Apparitions de la rue du Bac - Hozana

Apparitions de la rue du Bac

Apparitions de la rue du Bac

De juillet à décembre 1830 sœur Catherine, jeune « novice » des Filles de la Charité aura la joie et la grâce de s’entretenir trois fois avec la Vierge Marie.

 91146-apparitions-de-la-rue-du-bac

Les faits

1ère apparition: le 18 juillet 1830

En la veille de la fête de saint Vincent de Paul, vers 11 heures et demie du soir, Catherine s’entend appeler par son nom.

Un mystérieux enfant est là, au pied de son lit et l’invite à se lever : 

La Sainte Vierge vous attend

Catherine s’habille et suit l’enfant « portant des rayons de clarté partout où il passait. »

Arrivée dans la chapelle, Catherine s’arrête près du fauteuil du prêtre placé dans le chœur sous le tableau de sainte Anne (emplacement actuel de la statue de saint Joseph). 

Elle entend alors « comme le froufrou d’une robe de soie ». Son petit guide dit:

Voici la Sainte Vierge.

Elle hésite à croire. Mais l’enfant répète d’une voix plus forte :

Voici la Sainte Vierge.

Catherine s’élance aux pieds de la Sainte Vierge assise dans un fauteuil et appuie les mains sur les genoux de la Mère de Dieu.

Là, il s’est passé un moment, le plus doux de ma vie. Il me serait impossible de dire ce que j’éprouvais. La Sainte Vierge m’a dit comment je devais me conduire envers mon confesseur et plusieurs autres choses. 

 La Sainte Vierge désigne de la main l’autel où repose le tabernacle et dit:

« Venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur.»

Catherine reçoit l’annonce d’une mission difficile et la demande de fondation d’une Confrérie d’Enfants de Marie.

Cette dernière sera réalisée par le Père Aladel, le 2 février 1840.

  

 2nde apparition: le 27 novembre 1830 – Révélation de la Médaille Miraculeuse 

Ce samedi vers 17h30, veille du 1er dimanche de l’avent, pendant que les sœurs se trouvaient réunies à la Chapelle des filles de la Charité pour la méditation, Catherine aperçoit la Sainte Vierge, Debout, les pieds posés sur un globe terrestre, où s’agite un serpent de couleur verdâtre. La Vierge a le pied posé sur la bête immonde.

Elle dit à Catherine :

Cette boule représente le monde entier, la France, chaque personne en particulier.

La Vierge tient entre Ses mains un globe plus petit surmonté d’une croix d’or. Elle l’offre à Dieu d’un geste suppliant, symbole de Sa médiation universelle à côté du Médiateur par excellence: le Christ. Tout à coup, les doigts de Ses mains Se remplissent d’anneaux porteurs de diamants qui jettent des rayons de tous côtés. Elle dit :

C’est l’image des grâces que je répands sur les personnes qui me les demandent… 

Et pour expliquer les pierres qui ne projettent pas de rayons, Elle dit:

C’est l’image des grâces que l’on oublie de Me demander.

À ce moment, se forme autour de la Vierge un tableau ovale sur lequel Catherine voit apparaître en lettres d’or :

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

 Puis le tableau paraît se retourner. C’est le revers de la Médaille Miraculeuse: un grand M, initiale de Marie, surmonté d’une croix. Au-dessus, les deux Cœurs: celui de Jésus, couronné d’épines; celui de Marie, percé par le glaive. 

Douze étoiles entourent ce tableau: la Médaille Miraculeuse en recto verso avec les étoiles, le M, la croix et les deux Coeurs, ainsi que la Vierge aux rayons et la belle prière.

 

En 1832, les 2000 premières médailles sont frappées en France, alors que sévit une épidémie de choléra. Les Filles de la Charité distribuent la Médaille de Marie aux malades qui séjournent dans leurs hôpitaux. Et, aussitôt, de nombreuses guérisons miraculeuses se produisent, si nombreuses que la Médaille de l’Immaculée est surnommée ‘La Médaille Miraculeuse’, nom qui lui est resté jusqu’à aujourd’hui. Lors du décès de Catherine Labouré, en 1876, on en compte un milliard diffusées.

 

91147-apparitions-de-la-rue-du-bac


3ème apparition: décembre 1830

Pendant l’oraison, Catherine entend de nouveau un frou-frou, cette fois derrière l’autel. La Sainte Vierge Se présente auprès du tabernacle, un peu en arrière et lui confirme sa mission. Elle dit : « Vous ne me verrez plus ». C’est la fin des apparitions.

Catherine confie tout cela  à M. Aladel, qui lui demande de ne plus penser à toutes ces «imaginations».

D’ailleurs, le séminaire s’achève. Catherine va quitter la rue du Bac. Le 5 février 1831, elle arrive à l’hospice d’Enghien, à Reuilly, un quartier pauvre de Paris.

  

Catherine naît au Ciel 46 ans après les apparitions sans jamais avoir révélé son secret à d’autres qu’à son directeur. Son corps, parfaitement conservé, se trouve toujours dans la chapelle des apparitions, sous la statue de la Vierge au globe.

 

Méditation 

On l'oublie trop souvent: Dieu nous a dit "Demandez et vous recevrez" et, à la rue du Bac, Marie vient nous le rappeler: "C'est l'image des grâces que l'on oublie de Me demander." Non seulement, Marie veille sur nous mais, en plus, Elle attend que nous Lui demandions les grâces qu'Elle veut nous demander. Elle n'attend que notre oui !

Dans Ses trois apparitions à Catherine Labouré, la Sainte Vierge nous invite à La choisir pour mère et médiatrice de toutes les grâces. 

Son cœur, uni à celui de Jésus, est débordant d’amour pour chaque homme et attend que nous nous tournions vers Elle pour lui demander les grâces dont nous avons besoin. 

Marie sait comment nous révéler petit à petit, avec douceur et patience, de manière unique et particulière, l’Amour miséricordieux et infini de Son Fils. Ayons l’audace de lui ouvrir notre cœur pour qu’elle y répande des grâces de joie, de foi, d’espérance et de charité. 

 

Prière de Saint Jean Paul II (1980)

 

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous »

Telle est la prière que tu as inspirée, ô Marie, à sainte Catherine Labouré, en ce lieu même, voilà cent cinquante ans; et cette invocation, désormais gravée sur la Médaille, est maintenant portée et prononcée par tant de fidèles dans le monde entier! […]

Tu es bénie entre toutes les femmes! Tu as été associée intimement à toute l’œuvre de notre Rédemption, associée à la Croix de notre Sauveur; ton cœur a été transpercé, à côté de son cœur.

Et maintenant, dans la gloire de Ton Fils, tu ne cesses d’intercéder pour nous, pauvres pécheurs. 

Tu veilles sur l’Eglise dont tu es la Mère.

Tu veilles sur chacun de tes enfants.

Tu obtiens de Dieu, pour nous, toutes ces grâces que symbolisent les rayons de lumière qui irradient de tes mains ouvertes, à la seule condition que nous osions Te les demander, que nous approchions de Toi avec la confiance, la hardiesse, la simplicité d’une enfant.

Et c’est ainsi que Tu nous mènes sans cesse vers Ton divin Fils. »

 

 

L’Alliance Mariale anime depuis plus de 10 ans à la chapelle de la Médaille Miraculeuse un Rosaire quatre dimanches dans l’année : 

13 octobre 2019

1er décembre 2019

22 mars 2020

17 mai 2020.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Utilisateur effacé
 il y a 4 mois
Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous .
Auguste
place Abidjan, il y a 4 mois
O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous, priez pour mon épouse et mes enfants. Que, par votre puissante intercession, notre Seigneur accorde la guérison à ceux qui sont malades, du travail à ma fille Sophie et une épouse à mon fils Arnaud qui vit mal sa solitude. À toi o^ Marie, louanges, honneur et gloire! Amen.
Mona Dejoya🕊
place Boulogne-Billancourt, il y a 4 mois
La Confiance en Marie est un acte de foi que certains chrétiens renient au détriment du salut de leur âme Que par cette Sainte Médaille le Miracle opère dans le coeur de tous ceux qui ont foi en le Seigneur sans avoir foi en Marie pour qu'ils comprennent que la Foi en le Seigneur n'est qu'incomplète sans la foi en Sa très Sainte Mère Amen