Mercredi Saint - Face à la possible trahison

Mercredi Saint - Face à la possible trahison

« Amen, je vous le dis : l'un de vous va me livrer.' Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour :
« Serait-ce moi, Seigneur ?
» (Mt 26, 22)

 

« Tu aimes vraiment les tiens, ô bon pasteur,
Comme jamais n'a aimé nul autre cœur humain… »
(Poésie)

 

Seul un proche peut livrer Jésus, le trahir. « Serait-ce moi ? » L'évangile met cette question sur toutes nos lèvres. Je sais que je l'ai trahi, mais sa miséricorde est infinie. Aujourd'hui, je peux accueillir son amour et en vivre.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Carême – Chemin pascal avec Édith Stein