Facebook Pixel7eme JOUR : La souffrance, la maladie - Hozana
Maximilien

Maximilien dans Neuvaine au Padre Pio

Publication #26Initialement publiée le 21 septembre 2019

7eme JOUR : La souffrance, la maladie

Septième jour (21 Septembre) : La souffrance, la maladie


Introduction

Comme le Christ a porté nos souffrances, comme Simon de Cyrène a aidé Jésus, Padre Pio a voulu expressément la Maison du Soulagement de la Souffrance. À notre tour, découvrons la compassion pour nos frères malades.

Parole de Dieu (Evangile selon saint Matthieu 8,14-17)

Comme Jésus entrait chez Pierre, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre. Il lui prit la main, et la fièvre la quitta. Le soir venu, on lui amena beaucoup de possédés ; il chassa les esprits par sa parole et il guérit beaucoup de malades. Ainsi devait s’accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : « Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies. »

Textes de Padre Pio

Vous me demandiez un éclaircissement sur votre façon de souffrir, me disant que vous allez souvent à la recherche de réconfort, que la nature veut être épargnée, et vous croyez pour cela que votre amour pour Dieu n’est ni parfait ni sincère. Rassurez-vous, car vous souffrez comme Dieu le veut. Si la nature s’en ressent et réclame ses droits c’est la condition de l’homme voyageur qui, pour secrètement et tacitement que ce soit, ressent la douleur des souffrances et naturellement voudrait les fuir ; c’est parce que l’homme a été créé pour le bonheur, et les croix sont la conséquence du péché. Tant que nous sommes en ce monde, nous aurons toujours à sentir l’aversion naturelle pour les souffrances.
(Lettre à Raffaelina Cerase, 13 mai 1915)

Quant à moi, je ne puis que prendre part, et de tout cœur, à la douleur qui vous opprime, prier assidûment le Bon Dieu pour vous et vous souhaiter du très doux Jésus la force spirituelle et matérielle pour traverser la dernière épreuve de son amour paternel envers vous (…) Comme je voudrais être auprès de vous en ces moments pour adoucir en quelque manière la douleur qui nous opprime ! Mais je serai auprès de vous par la pensée ; je ferai miennes toutes vos souffrances et je les offrirai toutes pour vous en holocauste au Seigneur.                                                                                                                                                                                              (Lettre à Raffaelina Cerase, 8 octobre 1915)

Intercessions

Pour ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur âme.
Pour ceux qui soignent les malades.
Pour que nous puissions rencontrer le Christ en ceux qui souffrent.
Intentions libres et la prière officielle d’intercession.

Notre Père...

Oraison

Dieu qui es la vie de tout homme, et n’abandonnes aucun de tes enfants, daigne prendre soin de nos frères malades: qu’ils reçoivent de croire que tu les aimes, qu’ils trouvent des frères qui, à l’exemple de saint Pio, les entourent de tendresse et les soutiennent dans l’espérance. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

Je Vous salue Marie...

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1er JOUR : Prière, confiance, persévérance

Publication #1Initialement publiée le 15 septembre 2018

2eme JOUR : Accueillir la Volonté de Dieu

Publication #2Initialement publiée le 16 septembre 2018

3eme JOUR : Notre Ange Gardien

Publication #3Initialement publiée le 17 septembre 2018

55 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader