T'aime et je sens même le besoin de T'aimer davantage ; mais, Jésus, de l'amour dans le cœur, je n'en ai plus, Tu sais que je T'ai tout donné ; si Tu veux plus d'amour, prends mon cœur et remplis-le de ton Amour et, ensuite, commande-moi donc de T'aimer, je ne m'y refuserai pas, au contraire ; je T'en prie, fais-le, je le désire. Ainsi soit-il. »

Cet amour plus grand que notre cœur, qui dilate notre cœur pour venir l'habiter, seule Marie a été capable de le vivre vraiment. Faisons d'elle notre guide et notre intermédiaire, appelons-la à transformer notre cœur avec les mots toujours justes et ardents de Padre Pio

« Ô Mère, mets en moi cet Amour qui brûlait en ton Cœur pour ton Fils. Moi qui suis faible, j'admire le mystère de ton Immaculée Conception. Je le désire ardemment : purifie mon cœur pour qu'il puisse mieux aimer Dieu ; purifie mon esprit pour qu'il puisse s'élever à Lui et Le contempler, L'adorer et Le servir en esprit et en vérité ; purifie mon corps pour qu'il devienne un tabernacle moins indigne de Le recevoir, lorsqu'Il vient à moi dans l'Eucharistie. Ainsi soit-il. »

Ô Marie, transforme nos coeurs, par la force agissante de ta tendresse apprends-nous à aimer ton Fils, mets-nous en chemin vers l'amour du Père qui sait transformer nos coeurs et élever nos âmes


93698-au-coeur-du-mystere


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions avec les litanies