Dimanche 25 août : 11° après la Pentecôte - Hozana

Dimanche 25 août : 11° après la Pentecôte

Ephphetha ! C'est-à-dire : Ouvre toi !

Il y a un mal terrible qui ronge ce monde : c'est la résignation. On se résigne que les gens ne soient plus chrétiens, que les jeunes et les couples ne respectent plus la morale chrétienne,  qu'il y ait des haines sur toute la planète. C'est ainsi ! dira-t-on, et il vaut mieux vivre avec philosophie et tranquillité ce qu'on ne peut pas changer... Désolé de vous contredire et d'essayer de vous sortir de votre torpeur facile, mais si le sourd-muet avait pensé comme vous, il n'aurait jamais été guéri !! Chrétiens reprenons -nous ! Savons-nous que depuis la venue et la victoire de Notre Seigneur sur la terre, nous avons le devoir d'être résolument optimistes ! En guérissant ce pauvre bougre, Jésus nous indique que ce monde chargé d'infirmité laissera un jour sa place à un monde nouveau, guéri et resplendissant, où il n'y aura plus de haine, plus de blessures et plus de pleurs. C'est dans le Paradis que tout cela se réalisera en plénitude, mais dés ici-bas nous pouvons en vivre quelque chose, travailler à en prendre le chemin.

Encore faut-il aller trouver Jésus, le faire le compagnon de notre route, le confident intime de nos espoirs, lui demander de nous guérir... Comme le disait un vieux Calvaire flamand de 1632 : Je suis la Lumière, et vous ne me voyez pas ! Je suis la Route, et vous ne me suivez pas ! Je suis la Vérité, et vous ne me croyez pas ! Je suis la Vie, et vous ne me cherchez pas ! Je suis le Maître, et vous ne m'écoutez pas !  Je suis votre grand Ami, et vous ne m'aimez pas ! Je suis votre Dieu, et vous ne me priez pas. Si vous êtes malheureux, ne me le reprochez pas !

Pratique : Décider, une bonne fois pour toutes, de donner une bonne place à la prière dans sa vie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Gilou
 il y a 27 jours
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère, je Vous aime mais!!!!!!!silence Amen
GJ
place Metz, il y a 27 jours
"Je suis la Lumière, et vous ne me voyez pas ! Je suis la Route, et vous ne me suivez pas ! Je suis la Vérité, et vous ne me croyez pas ! Je suis la Vie, et vous ne me cherchez pas ! Je suis le Maître, et vous ne m'écoutez pas ! Je suis votre grand Ami, et vous ne m'aimez pas ! Je suis votre Dieu, et vous ne me priez pas. Si vous êtes malheureux, ne me le reprochez pas !" Merci, Père Henri, pour ce sublime partage ! ......... En Union de Prières. Amen.