Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi - Hozana

Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi

Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 19, 13-15)

En ce temps-là, on présenta des enfants à Jésus pour qu’il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartèrent vivement. Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent. » Il leur imposa les mains, puis il partit de là.


Acclamons et partageons la Parole de Dieu !

Merci pour l'illustration ! Si vous souhaitez vous aussi participer au partage de la Parole de Dieu par vos talents d'illustrateurs, n'hésitez pas à nous écrire sur le formulaire de contact.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

44 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

ANGE-ODILE MONOKO
place Abidjan, il y a 4 mois
Louange à toi Seigneur Jésus !!!
François
place Bordeaux, il y a 4 mois
En union de prière. Ainsi soit-il.
Darlene
place Bois-des-Filion, il y a 4 mois
Amen 🙏 merci 🙏 mon Dieu pour tout et gloire à Dieu
François
place Bordeaux, il y a 4 mois
En union de prière. Ainsi soit-il.
Marie Françoise
place Mazan, il y a 4 mois
'' Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à Moi.. '' Dans combien de paroisses des enfants sont là, mais combien bruyants où autres. Ils viennent dans un lieu mais viennent-ils '' à Moi ''.???? Si les parents ne leurs donnent pas à manger la Parole adaptée à leurs âges, et l'éducation qui va avec dans une église entre autre, alors là, ils sont empêchés de venir à Jésus. Seigneur bénis chaque enfant de la terre, et reçois ceux qui quitte ce monde.
François
place Bordeaux, il y a 4 mois
Prions pour ces parents et ses enfants là, afin qu'ils trouvent un jour la main tendue de Jésus ainsi que sa Parole pour Le suivre. En union de prière. Ainsi soit-il.
Nadine
place Herblay, il y a 4 mois
Merci Raphaële, que Dieu vous garde. Amen.🙏🌹🌹🌹
Raphaele
place Île-de-France, il y a 4 mois
Merci Nadine, plus que jamais unies dans la prière 🙏
François
place Bordeaux, il y a 4 mois
En union de prière. Ainsi soit-il.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 4 mois
Enfant ? Le dénominateur commun du disciple, de l’enfant, de Jésus lui-même tient en un mot : humilité. Il serait même plus exact de dire : il y a d’abord Jésus, doux et humble de cœur ; l’enfant, c’est d’abord lui. Le gamin au milieu des disciples leur révèle à sa manière qui est Jésus. Si donc inversement les disciples imitent le modèle fourni par l’enfance, c’est Jésus qu’ils rejoignent. Si, dans le futur, ils accueillent un enfant, c’est Jésus qu’ils accueilleront. Au travers de tout cela, ils découvriront l’humilité et donc la vanité de toute recherche de primauté. Il faut préciser cette image de l’enfant. Peut-être ceux qui ont des enfants ou qui vivent avec des enfants se demanderont-ils en effet si Jésus savait bien de qui il parlait. Les enfants concrets ne sont ni limpides ni humbles. Ils semblent assez spontanément égoïstes, querelleurs, jaloux, et c’est paradoxalement une bonne éducation qui seule peut en faire peu à peu des hommes ouverts et simples, et leur donner une « âme d’enfant » ! Cependant, à cause même de leur bas âge, les enfants sont dépendants et désarmés : leurs passions, si fortefs qu’elles puissent être, s’inscrivent sur un fond d’impuissance qui, à la moindre alerte ou au temps du moindre besoin, les fait recourir à leurs parents. Ainsi, ce qui fait l’enfant, c’est moins sa fragilité que, simplement, son être de fils, et personne plus que Jésus ne montre ce qu’est la relation filiale. Ghislain Lafont, o.s.b. Ghislain Lafont est moine bénédictin de l’abbaye de la Pierre-qui-Vire. Il y a enseigné la théologie ainsi qu’à Rome, à l’athénée Saint-Anselme et à l’Université grégorienne. Il a été l’invité de plusieurs facultés de théologie à l’étranger. / Jésus, un pauvre parmi les pauvres, Paris, Parole et Silence, 2002, p. 144-145.
François
place Bordeaux, il y a 4 mois
Amen !... En grande union de prière, Pierrette. Ainsi soit-il.