Facebook PixelAnnonciation du Seigneur - Hozana
Abbaye de Mondaye

Abbaye de Mondaye dans Carême 2019 : Priez avec les religieux Prémontrés !

Publication #46Initialement publiée le 25 mars 2019

Annonciation du Seigneur

Annonciation du Seigneur

Image : Maurice Denis, Mystère catholique, 1889, Musée Maurice Denis. 

Méditation de saint Sophrone de Jérusalem

Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. Et que peut-il y avoir de supérieur à cette joie, Ô Marie Vierge Mère ? Que peut-il y avoir au-dessus de cette grâce, que tu es la seule à avoir reçue en partage de la part de Dieu ?...

Le Seigneur est avec toi : qui oserait rivaliser sur ce point ? Dieu naît de toi. Qui donc ne te cèderait la place aussitôt pour te laisser avec joie la primauté et l’excellence ?...

Vraiment tu es bénie entre toutes les femmes, parce que tu as transformé la malédiction d’Eve en bénédiction, parce que Adam, qui auparavant était maudit, a obtenu d’être béni à cause de toi.

Vraiment tu es bénie entre toutes les femmes parce que, grâce à toi, la bénédiction du Père s’est levée sur les hommes et les a délivrés de l’antique malédiction…

Vraiment tu es bénie entre toutes les femmes, parce que, sans avoir reçu de semence, tu as porté ce fruit qui fait don à la terre entière de la bénédiction et la rachète de la malédiction d’où naissent les épines.

Vraiment tu es bénie entre toutes les femmes, parce que, étant femme par nature, tu deviens effectivement Mère de Dieu. Car celui que tu dois enfanter est en vérité Dieu incarné, tu es appelé Mère de Dieu à juste titre, puisque c’est Dieu que tu enfantes en toute vérité…

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Troisième dimanche de Carême

Publication #45Initialement publiée le 24 mars 2019

Tu craignais le châtiment ! Lui, il te prend en ses bras !

Publication #44Initialement publiée le 23 mars 2019

Vendre nos frères ! A Dieu ne plaise !

Publication #43Initialement publiée le 22 mars 2019

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader