Consécrations - Hozana

Consécrations

Consécrations

 Offrande de sa volonté humaine à la Reine céleste

Douce Maman, voici ton enfant prosterné au pied de ton trône pour te manifester son amour filial. De toutes les petites pratiques, les oraisons jaculatoires et les engagements à ne jamais faire ma volonté que j’ai faits durant ce mois de grâces, je tresse une couronne que je dépose sur tes genoux maternels comme l’expression de mon amour et de ma reconnaissance.

Je te prie de prendre cette couronne dans tes mains comme signe que tu acceptes mon offrande et, de tes doigts maternels, de la transformer en autant de soleils qu’il y a eu de fois où j’ai essayé de me conformer à la Divine Volonté dans mes petites actions.

Reine Maman, je te fais hommage de ces soleils ; qu’ils soient des plus resplendissants ! Je sais que tu possèdes déjà beaucoup de soleils, mais ce ne sont pas ceux de ton enfant ; je veux te donner les miens pour te dire combien je t’aime et pour t’inciter à m’aimer encore plus. Sainte Maman, je vois que tu me souris et que tu acceptes avec bonté mon présent. Je te remercie de tout mon cœur.

Je voudrais te dire tant de choses ! Ton Cœur maternel est mon refuge où je veux enfermer mes souffrances, mes peurs, mes faiblesses et tout mon être. Je te consacre ma volonté. Daigne l’accepter, chère Maman, et en faire un triomphe de grâces et un espace où la Divine Volonté étendra son Royaume.

Cette consécration que je te fais de ma volonté nous rendra inséparables, nous gardera en union continuelle et m’ouvrira les portes du Ciel, car tu me donneras ta volonté en échange de la mienne. Ainsi, ou bien ma Maman viendra demeurer auprès de son enfant sur la terre, ou bien son enfant ira demeurer auprès de sa Maman dans le Ciel. Oh ! comme je serai heureuse !

Chère Maman, pour que cette consécration soit plus solennelle, je fais appel à la Très Sainte Trinité, à tous les anges et à tous les saints, et c’est devant eux, et sous serment, que je te consacre ma volonté.

En terminant, Reine Souveraine, je te demande ta sainte bénédiction pour moi et pour tous mes frères et sœurs de la terre. Que cette bénédiction soit une rosée céleste qui descende sur les pécheurs pour les convertir, sur les affligés pour les consoler et sur les âmes du purgatoire pour adoucir le feu qui les brûle. Qu’elle descende sur toute la terre, l’inonde de bienfaits et soit un gage de salut pour tous. Amen.


 

II. Consécration à la Divine Volonté

Ô adorable et Divine Volonté, me voici devant l’immensité de ta lumière. Que ton éternelle bonté m’ouvre les portes et me fasse entrer en toi pour y vivre ma vie. Ô adorable Volonté, je me prosterne devant ta lumière, moi, la dernière de toutes les créatures, pour que tu me places toi-même dans le petit groupe des fils et des filles de ton suprême Fiat.

Ô Divine Volonté, prosterné dans mon néant, je demande tes lumières et te supplie de me plonger en toi et d’écarter de moi tout ce qui n’est pas de toi. Tu seras ma vie, le centre de mon intelligence, le ravissement de mon cœur et de tout mon être. Je ne veux plus que la volonté humaine vive dans mon cœur. Je veux la rejeter loin de moi et ainsi construire en moi le nouveau Paradis de paix, de bonheur et d’amour. Là, je serai toujours joyeux. J’aurai une force singulière et une sainteté qui sanctifieront toutes choses et les amèneront à toi.

Prosterné devant toi, ô Divine Volonté, je demande l’aide de la Très Sainte Trinité afin que je puisse vivre dans ton cloître d’amour, et que soit rétabli en moi l’ordre premier de la Création comme à l’origine.

Ô Mère céleste, Reine souveraine du divin Fiat, prends ma main et introduis-moi dans la lumière de la Divine Volonté. Ma très tendre Mère, tu seras mon guide et m’enseigneras comment vivre dans cette Volonté, et comment y demeurer à tout jamais.

Céleste Mère, je me consacre entièrement à ton Cœur immaculé. Tu m’enseigneras la doctrine de la Volonté Divine et j’écouterai très attentivement tes enseignements. Tu me couvriras de ton manteau afin que le serpent infernal n’ose pas pénétrer dans cet Éden sacré, pour m’entraîner et me ramener dans le labyrinthe de la volonté humaine.

Jésus, Cœur de la Très Sainte et Divine Volonté, tu me donneras ton feu pour qu’il me brûle, me consume, me nourrisse, et que soit consolidée en moi la vie dans la Divine Volonté.

Saint Joseph, tu seras mon protecteur, le gardien de mon cœur, et tu conserveras dans tes mains les clés de ma volonté. Tu garderas mon cœur jalousement et ne me le remettras plus jamais, afin que je ne puisse jamais quitter la Volonté de Dieu.

Mes anges gardiens, gardez-moi, défendez-moi et aidez-moi en tout, afin que mon Éden puisse fleurir et attirer tous les hommes dans le Royaume de la Divine Volonté. Amen. Fiat.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Florence
place Plouray, il y a 3 mois
en trés trés grande union de prière dans coeur immaculé de MARIE et le sacré coeur de Jésus que leurs Volonté soient faîte et non la mienne de tout l'élan de mon coeur je vous aime tant et pour l'éternité amen fiat