Jour 1: Dieu et nous - Hozana

Jour 1: Dieu et nous

Jour 1: Dieu et nous

Parole de Dieu:

Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude. (Exode, 20, 2)


Méditation:

"Je suis l'Eternel"

Cette phrase résume en elle-même le coeur de notre Foi. Nous croyons en Dieu, l'Eternel, et en Jésus-Christ, Son Fils qui a dit "En vérité, en vérité, Je vous le dis, avant qu'Abraham fût, Je suis". "Je suis"... Il n'existe plus ni passé, ni futur, seul le présent importe. Seul reste l'Eternel dans l'Eternité. Avons-nous conscience de cette vérité ?

Pris dans le tumulte de notre vie, parfois dans la peur du lendemain, dans toutes nos planifications, nos calculs, nos inquiétudes, savons-nous nous arrêter pour contempler l'Eternel et prendre conscience que notre existence n'est qu'un battement d'aile dans une éternité pour laquelle Dieu nous a créés ?

"Je suis l'Eternel".

Contemplons ce que nous dit cette Parole de Dieu: le temps est une dimension contenue en Dieu. Il voit tous les instants au même moment. Ainsi, en ce moment même, tous les instants de notre vie se trouvent sous le regard de Dieu. Cela ne veut pas dire que notre destin est figé, non, car nous restons libres de nos actes. Mais cela signifie plutôt que Dieu est comme un père qui regarde son enfant faire ses premiers pas et qui sait que ces pas vont être de plus en plus assurés; qu'un jour, ils deviendront marche puis course joyeuse sur le chemin de la vie.

Oui, tout comme la vie d'un enfant est inscrite dans le regard d'un père, notre vie est toute entière inscrite dans le regard d'Amour de Dieu. Il nous a créé pour que nous l'aimions et que nous soyons unis à Lui.

Alors pourquoi ne pas nous en remettre à Son regard d'Eternité ?

"Je suis ton Dieu qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude"

Qu'est-ce que notre pays d'Egypte, notre maison de servitude ? Qu'est-ce qui, aujourd'hui, nous enferme et nous empêche d'être pleinement libre ? La course de notre vie, dans laquelle nous nous époumonons souvent, n'est-elle pas, parfois, notre maison de servitude ? Parfois, si ce n'est pas souvent, nous abandonnons nos pensées, jusqu'à notre coeur, à nos inquiétudes pour le lendemain, nous perdant dans la récurrente question "Et si ?". Mais Dieu, qui voit tous les instants au même moment, nous dit "Je t'ai fait sortir de la maison de servitude". Quelle promesse ! Ne vaut-elle pas que nous prenions du recul, que nous suspendions un instant le cours de notre vie pour la Lui remettre en toute confiance dans l'adoration et l'amour ? Car, soyons-sûr d'une chose: Dieu, qui contient tout, est tout puissant dans notre vie. Alors à la Toute-Puissance donnons notre confiance, certains que nous serons libérés en temps voulu car Dieu nous aime d'un Amour insondable. Il désire notre amour donné dans une totale liberté. Laissons Sa Grâce agir dans notre vie pour notre plus grand bonheur spirituel et matériel.


Prière:

"Seigneur, Dieu de tendresse et d'Amour, je suspends, en cet instant, le cours de ma vie et tourne mon regard vers Toi, mon Créateur et mon Sauveur. Puisque, moi, j'ai du mal, parfois, à m'arrêter, Toi, interpelle-moi dans mon quotidien et donne-moi la grâce de répondre à ton Amour par mon amour. Donne-moi la grâce de t'aimer sans cesse et de plus en plus, fais-moi sentir Ta présence bienveillante chaque minute de chacune de mes journées afin que je prenne conscience que Tu es là. Que chacun de mes pas de petit enfant soit fort de Ton soutien, que ces pas me fassent sans cesse revenir dans Tes bras et que je vive ma vie pour Toi, par Toi et en Toi. 

Vierge Marie, ma douce Mère, je T'implore de porter ma prière dans Tes Mains Immaculées et de la présenter à notre Seigneur Jésus-Christ car, à Toi Il ne peut rien refuser. Ainsi soit-il."


1 Notre-Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

22 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader