Facebook PixelGalleno...St Bernard, priez pour nous ! - Hozana

Galleno...St Bernard, priez pour nous !

Galleno...St Bernard, priez pour nous !

Bonjour Seigneur ! Bonjour mes voisins...je l’appellerai Mathilde et Anselme parce que leurs prénoms ressemblaient à ces prénoms...! Nous avons pris le petit déjeuner ensemble et chacun a pris sa route...moi direction Cathédrale St Martin de Lucca...messe à 9h... dans la chapelle privée... 8 personnes et le prêtre !

Messe en mémoire de St Bernard

Antienne d’ouverture

Saint-Bernard a reçu la bénédiction du Seigneur ; il a trouvé grâce devant Dieu son Sauveur, car il appartient à la race de ceux qui cherchent Dieu.

Prière 

Seigneur, tu as voulu que Saint Bernard, rempli d'amour pour ton Église soit dans ta maison la lampe qui brûle et qui éclaire ; accorde-nous par son intercession, la même ferveur de l'esprit, afin de vivre comme des fils de lumière. Par Jésus-Christ.

Lecture du livre des Juges 6,11-24a

... L'ange du Seigneur vient s'asseoir... Gédéon... et .. l'ange... lui dit : "le Seigneur est avec toi, vaillant guerrier!"... Gédéon..." mais aujourd'hui le Seigneur nous a abandonnés en nous livrant au pouvoir de Madiane..."

Alors le Seigneur regarda Gédéon et lui dit : « Avec la force qui est en toi, va sauver Israël du pouvoir de Madiane. N’est-ce pas moi qui t’envoie ? ». Gédéon reprit : « Pardon, mon Seigneur ! Comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé, et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! ». Le Seigneur lui répondit : « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme s’ils n’étaient qu’un seul homme. » Gédéon lui dit : « Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe que c’est bien toi qui me parles. Ne t’éloigne pas d’ici avant que je revienne vers toi. Je vais chercher mon offrande et je la placerai devant toi. » Le Seigneur répondit : « Je resterai jusqu’à ton retour. » Gédéon s’en alla, il prépara un chevreau, et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain. Il mit la viande dans une corbeille, et le jus dans un pot, puis il apporta tout cela sous le térébinthe et le lui présenta. L’ange de Dieu lui dit : « Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et répands le jus. » Gédéon obéit. Alors l’ange du Seigneur étendit le bâton qu’il tenait à la main, et il toucha la viande et les pains sans levain. Le feu jaillit de la roche, consuma la viande et les pains sans levain, et l’ange du Seigneur disparut. Alors Gédéon comprit que c’était l’ange du Seigneur, et il dit : « Malheur à moi, Seigneur mon Dieu ! Pourquoi donc ai-je vu l’ange du Seigneur face à face ? » Le Seigneur lui répondit : « Que la paix soit avec toi ! Sois sans crainte ; tu ne mourras pas. » À cet endroit, Gédéon bâtit un autel au Seigneur sous le vocable de Seigneur-de-la-paix.

Psaume 84

Ce que dit le Seigneur, c'est la paix pour son peuple.

Alléluia alléluia. Jésus Christ s'est fait pauvre, lui qui était riche, pour que vous deveniez riches par sa pauvreté. Alléluia.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 19,23-30

..."Amen, je vous le dis un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux.... Qui donc peut être sauvé ?... Jésus posa sur eux son regard et dit :" Pour les hommes c'est impossible, mais pour Dieu tout est possible."... celui qui aura quitté , à cause de mon nom, des maisons, des frères , des sœurs, un père, une mère , des enfants, ou une terre , recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers."

Prière sur les offrandes

Nous te présentons, Seigneur tout-puissant, le sacrement de l'unité et de la paix, en ce jour où nous fêtons Saint Bernard, lui qui travailla de toutes ses forces, par la parole et par l'action, à favoriser la paix de ton Église. Par Jésus

Communion

Ce qui devait arriver un jour...arriva... mais je n'étais pas prête à le vivre ici...en Italie !

Je communie à genoux. Aucun prêtre ne m'a appris cela. J'ai appris debout, dans la main...et c'est lors de mon retour à l’église... avec beaucoup de temps et de douceur de la part du Seigneur que j'utilise de plus en plus mon corps pour exprimer ce que je ressens. De plus, les moments de prières communautaire sur Hozana, avec les Saints, notamment St Dominique, m’ont permis d’ouvrir mon cœur et mon corps pour exprimer ma gratitude, ma petitesse, mon amour, ma reconnaissance... Je suis passée de l’inclination, à la génuflexion, puis à la prosternation lors de la sainte eucharistique, et à la position à genoux, dans la bouche. Au début, je trouvais cela un peu trop, quand je le voyais faire...et depuis que Jésus est venu me chercher...et qu’Il m’a donné Sa Paix... je suis en Paix avec tous mes frères et sœurs, ils communient comme ils veulent. Moi, je communie à genoux dans la bouche... Jésus ! Tu viens en moi, notamment à ce moment-là ! 

Donc, ce qui devait arriver...arriva...

Le prêtre me fait signe de me lever, j'hoche la tête pour dire non...deux, trois fois, il me contourne et passe derrière moi, il revient à moi... tout le monde communie debout...( Normal quand la moyenne d’âge est ancienne !) Je dis non ! Il me prend le bras pour me lever... il me met sa main sur ma joue, comme une flaque contrôlée, je résiste, il insiste plus fortement... puis, je suis debout... je communie et je retombe à genoux devant l’autel. Je prie...!

Pardonne moi Seigneur de ma petitesse, oh Jésus, comme je suis loin de suivre tes pas ! Comme mon esprit est ardent et ma chair est faible ! Fortifie moi Seigneur ! Merci Seigneur pour tes petits exercices quotidiens, pour ton apprentissage ! Viens m’aider si cette situation se réitère ! Que je n’aie pas peur ! Que j’ouvre mon cœur, que je regarde mon Frère avec amour ! Augmente en moi la Foi, l’Espérance et la Charité !

Merci Seigneur pour tes ajustements envers moi !

Bien sûr après la messe, je reste un peu pour prier. Seul, les deux Sœurs religieuses m adressent la parole... je suis pèlerine..."Bon voyage !" Je les reprends" Bon pèlerinage"! Ce n'est pas un voyage ! Je n'ai pas la force de les questionner sur ce qui vient de se passer...et elles ne m’en parlent pas... Au revoir !

J’essaie de chanter Ave Maria mais ma voix tremble car je me mets à pleurer ! Oh Jésus, aie pitié de nous ! St Pierre, aide-nous ! Oh comme Notre Église a besoin de nos prières, comme nos prêtres en ont besoin ! Jésus veut une Sainte Église ! 

Je pars... je passe devant le sanctuaire de Ste Gemma ! Passioniste ! Qu’aurait elle fait ? 

Je marche, je prie... je chante... un peu...

Je suis seule, je médite et je prie... Je quitte l’itinéraire du chemin balisé car il fait des écarts, je vais tout droit ! Je retombe dessus ensuite. Il fait très chaud ! Je grignote mes biscuits pains grillés...c’est mon repas... j'ai chaud... je me pose sur un banc, à l’ombre d’une chapelle... j'ai envie de dormir... je m’allonge...dors ! Une heure !

J’appelle pour l’hébergement...non, c’est fermé, il faut faire 5 km de plus... j'essaie d’appeler...cela ne marche pas...donc, je verrai bien !

Je repars...Altopascio...puis Villa Campanile... je m’arrête dans un bar pour boire un Coca frais... un homme de mon âge me parle en italien... je le regarde tranquillement..." Non parlo italiano"! Il essaie de communiquer avec moi dans un anglais aussi mauvais que le mien ! Viens avec moi !? Marche avec moi ! Ok, jusqu'à Galleno . Super !

Il s’appelle Andrea. Nous avons marché une petite heure, et nous avons parlé seulement de Dieu ! 

Oui, je m’aperçois que mes rencontres permettent aux autres de pouvoir questionner Dieu, pourquoi plus" Lui", que la religion musulmane ou Bouddha ou autre chose... Je lui parle de moi et de ce que je comprends de la Sainte Trinité et de l’Amour que j'ai reçu. Ce même amour qui me permet aujourd'hui de marcher pour Dieu, avec Dieu et par Jésus. Je ne sais pas si ce que j'ai essayé d’expliquer, a bien été compris... j'ai fait de mon mieux ! Nous sommes arrivés... je veux d’abord aller à l'église pour prier. Je prends l’eau bénite, je lui tends la main pour partager, je trouve que c'est personnellement, un très beau geste, notamment quand je le vois dans les communautés religieuses...et nous nous signions. Je me mets à genoux... Notre Père... je chante Avec Maria, Gloire au Père... je prie pour Andrea, pour ma nuit... pour le prêtre, les prêtres... je me lève, Andrea est aussi à genoux ! Que le Seigneur le bénisse et le garde ! Je vais prier pour qu’il parte faire les exercices de St Ignace de Loyola , car il aime les méditations et ensuite, pour qu’il parte en pèlerinage ! Que Dieu m entende !

Tiens ! Un autre pèlerin arrive !! Il s’appelle Lorenzo ! Andrea téléphone au numéro affiché sur la porte...le prêtre arrive... un Père africain nigérian. Je n'ai pas retenu son prénom !

Il a été très accueillant. La messe est le soir... dommage, j'ai déjà fait la messe... je lui explique ce que j'ai vécu ce matin pour la communion...il est désolé pour moi, car je peux communier debout, dans la main, faire une inclination ou une génuflexion... nous devons être en Paix avec ces multiples possibilités. Je suis d’accord avec lui.

Avec Lorenzo, nous préparons le repas pâtes, sauce bolognaise., Jambon fumé...salade de tomates, oignons rouges, fruit. Nous avons pris ce qu’il y avait et chacun a fait de petites courses.

Merci Seigneur pour cette journée !

Viens bénir Seigneur ce prêtre pour ce matin !

Viens, envoyer l’Esprit Saint sur moi pour me fortifier !

Viens bénir toutes les personnes que j'ai rencontré aujourd'hui, plus particulièrement Andrea et Lorenzo !

Viens bénir Seigneur toutes les personnes qui prient pour moi !

Puis je vous demander, s’il y en a qui souhaite m’aider plus que par la prière, de méditer dans vos cœurs, de quel type d’aides vous souhaiteriez m’aider ?

Merci à chacun de vous ! Vous êtes tous très précieux pour la suite de mon chemin, merci infiniment pour vos prières, elles sont des bâtons de soutien dans mes moments difficiles !

Que Dieu vous bénisse et vous garde !

J'ai prié beaucoup aujourd'hui pour les âmes défuntes...en particulier pour Béatrice.

Oh mon Jésus, pardonnez-nous tous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre sainte miséricorde. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassées, reposent en paix, que la lumière éternelle brille sur elles. Amen

Notre Dame de Fatima, priez pour nous !

Aujourd'hui...c’était mardi... mystères douloureux...

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Notre Père

4 juin 2019

A Jésus Christ

6 juin 2019

A l'Esprit Saint

6 juin 2019

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader