Facebook PixelComme entre les genoux de sa mère, ainsi notre âme... - Hozana
Abbaye de Mondaye

Abbaye de Mondaye dans Carême 2019 : Priez avec les religieux Prémontrés !

Publication #39Initialement publiée le 18 mars 2019

Comme entre les genoux de sa mère, ainsi notre âme...

Comme entre les genoux de sa mère, ainsi notre âme...

Image : Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus dans le cloître de l'abbaye de Mondaye.

Méditation de Madeleine Delbrêl

« Comme il est long, Seigneur, d’arriver à comprendre                                                                                                                                    Que de seule pitié nous pouvons être aimés ;                                                                                                                                                        Et que nulle estime,                                                                                                                                                                                                Nulle admiration,                                                                                                                                                                                                          Nulle confiance                                                                                                                                                                                                              Ne peut venir de vous à nous                                                                                                                                                                                      Sans qu’elle soit passée par vos miséricordes.

C’est long ; mais cela vient.                                                                                                                                                                                          Comme un enfant aveugle et sourd                                                                                                                                                                 Entre les genoux de sa mère, noyé dans le noir et la solitude,                                                                                                                            Ainsi découvrons-nous, un jour, notre âme                                                                                                                                          Insondablement appauvrie de tout regard                                                                                                                                                              Sur les collines éternelles                                                                                                                                                                                        De toute audience à vos échos de Paradis.                                                                                                                                                      Ainsi découvrons-nous notre âme                                                                                                                                                                              Entre les deux genoux de votre Providence. »

Une petite clé pour grandir en communion avec Dieu

Si pour nous c'est parfois bien long de comprendre cela, pour sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus ce fut très rapide ! La "Voie d'enfance spirituelle" lui permit de se découvrir choyée par la Miséricorde de Dieu. Ce chemin d'humilité est une manière de vivre notre communion avec Dieu selon un rythme à trois temps : 

  • reconnaître la réalité de notre faiblesse humaine et oser croire en notre soif d'Amour infini ; 
  • faire confiance à nos désirs les plus audacieux et donc à Dieu qui en est la source sans nous décourager face à nos limites; persévérer dans des efforts à notre mesure pour mettre notre vie en cohérence avec notre désir de communion avec Dieu ;
  • s'abandonner et s'offrir à la tendresse infinie de Dieu.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Deuxième dimanche de Carême

Publication #38Initialement publiée le 17 mars 2019

La miséricorde étendue jusqu'à l'amour de l'ennemi...

Publication #37Initialement publiée le 16 mars 2019

"Nous constituons une armée de gens pardonnés."

Publication #36Initialement publiée le 15 mars 2019

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader