Comme le roi de France, ils s'en repentiront…. Fais savoir à mes ministres…… - Hozana

Comme le roi de France, ils s'en repentiront…. Fais savoir à mes ministres……

Comme le roi de France, ils s'en repentiront….  Fais savoir à mes ministres……

Dans le cadre de Fatima, Notre Seigneur a parlé du roi de France.

 

        A Paray-le-Monial, Notre Seigneur  exposait son désir de voir reconnu l’Amour que son Sacré-Cœur portait à tous les hommes, et le désir qu’Il avait de se voir honoré sous cette forme dans le royaume de France. Ce désir avait été formulé à St Marguerite Marie lors de la dernière apparition, et elle mit par écrit ses propos à l’attention du roi Louis XIV il y a juste 330 ans le 17 juin 1689. Notre Seigneur se servira des apparitions de Fatima pour apporter aux historiens la réponse à cette interrogation : Le roi avait-il  bien reçu le message ? Oui, il l'avait reçu, mais il ne donna pas suite. 100 plus tard, jour pour jour, la royauté était abolie en France.        

            Le titre de cette publication est extrait d’une communication intime que Notre Seigneur à faite à sœur Lucie le 29 août 1931, alors qu’elle était en convalescence à Rianjo. Elle a eu lieu un peu plus de 2 ans après la demande de consécration de la Russie formulée à Tuy. Sœur Lucie l’exprima en ces termes, ‘’avec une application infinie à la traduire très fidèlement et exactement’’ : «  Ils n’ont pas voulu écouter ma demande ! lui dit Jésus… Comme le roi de France, ils s’en repentiront, mais ce sera tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde…  » «  Fais savoir à mes ministres, étant donné qu’ils suivent l’exemple du roi de France, en retardant l’exécution de ma demande, qu’ils le suivront dans le malheur. Jamais il ne sera trop tard pour recourir à Jésus et à Marie.  »

            Le 17 juin est donc une date très importante dans l’histoire de notre Pays. A partir des propos de Notre Seigneur, nous rappellerons ce jour, en 5 points, puis le 21 juin prochain,  la prédilection que Dieu a pour notre pays. 

 .

I    Ils n’ont pas voulu écouter ma demande.

            Cette demande (De consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie) avait été annoncée en juillet 1917 et formulée le 13 juin 1929 à Tuy.  Rapidement, Pie XI fut informé de la demande par une lettre de Sœur Lucie, puis en juin 1930 par une autre du Père Gonçalvès. De plus, avant de prononcer le jugement définitif sur les apparitions de Fatima, Mgr da Silva lui avait envoyé pour avis le rapport de la commission d’enquête, comme le prévoit la procédure. Le Pape réagit rapidement à cet avis, car le 19 mars 1930, il organisa une journée de réparation et le 30 juin, il décida que les prières de Léon XIII après la messe seraient dites pour la conversion de la Russie. Mais il ne fit rien de plus. (La réforme liturgique de 1969 supprima ces prières après la messe.)

II    Comme le roi de France, ils s’en repentiront.

            Notre Seigneur se sert d’un événement spécifique à la France pour faire une comparaison entre ce qui attend ses ministres (de l’Eglise) et ce qui s’est passé avec la royauté en France.  Il apporte par-là, une réponse à une longue interrogation sur la réalité de la réception par louis XIV du message que Notre Seigneur avait demandé à sainte Marguerite Marie Alacoque de lui faire parvenir. 

            L’existence et le contenu de ce message rédigé le 17 juin 1689 sont explicitement mentionnés  dans la bulle de canonisation de Sainte Marguerite-Marie (Benoît XV, Acta Apostolicae Sedis, 13 mai 1920) . 

            Sainte Marguerite-Marie commence par se réjouir de la ferveur avec laquelle la fête du Sacré-Cœur a été marquée dans les monastères de Paray-le-Monial et de Dijon. C’est alors qu’elle écrit : « Il régnera cet aimable Cœur, malgré Satan. Ce mot me transporte de joie et fait toute ma consolation. » Puis elle parle de toutes les grâces et bénédictions que l’Ordre de la Visitation va recevoir par cette dévotion, et va faire découler sur les âmes. C’est alors qu’elle ajoute :

            « Mais Il ne veut pas s’en arrêter là : Il a encore de plus grands desseins qui ne peuvent être exécutés que par Sa toute-puissance qui peut tout ce qu’elle veut. Il désire donc, ce me semble, entrer avec pompe et magnificence dans la maison des princes et des rois, pour y être honoré autant qu’il y a été outragé, méprisé et humilié en Sa Passion, et qu’Il reçoive autant de plaisir de voir les grands de la terre abaissés et humiliés devant Lui, comme Il a senti d’amertume de Se voir anéanti à leurs pieds. Et voici les paroles que j’entendis au sujet de notre Roi : « Fais savoir au fils aîné de Mon Sacré-Cœur, que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de Ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle par la consécration qu’il fera de lui-même à Mon Cœur adorable, qui veut triompher du sien, et par son entremise de celui des grands de la terre. Il veut régner dans son palais, être peint dans ses étendards et gravé dans ses armes, pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis, en abattant à ses pieds ces têtes orgueilleuses et superbes, pour le rendre triomphant de tous les ennemis de la sainte Eglise. Mon Père veut se servir du roi pour l'exécution de Son dessein, qui est la construction d'un édifice public où serait placé le tableau de mon Cœur pour y recevoir les hommages de toute la France".

            ‘’ L’année 1689 marque un tournant dans le règne de Louis XIV comme le souligne Bainville : «  On peut dire que l’histoire de Louis XIV a deux parties distinctes et comme deux versants : avant et après la chute de Jacques II.  » Tout bascule «  à partir du jour où l’Angleterre et la Hollande se réunirent et où Guillaume d’Orange, ayant commencé par renverser la République hollandaise, prit le trône de son beau-père Jacques II et devint roi d’Angleterre en 1689.  » Alors, face à l’Europe, Louis serait-il victorieux de tous ses ennemis et, à ce coup, empereur, maître du monde ?  Ou vaincu, et dans ce cas, réduit à se défendre, lui et ses successeurs, sur ses frontières sinon même jusqu’au cœur du royaume envahi  ?’’

            Comme plus tard à Fatima ou Dieu exprimera le désir d’établir la dévotion au Cœur Immaculé de Marie dans le monde et de faire approuver cette dévotion par le pape, on trouve ce désir de voir le Cœur Sacré de Jésus ‘’triompher ‘’ du cœur du roi et  par son entremise ''de celui des grands de la terre ‘’ le rôle messianique de la France est bien confirmé comme nous le verrons dans la publication du 21 juin prochain. Mais Louis XIV n’exécutera pas cette demande. 

            ‘’ Par ce biais inattendu des apparitions de Fatima, nous apprenons, après trois siècles de totale ignorance, ce point d’histoire de si haute importance ! Ainsi, malgré l’opposition certaine du Père de La Chaize son confesseur, le message du Sacré-Cœur parvint au Roi, Louis Dieudonné, l’éclairant définitivement sur le rôle que Dieu lui avait dévolu dans l’histoire du monde. Sa naissance miraculeuse, tous les dons de la nature et de la grâce qui avaient entouré sa naissance et accompagné sa vie, s’expliquaient par cette vocation qui l’appelait à être, non pas Apollon sur son char, non le Roi-Soleil, l’Empereur de ce monde, mais le sergent du Christ qui est vrai Roi de France, le propagateur humble et obéissant de la dévotion et du culte de réparation à son Sacré-Cœur. Moyennant quoi, il serait victorieux de l’Europe en guerre contre lui, il recevrait la paix d’un Pape qui lui était si contraire, il verrait l’anéantissement des protestants et de toutes les cabales, janséniste, quiétiste, fénelonienne, dans le royaume. (Ces deux citations sont extraites des N° CRC n° 342, janvier 1998, p. 19-28; et n° 344, mars 1998, p. 15-24)

 .

III    En retardant l’exécution de ma demande :  

            Ces mots de Notre Seigneur s’appliquent aussi bien au roi de France qu’aux ministres de Notre Seigneur. 

            - Louis XVI s’est souvenu du message que son ancêtre avait reçu un peu plus de 100 ans auparavant ;  il rédigea un vœu au Sacré-Cœur dont voici les idées principales, le texte complet est à trouver avec le lien  http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-voeu-de-louis-xvi-au-sacre-coeur-65701743.html .   Le roi  s’adresse au Sacré-Cœur de Jésus et lui promet, s’il retrouve sa liberté et son royaume : de révoquer les lois impies, dont la constitution civile du clergé ; d’établir une fête solennelle en l’honneur du Sacré-Cœur ; d’ériger une chapelle ou un autel dédié au Sacré-Cœur.  Il y aura bien plus tard, le vœu national avec la construction du Sacré-Cœur à Montmartre, édifice voté par l’assemblée nationale du moment. (http://www.sacre-coeur-montmartre.com/francais/histoire-et-visite/article/histoire )    

            Pour les ‘’ministres’’ (de Notre Seigneur), nous avons vu que Pie XI ne fit rien ; qu’il fallut attendre 25 ans pour que Pie XII consacre le monde au Cœur Immaculé de Marie, et encore plus pour que le pape Jean Paul II fasse une consécration incomplète  par rapport aux exigences formulées le 13 juin 1929 à Tuy. (Rappel du lien pour cette consécration   https://hozana.org/publication/47648-fete-de-lannonciation-il-y-a-35-ans-la-consecration-du-pape-jean-paul-ii )

    IV    Ils le suivront dans le malheur   

            Pour le roi de France et ses sujets, ce malheur fut dans un premier temps les guerres qui suivirent l’année 1689 pendant un peu plus de 20 ans. Plus tard, 100 ans après la mise par écrit de la demande du Sacré- Cœur,  la chute de la royauté française avec la décision du Tiers-état, le 17 juin 1789 de se transformer en assemblée constituante, début de la république, puis les persécutions  religieuses en France pendant la révolution, puis des guerres napoléoniennes en Europe.  

            Pour les ‘’ministres’’ et ‘’leurs agneaux ‘’ d’abord l’arrivée de la guerre annoncée qui aurait pu être évitée avec la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie, puis le constat fait par le pape Paul VI dans son homélie du 29 juin 1972 qui reste toujours d’actualité  33 ans après : ‘’Devant la situation de l'Église d'aujourd'hui, nous avons le sentiment que par quelque fissure la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu. Nous voyons le doute, l'incertitude, la problématique, l'inquiétude, l'insatisfaction, l'affrontement. On n'a plus confiance dans l'Église……’’ et simultanément, la chute des vocations sacerdotales et religieuses en Europe.  Lucie avait laissé entendre au père Fuentes fin 1957 les malheurs qui allaient atteindre les fidèles. Nous avons donnés ses propos avec les 6 publications de fin 2017 retrouvables avec le lien https://hozana.org/publication/18764-entretien-de-soeur-lucie-avec-le-pere-fuentes-le-26-decembre-1957-1-sur-6  

 .

   V     Jamais il ne sera trop tard pour recourir à Jésus et à Marie. 

2 exemples concernant la France pour illustrer ce recours :

             La victoire de la seconde bataille de la Marne pendant la première guerre mondiale, peu après que le général Foch eut consacré toutes les armées françaises et alliées au Sacré-Cœur le 16 juillet 1918 (Fête de Notre Dame du Mont-Carmel) : (La guerre va finir avait dit Notre Dame à Fatima le 13 octobre 1917)

            Consécration de la France au Sacré Cœur  le 23 juin 2018, à St Germain l’Auxerrois. 

            Un descendant de Louis XIV a solennellement consacré la France au Sacré Cœur le 23 juin 2018  ‘’ Il réparait en cela l’erreur de son ancêtre Louis XIV, indocile au message transmis par Sainte Marguerite Marie. En conséquence, il a procédé à la modification officielle des Armes de France qui arborent désormais l’image du Sacré Cœur de Notre Seigneur Jésus Christ, vrai Roi de France !’’ Pour en savoir plus ; suivre   https://www.lesalonbeige.fr/consecration-officielle-de-la-france-au-sacre-coeur-de-jesus-par-un-descendant-des-rois-de-france/

.

Les nouvelles armes de la France

87595-comme-le-roi-de-france-ils-s-en-repentiront-fais-savoir-a-mes-ministres

.

               VI  La naissance de Louis XIV, le vœu de Louis XIII, la messe du 15 août 2019.


          ’’…….comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de Ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle par la consécration qu’il fera de lui-même à Mon Cœur adorable…..’’, 

            Notre Seigneur rappelle à Louis XIV la façon dont son père Louis XIII obtint sa naissance. En effet, le 3 novembre 1637, le frère Fiacre, des augustins du couvent Notre-Dame des ­Victoires, reçoit une révélation : il entend des vagissements d’enfant, et voit lui apparaître la Vierge Marie tenant cet enfant dans ses bras. Elle l’avertit qu’il figure le Dauphin que Dieu veut donner à la France, et lui demande d’annoncer publiquement cette révélation, contre promesse que cette conception sera donnée miraculeusement à la Reine. Dieu ne l’accordera pas que le frère Fiacre n’ait fait trois neuvaines dont une à Cotignac, sanctuaire méridional dédié à la Vierge Marie sous le vocable de Notre-Dame de Grâce.

            Or, au dernier jour de ces trois neuvaines, le 5 décembre, la reine Anne d’Autriche conçut un fils de son époux Louis XIII qui, en reconnaissance de cette grossesse, consacre son royaume à Notre-Dame le 15 août 1638… avant de connaître le sexe de l’enfant !  Donc le Roi, plein de foi en la Providence, est sûr d’avoir été exaucé : son épouse attend un fils, un héritier, un successeur. Et le 5 septembre 1638, naît Louis Dieudonné. 

            En action de grâces, la reine Anne d’Autriche fera le vœu de construire le Val-de-Grâce. Les travaux commenceront en 1664; après sa mort, le roi Louis XIV continuera l’œuvre qui sera achevée en 1684. Louis XIV sait très bien que le Val-de-Grâce est décoré sur le thème de la Nativité à cause de sa naissance miraculeuse.

            Comme ces deux dernières années, nous commémorerons cette consécration de la France à Notre Dame et prierons pour que le pape fasse la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie en nous unissant à la messe qui sera célébrée à cette attention le 15 août prochain à 10 h 30 en l’église Notre Dame du Rosaire à Mérigny le Bois. Cette messe sera célébrée également pour tous les priants de notre communauté. 

.

.

            Souvenons-nous de l’exhortation du pape St Pie X en 1911, extrait de la prière pour la France « Ma Fille, pourquoi Me persécutes-tu ? » ‘’ Lève-toi et lave les souillures qui t’ont défigurée, réveille dans ton cœur les sentiments assoupis et le pacte de notre Alliance et va, fille aînée de l’Eglise, nation prédestinée, vase d’élection, va porter comme par le passé, mon nom devant tous les peuples ‘’

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

28 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Florence
place Plouray, il y a 2 mois
en union de prière dans le Coeur immaculé de Marie et le Sacré Coeur de Jésus amen fiat
Philippe
place Le Blanc, il y a 2 mois
En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie
Claire
place Québec, il y a 2 mois
Merci Philippe et union de prières dans le Coeur Immaculé de Marie et dans le Coeur Sacré de son Fils Jésus. Amen.
Philippe
place Le Blanc, il y a 2 mois
Merci chère Claire pour ce petit rappel de votre présence et vos nombreuses prières. A mon tour de vous annoncer la joie de la plus jeune de nos '' Claire ''avec le tout récent baptême de son fils et de vous rappeler celle de la plus ancienne avec la future prise d'habit de son aînée. En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie .
Claire
place Québec, il y a 2 mois
Merci beaucoup, Philippe...c'est toujours un plaisir, pour moi d'avoir des nouvelles de votre famille. Bravo à Claire pour le Baptême de son fils. Je prie pour vous et vos petits-enfants. Je n'oublie pas mes petits-fils spirituels. Union de prières dans le Cœur Immaculé de Marie.
Lucie
place Boulogne-Billancourt, il y a 2 mois
Merci philipe pour ce récit instructif sois béni
Lucie
place Boulogne-Billancourt, il y a 2 mois
Donnez nous Seigneur de saintes familles chrétiennes et beaucoup de saint prêtre
Philippe
place Le Blanc, il y a 2 mois
Merci Lucie pour vos interventions. Valorisons dans nos familles le pouvoir que Dieu donne au prêtre de Lui obéir et de remettre les péchés et il s'y choisira ses futures images qui sous les habits sacerdotaux et sous l'étole le feront descendre sur l'autel, pour nous, et sauverons les âmes de l'enfer en pardonnant à temps nos péchés. En grande union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie .
Mariella du Sacré Coeur
Merci Philippe de nous aider à connaître la vrai histoire de notre pays. Celle qui devrait être enseignée dans nos écoles collèges et lycées.... bref Daigne Dieu fasse Miséricorde à nos nations à nos chefs d’Etat. Prions pour avoir de Saints présidents. Prions spécialement pour que LA DÉVOTION MARIALE SOIT AU CENTRE DE L’ÉGLISE. ♥️ 🙏UNION DE PRIÈRES DANS LE COEUR IMMACULÉ DE MARIE ♥️🙏
Philippe
place Le Blanc, il y a 2 mois
Depuis plus de 2 siècles, le père du mensonge a pris le pouvoir en France. Il s’est servi de la fille aînée de l’Eglise pour étendre son règne au monde entier. Il a compris qu’en maîtrisant l’enseignement qu’il a rendu gratuit, il pouvait formater la pensée de la plus grande partie de la jeunesse qui ignore maintenant ce qui s’est passé du temps ou la France était gérée par le Lieutenant de Dieu. Dieu s’est servi de Fatima pour ce rappel historique pour notre pays, et cette mise en garde pour son Eglise avec la protection que donne la dévotion au Cœur Immaculé de Marie. Merci à Mgr Aupetit d’avoir rappelé que Notre Dame de Paris est d’abord un lieu de prière. Mais depuis le vol par l’état de tous les édifices religieux en France, il faut rappeler sans cesse que les églises sont d’abord des lieux ou se célèbre le saint sacrifice de la messe. Essayons de faire en sorte que déjà, dans nos paroisses, la dévotion au Cœur Immaculé de Marie soit rappelée, et encouragée et peu à peu la France retrouvera des vocations et plus tard des hommes politiques qui soient des catholiques. Je régnerai malgré mes ennemis a dit Notre Seigneur à Paray-le-Monial . En grande union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie