Facebook PixelA Jésus Christ - Hozana

A Jésus Christ

A Jésus Christ

Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain, jetez un regard sur nous, qui sommes humblement prosternés devant votre autel. Nous sommes à Vous, et nous voulons être à Vous, et afin de Vous être plus étroitement unis, voici que, en ce jour, chacun de nous se consacre spontanément au Sacré Cœur.

Beaucoup ne Vous ont jamais connu, beaucoup ont méprisé vos Commandements et Vous ont renié. Miséricordieux Jésus, ayez pitié des uns et des autres, et ramenez-les tous à votre Sacré-Coeur. Seigneur, soyez le Roi, non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de Vous, mais aussi des enfants prodigues qui Vous ont abandonné ; faites qu'ils rentrent bientôt dans la maison paternelle, pour qu'ils ne périssent pas de misère et de faim. Soyez le Roi de ceux qui vivent dans l'erreur ou que la discorde a séparés de Vous ; ramenez-les au port de la vérité et à l'unité de la foi, afin que bientôt il n'y ait plus qu'un seul troupeau et qu'un seul pasteur.

Accordez, Seigneur, à votre Eglise, une liberté sûre et sans entraves ; accordez à tous les peuples l'ordre et la paix ; faites que d'un pôle du monde à l'autre, une seule voix retentisse : « Loué soit le divin Cœur, qui nous a acquis le salut ; à Lui, gloire et honneur dans tous les siècles des siècles ». Amen

Pie XI, Xxème s.


Chemin de pèlerinage 2017, camino francès, le samedi 9 septembre 

Je pars dans la nuit de l'aube... agacée par les comportements des « touristes »... je me suis perdue ... lorsque j'ai compris que j'étais trop loin, j'ai accepté de faire un détour... et j'ai compris que mes pensées de cœur étaient mauvaises, orgueilleuses. Il y a eu une pluie fine, comme un brouillard dense, bien mouillante. J'ai demandé pardon à Dieu. Je suis arrivée à Burgos, en fin de journée, par la porte Ste Marie. J'ai tout de suite voulu aller voir Jésus et sa cathédrale. Lorsque je suis sortie, toutes les auberges étaient pleines ! J'ai déambulé dans la ville, en me disant que malgré mes 44 km de la journée, je devrai probablement aller encore plus loin, à la prochaine étape. J'ai privilégié la messe. J'ai levé mes yeux vers Jésus et j'ai dis «  Seigneur, je ne sais pas comment tu vas faire, mais fais que ma journée se finisse extraordinairement bien » ! Vraiment, je me disais en moi même, comment peut il faire ? 

En sortant, je trouve deux compagnons de route, Emanuele ! Un italien. Et Eric ! Un français. Tous deux s'inquiétent pour moi, nous essayons de téléphoner à des hôtels... nous n'y arrivons pas ! Je me retourne et j'interpelle une dame. Elle accepte de m'aider... Son nom : Maria-Angeles ! Merci Seigneur ! Les hôtels sont complets... elle me regarde et répète plusieurs fois : No te preoccupar... ! Au bout de 7 hôtels complets, elle annonce : « Tu viens dormir chez moi et vous tous, vous allez manger chez moi ! »

Ce soir là, nous étions réunis grâce à Toi, nous étions là pour Toi et Tu nous as fais vivre une des plus belles soirées fraternelles de notre Chemin !

Merci mon Doux Jésus pour ta présence étonnante dans nos vies ! Dans ma vie !


Jésus, mon grand Frère du Ciel, le Saint des Saints, je te confie toutes les situations délicates, heureuses, douloureuses, joyeuses, et toutes les personnes qui s'y rattacheront 


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

Notre Père

4 juin 2019

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader