Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas - Hozana

Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas

Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas

Vous, vous avez tenu bon avec moi dans mes épreuves. Et moi, je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi. Ainsi vous mangerez et boirez à ma table dans mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères. Luc 22, 28-32

Prions pour que l'Esprit Saint nous apprenne à nous abandonner à Jésus, notre Sauveur, qui prie pour nous.

Méditation :

C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi . Jean 17, 9

Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! Romains 8, 34

Pour aller plus loin :

Jésus continue de prier pour chaque homme : tel est « le fondement de l’Église »  et aussi la clé pour comprendre sa mission et son mystère. « Qu’est-ce que l’Église? »  : c’est précisément à cette question que répondent « les deux lectures de la liturgie de la parole d’aujourd’hui »  qui « sont une annonce, et également une catéchèse sur l’Église » , a expliqué le Pape en se référant à la lettre aux Ephésiens (2, 19-22) et au passage évangélique de Luc (6, 12-19). En effet, « Paul nous fait comprendre que nous sommes concitoyens des saints – l’Église nous donne cette citoyenneté – et que nous sommes tous dans une construction bien ordonnée pour être le temple saint du Seigneur : édifiés ensemble sur le fondement des apôtres, des prophètes ; et la pierre d’angle, est Jésus lui-même » . Il « est le fondement de l’Église » , rappelle Paul. « Dans l’Évangile de Luc nous avons vu l’Église en activité, en action : Jésus qui prie, qui choisit les apôtres, qui donne un nom à chacun, qui guérit l’âme et le corps et qui était parmi les disciples, et aussi toute cette foule qui essayait de le toucher, parce que de lui émanait une force qui guérissait tout le monde » . C’est précisément « cela l’Église, ce que Paul nous enseigne est cela en action » . L’apôtre affirme que « la pierre d’angle est Jésus lui-même » , et en effet, « sans Jésus il n’y a pas d’Église : Il le fondement de l’Église » . François a souligné que « l’Évangile commence par une chose qui nous fait réfléchir : “Jésus s’en alla sur la montagne prier et passa toute la nuit à prier Dieu” » . Puis « vient tout le reste : les gens, le choix des disciples, les guérisons, il chasse les démons » . Donc « la pierre d’angle est Jésus, oui, mais Jésus qui prie » . Et « Jésus prie : il a prié et continue de prier pour l’Église » . Donc « la pierre d’angle de l’Église est le Seigneur devant le Père qui intercède pour nous, qui prie pour nous : nous le prions, mais le fondement c’est lui qui prie pour nous » . « Jésus a toujours prié pour les siens » . « Au cours de la dernière cène, il a prié pour les disciples et demandait au Père : “Garde-les dans la vérité, accompagne-les, et ne prie pas seulement pour eux, mais pour ceux qui viendront” » . En outre, « Jésus prie avant de faire des miracles : pensons à la résurrection de Lazare » , quand « il prie le Père : “Merci, Père” » . Même « sur le mont des Oliviers, Jésus prie ; sur la croix, il finit en priant : sa vie finit en prière » . Et « cela est notre sécurité, cela est notre fondement, cela est notre pierre d’angle : Jésus qui prie pour nous, Jésus qui prie pour moi » . C’est pourquoi « chacun de nous peut dire : “Je suis sûr, je suis sûr que Jésus prie pour moi, qu’il est devant le Père et qu’il me nomme” » . Voilà, donc, « la pierre d’angle de l’Église : Jésus en prière » . Dans cette perspective, François a reproposé le passage évangélique, « avant la Passion, quand Jésus s’adresse à Pierre avec cet avertissement qui est comme l’écho du premier chapitre du livre de Job : “Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment mais moi j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas” » . Et il « est beau »  de penser que les paroles que Jésus dit à Pierre, « il les dit à toi, à moi, et à chacun de nous : “J’ai prié pour toi, je prie pour toi, à présent, je prie pour toi” » . Et « quand il vient sur l’autel, il vient intercéder, prier pour nous, comme sur la croix » . Cela « nous donne une grande certitude : j’appartiens à cette communauté, solide parce qu’elle a Jésus comme pierre d’angle, mais Jésus qui prie pour moi, qui prie pour nous » . En conclusion, François a invité à « réfléchir sur ce mystère de l’Église : nous sommes tous comme une construction, mais le fondement est Jésus, c’est Jésus qui prie pour nous. C’est Jésus qui prie pour moi » .http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/cotidie/2016/documents/papa-francesco-cotidie_20161028_la-priere-de-Jesus.html

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette nuit, j’ai eu un songe :
je cheminais sur la plage accompagné du Seigneur.
Des traces sur le sable rappelaient le parcours de ma vie :
les pas du Seigneur et les miens.
Ainsi nous avancions tous deux
jusqu’à la fin du voyage.
Parfois une empreinte unique était marquée,
c’était la trace des jours les plus difficiles,
des jours de plus grande angoisse,
de plus grande peur, de plus grande douleur…
J’ai appelé :
"Seigneur, tu as dit que tu étais avec moi
tous les jours de ma vie,
j’ai accepté de vivre avec toi.
Pourquoi m’avoir laissé seul aux pires moments ?"
Il m’a répondu :
"Mon fils, je te l’ai dit :
Je serai avec toi tout au long de la route.
J’ai promis de ne pas te quitter.
T’ai-je abandonné ?
Quand tu ne vois qu’une
trace sur le sable
c’est que, ce jour-là,
c’est moi qui t’ai porté."

Sur le sable, les traces de ma vie (Adémas de Borros, poète brésilien)

N'hésitons pas à partager dans cette communauté ce que nous mettons en place au quotidien pour (re)donner à Dieu la première place.

Soyons sources d'encouragement les uns pour les autres

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Darlene
Darlene place Bois-des-Filion, il y a 5 jours
Merci Jésus de prier pour moi auprès de Dieu Amen 🙏
Paulette
Paulette place Toulouse, France, il y a 7 jours
Seigneur je sais que dans les plus mauvais moments de ma vie Tu es avec moi ,chaque fois que je me renferme sur mes chagrins et mes douleurs tu mes tends tes mains secourables et au bout de chaque doigt je reconnais les noms de mes amis les plus chers .Je ne serai jamais pauvre tant que tu seras près de moi JESUS
Béatrice 🌹
Béatrice 🌹 place Durtal, il y a 7 jours
... et nous- mêmes, Père Céleste 🌹, VOUS QUE NOUS ADORONS UNIQUEMENT AVEC L'ESPRIT-SAINT,en contemplant L'Amour avec lequel Votre Divin Fils nous aime, nous vous confions vos enfants bien-Aimés que Vous Mettez sur notre route. Ils nous enseignent Votre Amour Infini. Leur visite est la présence Adorable de Votre Divin Fils, pour eux nous Vous BÉNISSONS ET NOUS VOUS PRIONS. de les protéger de tout danger tant physiquement que Spirituellement. AMEN
Marie-Josè
Marie-Josè  il y a 7 jours
Quel soulagement de savoir que même si je me sens seule dans mes épreuves ce n'est qu'une illusion car Tu es là et tu me portes. Gloire à toi Seigneur pour ta présence dans ma vie et pour cet amour infini que tu as pour chacun de nous. Amen.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies